La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRISE EN CHARGE DUNE MAIN TRAUMATIQUE A.MENADI UNIVERSITE BADJI MOKHTAR-ANNABA FACULTE MEDECINE DEPARTEMENT MEDECINE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRISE EN CHARGE DUNE MAIN TRAUMATIQUE A.MENADI UNIVERSITE BADJI MOKHTAR-ANNABA FACULTE MEDECINE DEPARTEMENT MEDECINE."— Transcription de la présentation:

1 PRISE EN CHARGE DUNE MAIN TRAUMATIQUE A.MENADI UNIVERSITE BADJI MOKHTAR-ANNABA FACULTE MEDECINE DEPARTEMENT MEDECINE

2 INTRODUCTION MAIN ORGANE DE PREHENSION COMMUNICATION- SENSIBILITE. ELLE PEUT REMPLACER LES YEUX ET LA PAROLE 1 ACCIDENT SUR 3 AU MILIEU DE TRAVAIL REPARATION SOIGNEUSE+++ SOS MAIN CENTRE SOS MAIN

3 EXAMEN CLINIQUE Deux périodes sont importantes dans la survenue dun accident de la main la première est le lieu de laccident et la deuxième larrivée aux urgences dans un centre spécialisé, lefficacité des premiers soins administrés aux cours de ces périodes ont un retentissement important sur lévolution et le pronostic des traumatisés de la main.

4 Premiers soins sur le lieu de lAccident Deux situations peuvent se présenter, le cas dune section complète dun ou plusieurs doigts, plusieurs recommandations doivent être respectés. 1-ne jamais mettre de garrot à cause du caractère nocif de celui-ci, il est préférable de réaliser un pansement compressif et de positionner le membre en sur élévation 2-ramasser le segment amputé et lintroduire dans un sac plastique propre fermé hermétiquement et placé dans un récipient (thermos) à température 4°C 3-ne jamais mettre les doigts en contact direct avec la glace 4-ne jamais utiliser le coton, léosine, le mercurochrome au niveau des segments amputés 5-abord veineux associé à une antibiothérapie à large spectre (PEN.G) 6-évacuer le blessé le plus rapidement possible dans un centre spécialisé

5 Premiers soins sur le lieu de lAccident En cas de section incomplète, ne jamais compléter lamputation dun doigt, car il existe toujours un pont vasculaire dans le lambeau cutané restant, mettre un pansement compressif et suivre le protocole précédemment cité.

6 Premiers soins sur le lieu de lAccident

7 Soins dans un centre spécialisé Lexamen initial repose sur linterrogatoire, les renseignements sur laccident ont une valeur appréciable, ils situent la gravité et lurgence et orientent demblée les indications. Un examen général recherche les lésions associées éventuelles parfois prioritaires telle un traumatisé crânio- encéphalique, un traumatisme abdominopelvien. Une fois le pansement enlevé, lexamen clinique doit évaluer les signes de dévascularisation dun ou des doigts par lappréciation du lit unguéal, sa décoloration par la pression sur longle permet de comparaison avec les doigts voisins dapprécier sa vitesse de recoloration, il en est de même au niveau du remplissage de la pulpe digitale.

8 Soins dans un centre spécialisé ETAT CUTANE Lappréciation de létat cutanée doit préciser lexistence de plaie, sa nature, nette ou contuse, souillée, avec ou sans perte de substance, ces lésions cutanées peuvent être classées en trois types (BENDJEDDOU+++) plaie de type I : ce sont des plaies punctiformes, après nettoyage facilement suturable, plaie de type II, ce sont des plaies large mettant à nu lun deux systèmes tendineux ou les deux, les plaies de type III, ce sont des plaies larges avec perte de substance cutanée, comportant des lésions de lun ou des deux systèmes tendineux de la main.

9 Soins dans un centre spécialisé ETAT OSSEUX Lexamen des lésions du squelette osseux consiste à déceler une solution de continuité à leur niveau. Les fractures des métacarpiens et des phalanges sont soumises à laction mécanique de traction des inter osseux, des tendons fléchisseurs et des tendons extenseurs, les arches transversales et longitudinales de la main sont alors le plus souvent altérés par le déplacement des fragments fracturés du squelette, le raccourcissement des métacarpiens est fréquent dans les fractures obliques et spiroïdes, se traduisant par la rupture de larche transversale des métacarpiens et leffacement de la tête des métacarpiens lésés, les fractures diaphysaires des chaînes digitales entraînent des déformations avec angulation à sinus palmaire ou dorsal selon la localisation des fractures,la déformation en rotation de laxe des doigts est fréquente.

