La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMPETENCE 4 UE 2.4 PROCESSUS TRAUMATIQUES Surveillance d un patient porteur d un plâtre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMPETENCE 4 UE 2.4 PROCESSUS TRAUMATIQUES Surveillance d un patient porteur d un plâtre."— Transcription de la présentation:

1 COMPETENCE 4 UE 2.4 PROCESSUS TRAUMATIQUES Surveillance d un patient porteur d un plâtre

2 1/ Définition du plâtre C est un moyen de contention qui consiste à maintenir les fragments osseux dans leurs rapports normaux jusquà la formation d un cal osseux

3 –Limmobilisation plâtrée peut être utilisée pour: une fracture sans déplacement ou qui a été réduite permettre la guérison d une entorse ou d une luxation sous forme d attelle plâtrée pour un maintien temporaire

4 2/ Objectifs de soins: Prévenir tout accident au niveau cutané ou vasculo-nerveux, ainsi que toute complication liée au décubitus Respecter le confort du patient et l adapter à son appareil plâtrée Eduquer le patient et/ou sa famille pour qu ils sachent surveiller efficacement le plâtre.

5 3/ Références législatives Extraits du code de la santé publique Art. R4311-3: relèvent du rôle propre infirmier les soins liés aux fonctions d entretien et de continuité de la vie et visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution d autonomie d une personne ou d un groupe de personnes.

6 Art. R : dans le cadre de son rôle propre,l infirmier accomplit des actes ou dispense les soins suivants (…): - installation du patient dans une position en rapport avec sa pathologie ou son handicap - recueil des observations de toute nature susceptibles de concourir à la connaissance de l état de santé de la personne et appréciation des principaux paramètres servant à sa surveillance: température(…)pression artérielle(…) évaluation de la douleur. - recherche de signes de complications pouvant survenir chez un patient porteur d un dispositif d immobilisation ou de contention.

7 4/ Réalisation d un plâtre (généralités) Un plâtre circulaire immobilise les articulations sus et sous-jacentes au foyer de fracture sauf cas exceptionnel Les extrémités sont toujours libres: elles permettent une surveillance du membre plâtré.

8 Il faut agir vite car le plâtre prend en quelques minutes Après sa réalisation: Le plâtre reste relativement mou jusquà ce qu il soit complètement sec => il peut se déformer. Une déformation peut provoquer une pression sur la peau Il faut manipuler avec la paume des mains plutôt qu avec les doigts.

9 Un plâtre sèche en 24 à 72 heures. Les fenêtres et échancrures seront réalisées par la suite Il faut toujours faire une radio de contrôle pour vérifier que la fracture ne s est pas déplacée par la pose du plâtre

10 5/Installation du patient au retour dans sa chambre Afin d éviter la douleur, favoriser la circulation veineuse et éviter les œdèmes : - surélever le membre plâtré( pour le membre supérieur, mettre un coussin pour surélever la main par rapport au coude) - si le patient se lève, lui poser une écharpe - Installer le patient en évitant les points de compression - mettre un arceau pour éviter le poids des couvertures sur les membres inférieurs.

11 6/ Complications sous plâtre Compressions vasculaires et/ou nerveuses(syndrome de Volkman pour le membre supérieur, syndrome des loges pour le membre inférieur) Phlébite sous plâtre (surtout pour le membre inférieur) Infection sous plâtre : facteur de risque si plaie

12 Escarre sous le plâtre : due à une compression des tissus au niveau des protubérances osseuses ou des lésions par frottement sur le bord du plâtre. Déplacement sous plâtre : du à un plâtre trop large après fonte des œdèmes et ne remplissant plus sa fonction de maintien.

13 >Phlébite sous plâtre Difficulté à repérer car palpation du mollet impossible sous le plâtre =>s appuyer sur le ressenti du patient par rapport à la douleur, surveiller l apparition d une hyperthermie et dissociation ת /T° Surélever le membre plâtré pour favoriser le retour veino-lymphatique(écharpe pour le bras et oreiller la nuit) Faire faire des mouvements passifs sous plâtre traitement anticoagulant préventif

14 >Infection sous plâtre Surveiller l apparition d un odeur désagréable se dégageant du plâtre Surveiller une hyperthermie éventuelle Surveiller l apparition d une douleur

15 >Escarre sous plâtre Eviter les lésions de grattage Eviter l humidité sous le plâtre Surveiller l apparition d une odeur

16 >Déplacement =>Il faut surveiller: l aspect du plâtre (membre flottant) et le refaire si trop large Surveiller l intégrité du plâtre (fissuré, sec ou mouillé)

17 7/Eléments de surveillance et actions pour chaque complication : Compression vasculaires et/ou nerveuses: => Interroger le patient et surveiller les extrémités du membre plâtré pour vérifier: –la mobilité des doigts –la sensibilité au toucher –d éventuels fourmillements ou perte de sensibilité –douleur –ATTEINTE MUSCULAIRE OU NERVEUSE

18 la douleur la chaleur (doit être chaud) la coloration(cyanose ou pâleur) => ATTEINTE VASCULAIRE signe d alerte: douleur pulsatile (plâtre trop serré; mauvaise échancrure, plaie sous plâtre, phlébite

19 8/ Education du patient porteur d un plâtre et/ ou de son entourage (parents) Lui expliquer simplement les signes d alerte : douleur d apparition brutale, fourmillements, cyanose des extrémités,œdème des extrémités, fièvre éventuelle Lui faire répéter pour s assurer qu il a bien compris Insister sur l importance des consultations prévues

20 8/ Education du patient porteur d un plâtre et/ ou de son entourage (parents) Lui dire de consulter son médecin ou le service des urgences si un ou plusieurs signes d alerte apparaissent Lui conseiller de surélever ses jambes au lit ou lorsqu il est assis de façon prolongée

21 8/ Education du patient porteur d un plâtre et/ ou de son entourage (parents) Lui dire de ne pas mouiller le plâtre ( pas de bain, plutôt des douches en enveloppant le plâtre dans un sac plastique hermétique). Le jersey mouillé qui se trouve à l intérieur du plâtre risque de rester humide et de provoquer des lésions cutanées Lui dire de ne pas introduire d objet sous le plâtre même s il ressent des démangeaisons S il sent que son plâtre est trop large ou abîmé (éviter les chocs), lui dire de consulter pour le refaire car il n est plus efficace


Télécharger ppt "COMPETENCE 4 UE 2.4 PROCESSUS TRAUMATIQUES Surveillance d un patient porteur d un plâtre."

Présentations similaires


Annonces Google