La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La surveillance médicale active des femmes enceintes Aussi appellé la dispensarisation ou monitorisation des femmes enceintes en tant que méthode active.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La surveillance médicale active des femmes enceintes Aussi appellé la dispensarisation ou monitorisation des femmes enceintes en tant que méthode active."— Transcription de la présentation:

1 La surveillance médicale active des femmes enceintes Aussi appellé la dispensarisation ou monitorisation des femmes enceintes en tant que méthode active pour la détection de la grossesse, de suivre son évolution et de prévention des risques obstétricaux. Le contrôle doit être effectuée en équipe : médecin de famille, spécialiste obstétriciens gynécologues et dautres spécialistes (en fonction de la pathologie de la femme enceinte) et les infirmières de spécialité dans le secteur public ou privé.

2 Les étapes de la surveillance médicale active des femmes enceintes : 1.La détection de létat de grossesse (de laménorrhée de la grossesse) - le soupçon de la grossesse est faite par MF à la suite : lhistoire complète, ex. clinique général, lexamen gynécologique : glandes mammaires, palpation abdominale, linspection du région vulvo- périneale et touché vaginal (effectué par le spécialiste gynécologue ou MF sil n y a pas de risque de métrorragies qui peut être un signe de placenta praevia et les investigations para cliniques). - MF peut détecter la grossesse de façon active (à loccasion dune consultation ou de contrôle toute prophylactique) ou de façon passive (la femme qui se présente au cabinet avec de symptômes évocateurs de la grossesse).

3 2. La confirmation de diagnostique daménorrhées de la grossesse le MF va envoyé la femme chez le médecin spécialiste gynécologiste obstétricien qui est compétent pour faire le diagnostique certainement daménorrhée, de déterminer lâge de la grossesse et la catégorie de grossesse (avec le risque ou sans risque). Linfirmières de spécialité seront responsables de léducation de la santé pour les femmes enceintes

4 3.Enregistrement et prise en évidence des femmes enceintes Se faite par le MF plus précoce possible dès les trois premiers mois de la grossesse, au cours de laquelle le médecin va préparer: la fiche de consultation pour la femme enceinte, on va compléter les données requises dans le livre du femme enceinte (outil pour la surveillance complète de lévolution de femme enceinte et laccouchement et qui a un rôle dassurer une bonne communication entre les différent secteurs médicales, de fournir des informations utiles pour la santé de la femme enceinte), et on va enregistrer dans le registre dévidence pour les femmes enceintes (pour que le MF on peut avoir un vue densemble sur l évolution de la grossesse).

5 3.Enregistrement et prise en évidence des femmes enceintes A la pris en évidence de femme enceinte le MF va compléter les informations suivantes : les donnes didentification des femmes enceintes, lâge, taille, poids, TA, le pouls, le group sanguin, Rh, la date de dernière règle physiologique, la date probable de naissance, le lieu où aura lieu la naissance, le nom du gynécologue qui surveille la femme enceinte, la mesure de pelvis du femme enceinte, les résultâtes dinvestigation obligatoires (hémoleucograme, la glycémie, test durine, VDRL, lexamen bactériologique et de la sécrétion vaginale, ex Babes-Papanicolau, échographie pelvienne, lexamen dentaire pour prévenues les caries dentaires ou linfections, le test pour HIV), les testes qui ne sont pas obligatoires mais peuvent être recommandés (antigène hépatiques AgHBs, Ag HVc, détection du gène, toxoplasma gondi, chlamydia, mycoplasma, cytomegalovirus, rubeole, hyperglicemie provoqué chez la femme ayant des antécédentes familiaux de diabète ou de naissance de fœtus avec macrosomie) et lexamens spéciaux adaptée à chaque cas.

6 4. Le suivre médicale active On va établi la rythmicité des contrôles préventifs (chez les femmes enceintes sans risque une fois par mois jusqu'à la septième mois et pour les femmes enceintes au risque on va doubler le nombre de consultations et en neuvième mois est obligatoire lhospitalisation dans le département dobstetrique-gynécologie pour suivre lévolution de dernier mois de gestation ). Avec loccasion de chaque contrôle on va devoir suivre : TA, le pouls, le poids (physiologique entre 7- 12, 13 Kg), le glycémie, la formule sanguine, lanalyse durine, échographie abdominale, la pelvimétrie externe, lauscultation du battements du corde du fœtus, RBW-VDRL dans le septième mois de la grossesse et à la naissance par cordon ombilical et, si est nécessaire, des investigations spéciales sur les risques qui peuvent survenir.

7 5. Létablissement du plan de dispensarisation Dans cette étape le MF et son assistance vont donner des conseils liée de régime de la vie, le rythme veille sommeil, lévitement de la consommation toxiques habituelle, éviter lexposition aux risques professionnelles, les soins personnels, les signes durgence dans la grossesse, les signes du travail et va être informé sur léducation sanitaire : lécole de maman et si est nécessaire établir un traitement approprié et sans risque pour diverses maladies qui peuvent se produire au cours de la grossesse

8 6. Létablissement defficience de la dispensaristion du grossesse Lefficacité de la surveillance des femmes enceintes, est établi par lapparition de nouveau-né en bonne santé et dune accouchement en bonne santé. La période daccouchement est représenté de 42 premiers jours (6 semaines) après la naissance. Pour une accouchée on va suivre les paramètres suivants: vérification de lintégrité du placenta de lutérus, le rétraction de sécurité de lutérus, le tension, le pouls, la température, lévolution de lépisiotomie, la survenu de lactation, le colostrum, avec la recommandation dalimentation naturels, la diversification alimentaire correcte, lalimentation artificielle, on va suivre aussi la règle, laréole de mamelon, etc. En ce qui concerne le bébé sont effectuée les deux premiers vaccines obligatoires : BCG après les premières 72 heures après la naissance (entre 4-7 jours) et la vaccination pour lhépatite B (Engerix B).