10 Soins dans un centre spécialisé ETAT TENDINEUX Lexamen de lappareil tendineux comporte lévaluation des tendons fléchisseurs de siège palmaire et extenseurs du siège dorsal, létat du système fléchisseur comporte lévaluation du pouce et des doigts long, le pouce ne fonctionne quavec un seul tendon extrinsèque, le long fléchisseur, son testing seffectue en bloquant larticulation métacarpo-phalangienne (MP) et en demandant au blessé de fléchir linterphalangienne (IP) qui varie de 60 à 80°. Les doigts longs fonctionnent avec deux tendons fléchisseurs, le superficiel qui fléchit larticulation interphalangienne proximale (IPP) et le profond qui fléchit linterphalangienne distale (IPD). Le testing du fléchisseur profond est simple, la main est en extension, lexaminateur bloque les articulation MP, et IPP, il est demandé au patient de fléchir lIPD, seule le fléchisseur profond peut assurer cette fonction. Le testing du fléchisseur superficiel seffectue doigt par doigt, tous les doigts étant bloqués en extension.

11 Soins dans un centre spécialisé ETAT TENDINEUX Le testing du fléchisseur superficiel seffectue doigt par doigt, tous les doigts étant bloqués en extension. Lexamination laisse libre le doigt à examiner, dans cette situation, seule lIPP peut être fléchie par laction du tendon superficiel,

12 Soins dans un centre spécialisé ETAT TENDINEUX Lexamen des tendons extenseurs commence par le pouce qui est sous la commande de deux tendons extenseurs extrinsèques qui agissent sur la MP et il peut être lésé par le contre appui dun crayon appliqué sur le premier phalange. Le long extenseur crée lhyperextension physiologique de lIP, il est testé en demandant au patient de décoller du plan de la table dexamen la colonne du pouce. Le tendon est visible par sa saillie sur le bord interne de la tabatière anatomique. Lextenseur commun des doigts longs est un tendon difficile à examiner cliniquement car les bandelettes intertendineuses situées au niveau du col des métacarpiens peuvent compenser le déficit crée par une section en amont dun des tendons dautre part, lindex et lauriculaire sont autonomes par un extenseur propre

13 Soins dans un centre spécialisé ETAT NERVEUX La recherche dune lésion nerveuse seffectue par le testing moteur et sensitif dans le territoire du nerf correspondant en aval de la plaie, la main est innervé par DEUX nerfs mixtes (fibres à destinées sensitives et motrices) : le médian, le cubital et les branches terminales du nerf radial. Létude de la sensibilité comprend le test sensitif est bien codifié sur la face palmaire et dorsale. Le testing moteur est un examen toujours difficile à effectuer sur une main blessé compte tenu des douleurs provoquées par les multiples lésions tissulaires, il est cependant possible de vérifier laction des muscles intrinsèques en vérifiant par le signe de « 0 » la fonction de lopposant du pouce : le chiffre zéro peur être reproduit par la pince pouce index si lopposant est normalement innervé, labduction et ladduction des doigts et la flexion des MP permettent de tester la fonction des interosseux.

14 Soins dans un centre spécialisé Le bilan initial permet un diagnostic lésionnel provisoire dont on informera le patient et sa famille. Il indique également le degré durgence, les urgences absolues (amputations complètes en ischémie chaude, amputations subtotales, amputations proximales, plaies très souillées, injections sous pression). Les urgences relatives (amputations digitales complètes en ischémie froide si la réfrigération du segment amputé a été correcte et immédiate).


Télécharger ppt "PRISE EN CHARGE DUNE MAIN TRAUMATIQUE A.MENADI UNIVERSITE BADJI MOKHTAR-ANNABA FACULTE MEDECINE DEPARTEMENT MEDECINE."

Présentations similaires


Annonces Google