La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE PHENOTYPE malin Dr. Valentin CERNEA Institute Oncologique Prof. Dr. I. Chiricuţa Cluj, ROMANIA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE PHENOTYPE malin Dr. Valentin CERNEA Institute Oncologique Prof. Dr. I. Chiricuţa Cluj, ROMANIA."— Transcription de la présentation:

1 LE PHENOTYPE malin Dr. Valentin CERNEA Institute Oncologique Prof. Dr. I. Chiricuţa Cluj, ROMANIA

2 PROLIFERATION DES TISSUS NORMAUX Tissus rapidement prolifératives Moelle Gastrique, mucosité intestinale Le tissu épithélial ovarien, Le tissu épithélial testiculaire La peau Tissus lentement prolifératives Poumon, Foie, Rein, Tissu glandulaire endocrine, Endothélium vasculaire. Tissus nonprolifératives Muscle, Os, Cartilage, Nerveux.

3 Invasion locale (1) La phase pré-invasive Perte du contact cellule- cellule Prolifération et croissance des cellules tumorales sont limitées au compartiment épithélial dorigine Membrane de base collagène type IV laminine. Prolifération initiale Carcinome in situ Tissu Normal Cancer invasive Carcinome i n situ

4 Invasion locale (2) La phase invasive Cellule tumorale Pénétration de la membrane de base Cancer micro invasive Cancer invasive. Masse tumorale Invasion des lymphatiques Invasion des vaisseaux sanguines, Métastase Tissu normal Cancer invasive Carcinome i n situ

5 Invasion locale (3) Importance de la membrane de base (MB) MB - la première barrière contre linvasion tumorale. La spécialisation matrice extracellulaire représente une « LIMITE » avec le tissu de connection Éléments constitutives Laminine Collagène de type IV Fibronectine Rôle physiologique Morphogenèse Différentiation Maintenance du tissu architecture et adhésion cellulaire

6 Angiogénese vs. Comportement métastatique des cellules tumorales Clone A Capacité métastatique Pas de capacité angiogénique Métastase dormante Clone B Capacité métastatique Formation métastatique active Clone C (mixte) Certaines cellules avec capacité métastatique passent dans le sang

7 Évolution maligne du mélanome Mélanome superficiel 0,76 mm Sans connexions vasculaires Potentiel métastasique réduit Mélanome croissant verticalement 3 mm Connexion vasculaire Potentiel métastasique grand

8 Phénotype angiogénique Métastases dormantes et actives (A) Cellules sans capacité angiogénique Activité mitotique Mort à cause de lhypoxie et de lapoptose (B) Cellules avec capacité angiogénique Neovascularisation Développement des clones autonomes

9 Effets paracrins de la neovascularization Cellules tumorales Production des facteurs spécifiques (VGEF, bFGF) Croissance des cellules endothéliales Cellules endothéliales Approvisionnement avec oxygène des cellules tumorales

10 Phases du process méthastasique (1) Migration des cellules vers la circulation sanguine

11 Phases du process méthastasique (2) Cellules cancéreuses dans la circulation sanguine Réaction inflammatoire intermediée par les plaquettes Coagulation disséminée intravasculairement

12 Phases du process méthastasique (3) Extravasation des cellules cancéreuses

13 CONCLUSION : LA CASCADE DU CANCER Les deux premières étapes concernent la cancérogenèse : Initiation tumorale Promotion et progression Les étapes suivantes concernent lévolution vis à vis de lorganisme : Prolifération incontrôlée Angiogenése Invasion locale Circulation intravasculaire Formation de métastase

14 LA CASCADE DU CANCER (synthèse) ÉtapeMécanismes possibles 1. Initiation tumoraleAtteinte par un carcinogène, Activation ou dépression d'un oncogène, Réarrangement chromosomique, Promotion et progression 2. Promotion et progressionInstabilité génétique, Amplification des gènes, Perte ou mutation de gènes suppresseurs, Prolifération incontrôlée 3. Prolifération incontrôléeFabrication autocrine de facteurs de croissance, Mauvaise régulation des récepteurs, Transmission anarchique du signal 4. AngiogénéseFabrication de facteurs de croissance angiogènes

15 LA CASCADE DU CANCER (synthèse) ÉtapeMécanismes possibles 7. Formation de colonies métastatiques Récepteurs pour facteurs de croissance, Facteurs angiogéniques, Mutation ou perte de gènes suppresseurs de métastase 8. Évasion des défenses de l'organisme Résistance aux cellules destructrices de l'hôte (Natural Killer, T Lymphocytes activés), 9.Résistance au traitementAcquisition de la résistance aux drogues (gènes spécifiques)

16 Modèles de la croissance tumorale (1) Modèle exponentiel Phase subclinique plus longue que la phase clinique Phase clinique Phase subclinique Échelle logaritmique

17 Modèles de la croissance tumorale(2) Modèle de croissance Gompertzien Ralentissement progressive de la croissance tumorale à cause de problèmes de nutrition et dhypoxie Phase subclinique Phase clinique Échelle logaritmique

18 É volution clinique du cancer 1 cellule au moment de linitiation 1 g de tumeur: approximativement 30 doublements. 10 doublements additionaux 1kg de tumeur lévolution clinique représente moins dun ¼ de lévolution entière 30 doublements 10 années dévolution Nombre de divisions cellulaires Nombre de cellules Phase subclinique Mort de la ôte


Télécharger ppt "LE PHENOTYPE malin Dr. Valentin CERNEA Institute Oncologique Prof. Dr. I. Chiricuţa Cluj, ROMANIA."

Présentations similaires


Annonces Google