9 7. La sortie des grossesses de lévidence (est le dernière étape de la surveillance médicale active des femmes enceintes ). Mesures prophylactiques obligatoires pendant la grossesse Au cours de la grossesse et après laccouchement on doit être appliquée des mesures préventives pour avoir un nouveau-né et une femme en bonne santé.

10 1). La prévention du rachitisme de nouveau-né et lostéoporose de la mère. On commence précoce dans la période prénatale avec un régime alimentaire riche en Ca, phosphore, protéines, oligoéléments, Mg, lexposition au soleil. On va administrer solution pour boire de vit D2 (jusqu'à 5000UI une fois ou tous les jours comme 5 gouttes de vit D2 depuis la femme enceinte a été pris en évidence jusqu'à la libration, mais doit faire lexposition au UV; ou on va administrer de solution buvable de vit D3 – la forme active de vit D, les même doses mentionnées ci-dessus mais il nest pas nécessaire lexposition au rayons UV. A la femme enceinte peut être accordée si est nécessaire calcium par voie orale mais seulement dans le mois VII et VIII de la gestation (si on va administrer plus tôt au septième mois on peut déclancher une fausse couche et le neuvième mois peut provoquer la fermeture prématurée des fontanelles de nouveau-né et plus tard encéphalopathie

11 2). La prévention de la dystrophie endémique de la thyroïde (les goitres) On doit être fait pour toutes les femmes enceintes, pas seulement ceux provenant de zones géographiques endémiques parce que cette condition peut causer rétinite de nouveau-né, le retard mental. La prévention est de ladministration de comprimées de iodure de potassium, deux comprimées par semaine, en prenant comme enceinte, jusqu'à la libration.

12 3). La prophylaxie de lanémie chez les femmes enceintes Au cours de la grossesse, en raison de léchange du sang materno- fœtale, peut apparaître les diverses degrés de lanémie des femmes enceintes. La prévention est grâce a une alimentation riche en fer, en vit C, des protéines, des vitamines du groupe B. A chaque contrôle préventif on détermine lhémoleucograme et, si on va constater une anémie légère ou modéré est indiqué en complément à une alimentation adéquate, administration des produits pharmaceutiques comme : complexe multi vitamine et minérales en dose quotidienne physiologiques 1 comprimé par jour, en prenant comme enceinte jusqu'à la naissance. Sil sagit dune anémie grave on peut être administrer par voie orale, de fer comme : Glubifer, Ferrogradumet, Hausman fier, acide folique. En aucun cas pas être administrer de fer injectable qui peut causer des réactions indésirables gaves tels que des réactions anaphylactiques et des abcès.

13 4). Prévention de Rh iso immunisation Elle sapplique aux couples avec la mère Rh- et son mari (le père denfant) Rh+. Dans cette situation à la premier descendant peut se produire une anémie hémolytique légère mais pour les autres descendants peut se produire une anémie hémolytiques très grave, ictère hémolytique et pour prévenir cette complications on va faire la prophylaxie iso immunisation Rh. On va déterminer en dynamique, lévolution des titres danticorps contre Rh de la mère et aussi après les premières 72 heures de la première naissance ou davorte on va doit administrer au mère limmunoglobuline contre D ou contre Rh

14 5). La prévention du tétanos néonatal On va faire pour toutes les femmes enceintes par la vaccination avec ATPA dans le septième et demi mois de gestation et sil est administré avant de cette période il peut provoquer un avortement spontané ou des malformations. 6). La prévention de la syphilis congénitale Comme une action préventive, on va déterminer RBW, VDRL en prenant comme enceinte, a le septième mois de grossesse et la naissance par le cordon ombilical et si on va constater un teste sérologique positif à nimporte quel stade, on va établir le traitement efficace en consultation avec le médecine dermatologue.

15 7).La prévention de la carie dentaire et lapparition de linfection pendant la grossesse On va faire par la consultation prévention dentaire depuis le moment de lenregistrement que la femme enceinte (attention pour le traitement avec tétracycline ce qui peut provoquer un jaunissement des bougeons dentaires du produit de la conception). 8). La prophylaxie des hémorragies intracrânienne du nouveau-né Lhémorragie peut être due sil y a été une souffrance fœtale ou un travail méticuleux. Sil sagit dune souffrance fœtale, on va administrer de vit E et C (qui augmentent la résistance de la paroi vasculaire a lhypoxie et lacidose) 2 semaines avant la naissance mais sous une monitorisation permanente; et sil sagit dun travail méticuleux on va appliquer du nouveau-né à la naissance un ensemble des mesures durgence complexes, comme la réanimation cardiovasculaire, laspiration des sécrétion, oxygénothérapie, perfusion de glucose, de bicarbonate de sodium, vit C et E.

16 9). Augmentation limmunité de femme enceinte à des infections intercurrentes Il sagit dune indication dune alimentation équilibrée riche en calcium, protéines, magnésium, phosphore, fer, vit C, vitamines de group B, multi vitamines et oligo- éléments et le cas échéant peut être fait la vaccination contre la grippe. 10). Prévention dophtalmie gonococcique et la vulvo- vaginite gonococcique chez les nouveau-nés : On va faire en instillant de la solution de nitrate dargent 1%.


Télécharger ppt "La surveillance médicale active des femmes enceintes Aussi appellé la dispensarisation ou monitorisation des femmes enceintes en tant que méthode active."

Présentations similaires


Annonces Google