La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le bilan phospho-calcique Aspects pratiques Modalités de recueil Valeurs normales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le bilan phospho-calcique Aspects pratiques Modalités de recueil Valeurs normales."— Transcription de la présentation:

1 Le bilan phospho-calcique Aspects pratiques Modalités de recueil Valeurs normales

2 Calcémie VN = 2,12 -2,52 mmol/l Pré-analytique : - à jeûn (?) - pause du garrot < 1 mn (hémo-concentration) Remarque : les sujets alités ont une concentration de calcium abaissée / sujets ambulatoires Calcium corrigé en fonction de l'albuminémie Ca corrigé (mmol/l) = Ca total (mmol/l) + 0,02 (40 – albuminémie (g/l) ) La liaison Ca-albumine quand le pH Calcium ionisé - Piège pré-analytique : anaérobiose stricte, mesure rapide. - Non remboursé, (11,20 euros)

3 Phosphorémie VN = 0,80-1,60 mmol/l Pré-analytique : - à jeûn - le matin (variations nyctémérales) - Eliminer les prélèvements hémolysés (GR riches en P) Normes pédiatriques plus élevées

4 Calciurie / Phosphaturie Calciurie des 24 h : reflet des apports calciques et absorption intestinale. (VN<4mg/kg/24h) Doser en parallèle: * créatinine urinaire (validité du recueil) * Na urinaire (une hypernatriurie peut expliquer une hypercalciurie) Attention : un régime trop riche en Na ou protéines augmente la calciurie Ca / créat : 2è miction du matin à jeûn. Indépendant des apports alimentaires Phosphaturie TRP = ( 1- P(u) x créat(s) ) x 100 (VN = 85-95%) P(s) x créat(u)

5 Détermination des valeurs normales / Contrôles de qualité Pool de patients normaux : détermination de m, ET, CV Distribution gaussienne Intervalle de confiance à 95% (m+/- 2ET) Contrôles de qualité internes (justesse et reproductibilité) et externes (justesse) Validation : règles de Westgard. Calcul du CV et du biais Cas particulier du Ca : CV préconisé < 2%

6 Dosage de la PTH - Dosage concomittant de la calcémie - Prélèvement le matin après 7h (à jeûn). Conditions préanalytiques (EDTA dans la glace) - Dosage par immuno-analyse Dosages de 2è génération « PTH intacte » : PTH(1-84) + fragment (7-84) (inhibiteur de l'action de la PTH ?) VN : pg/ml Dosages de 3è génération « PTH bio-intacte » : ne reconnaissent pas le fragment (7-84). Intérêt potentiel pour les IR. - Définition de nouvelles normes : population de référence sans insuffisance en VitD Baisse des limites sup des valeurs de référence de 30% Pas d'excès de faux + Meilleure sensibilité chez les hyperparathyroïdies I authentifiées

7 Dosage de la Vitamine D - 25OHVitD: évaluation du statut vitaminique D - Méthodes de dosage : Spectrométrie de masse après extraction et purification = méthode de référence HPLC Immunoanalyse : plus simple et plus rapide Doit doser 25OHD3 (synthèse endogène + alimentation) et 25OHD2 (traitement). Administration de Vit.D3 ? - Problème des valeurs de référence Technique courante : VN = nmol/l (10-40 ng/ml) VN dépendent de la latitude, de la saison, de l'origine ethnique, de l'âge. « Health-based reference values » : concentration en dessous et en dessus desquelles on peut observer des effets néfastes pour la santé. VN = nmol/l (30-80 ng/ml) 25OHVitD < 75 nmol/l : insuffisance en VitD

8 Marqueurs osseux : marqueurs de la formation osseuse Isoenzyme osseuse de la PAL - Techniques de dosage : Séparation des isoenzymes hépatiques et osseux par électrophorèse ou précipitation. Développement d'un Ac mc reconnaissant spécifiquement l'isoenzyme osseux : mise au point d'immunodosages spécifiques (15 à 20 % de réactivité croisée) - Non remboursé – 28 euros Ostéocalcine - 2 formes circulantes : ostéocalcine intacte (1-49) et produit de dégradation majoritaire(1-43) dosage de l'ostéocalcine totale ( ) à préférer. Congélation < 4h. - Marqueur non utilisable en cas d'IR.

9 Marqueurs osseux : marqueurs de la résorption osseuse Dosage des télopeptides N-terminaux et C-terminaux du collagène de type I (NTX et CTX) Pratiquer les dosages dans le même labo ( les différentes méthodes ne sont pas standardisées) Dosages sériques : Sérum recueilli à jeûn (CTX ++) avant 9 h (rythme nyctéméral) Marqueurs urinaires : urines de 1è ou 2è miction (normes différentes), à jeûn Résultats exprimés en fonction de la créatininurie

10 Marqueurs osseux A prendre en compte dans linterprétation : - Fracture récente - Attention si insuffisance hépatique sévère - Bilan à distance de la prise de corticoïdes forte doses (sauf évaluation de leffet des corticoïdes !) Valeurs de référence Etablies chez des femmes non ménopausées : 150 à 200 femmes, âgées de 35 à 40 ans, avec cycles menstruels réguliers et taux de FSH normal.


Télécharger ppt "Le bilan phospho-calcique Aspects pratiques Modalités de recueil Valeurs normales."

Présentations similaires


Annonces Google