La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES PORTEUSES DUNE CONTENTION PLATREE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES PORTEUSES DUNE CONTENTION PLATREE."— Transcription de la présentation:

1 SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES PORTEUSES DUNE CONTENTION PLATREE

2 RAPPEL DES DIFFERENTS TYPES DE FRACTURES FRACTURE : complète ou incomplète, déplacée ou non, ouverte ou fermée, simple ou pluri fragmentaire « comminutive » FRACTURE : complète ou incomplète, déplacée ou non, ouverte ou fermée, simple ou pluri fragmentaire « comminutive »

3 Réparation physiologique dune fracture Cal osseux : toute fracture évolue vers la soudure des 2 extrémités osseuses par la formation dun CAL. Processus complexe appelé « ostéogenèse de réparation ». Cal osseux : toute fracture évolue vers la soudure des 2 extrémités osseuses par la formation dun CAL. Processus complexe appelé « ostéogenèse de réparation ».

4 LES FACTEURS INFLUENCANT LA FORMATION DU CAL Une fracture ouverte consolidera plus lentement car la vascularisation locale de los est perturbée Une fracture ouverte consolidera plus lentement car la vascularisation locale de los est perturbée Limmobilisation doit être rigoureuse car tout mouvement détruit au fur et à mesure sa formation Limmobilisation doit être rigoureuse car tout mouvement détruit au fur et à mesure sa formation Lâge, en effet la consolidation est plus rapide pour un enfant que pour un adulte Lâge, en effet la consolidation est plus rapide pour un enfant que pour un adulte

5 REGLEMENTATION Article R : assurer le confort, identifier les risques, assurer la sécurité, prodiguer des informations, éduquer pour une mobilité, une autonomie optimale Article R : assurer le confort, identifier les risques, assurer la sécurité, prodiguer des informations, éduquer pour une mobilité, une autonomie optimale Article R : réalisation de pansement et bandage sur prescription ou protocole - ablation de dispositif de contention - à condition quun médecin puisse intervenir pose dun dispositif dimmobilisation – participation à la pose dun immobilisation après réduction Article R : réalisation de pansement et bandage sur prescription ou protocole - ablation de dispositif de contention - à condition quun médecin puisse intervenir pose dun dispositif dimmobilisation – participation à la pose dun immobilisation après réduction

6 OBJECTIFS DUN PLÂTRE Immobiliser une partie du corps en position stable et fonctionnelle durant le temps de consolidation dune fracture. Thérapeutique à part entière. Immobiliser une partie du corps en position stable et fonctionnelle durant le temps de consolidation dune fracture. Thérapeutique à part entière. Visée antalgique. Visée antalgique. Mettre au repos des ligaments ou articulation. Procédé largement remplacé par des attelles, plus confortables et amovibles Mettre au repos des ligaments ou articulation. Procédé largement remplacé par des attelles, plus confortables et amovibles Eviter les déformations : attelle de nuit dans le cas de PCR, en cas de luxation congénitale de hanche Eviter les déformations : attelle de nuit dans le cas de PCR, en cas de luxation congénitale de hanche

7 LES COMPLICATIONS A DEPISTER Les compressions locales Les compressions locales Le plâtre, appareil circulaire, entraîne le risque réel de compression des tissus sous-jacents – LA SURVEILLANCE CLINIQUE sera orientée vers la prévention des complications

8 COMPRESSION CUTANEE - Constitution dune escarre au niveau des bords du plâtre ou au niveau des saillies osseuses - Toute douleur, démangeaison, odeur, changement de couleur doit conduire à lablation du plâtre afin de vérifier létat cutané

9 COMPRESSION MUSCULAIRE Syndrome des Loges : augmentation de la pression dans les loges musculaires inextensibles du fait de lœdème ou de lhématome post- traumatique qui entraîne une ischémie artériolaire Syndrome des Loges : augmentation de la pression dans les loges musculaires inextensibles du fait de lœdème ou de lhématome post- traumatique qui entraîne une ischémie artériolaire Signes cliniques : douleur exagérée, inhabituelle, sensation de tension au niveau des groupes musculaires concernés – paresthésie, paralysie, pâleur et refroidissement des extrémités Signes cliniques : douleur exagérée, inhabituelle, sensation de tension au niveau des groupes musculaires concernés – paresthésie, paralysie, pâleur et refroidissement des extrémités

10 CONDUITE A TENIR Le plâtre doit être fendu ou découpé. Si les signes persistent, il est enlevé et laponévrotomie de décharge est le geste salvateur, seul capable déviter les séquelles Le plâtre doit être fendu ou découpé. Si les signes persistent, il est enlevé et laponévrotomie de décharge est le geste salvateur, seul capable déviter les séquelles La peau est laissée ouverte et sera refermée après la fonte de lœdème La peau est laissée ouverte et sera refermée après la fonte de lœdème Si le traitement est tardif la compression musculaire est à lorigine de rétractions tendineuses et de déformations irréversibles : « syndrome Wolkmann » rétraction et paralysie des fléchisseurs des doigts de lavant bras Si le traitement est tardif la compression musculaire est à lorigine de rétractions tendineuses et de déformations irréversibles : « syndrome Wolkmann » rétraction et paralysie des fléchisseurs des doigts de lavant bras

11 DEPLACEMENT SECONDAIRE Déplacement des fragments osseux avant leur consolidation Déplacement des fragments osseux avant leur consolidation Conséquence dun plâtre devenu trop large après fonte de lœdème Conséquence dun plâtre devenu trop large après fonte de lœdème A suspecter en cas de douleur A suspecter en cas de douleur Risque : consolidation en position non anatomique pouvant avoir des conséquences fonctionnelles Risque : consolidation en position non anatomique pouvant avoir des conséquences fonctionnelles

12 LE RISQUE THROMBO EMBOLIQUE Labsence dappui diminue le retour veineux Labsence dappui diminue le retour veineux Dépistage des signes locaux impossibles sous plâtre donc être attentif à lapparition dune douleur qui apparaît brutalement, dune sensation de compression, de serrement au niveau du plâtre et surtout à une dissociation pouls /température Dépistage des signes locaux impossibles sous plâtre donc être attentif à lapparition dune douleur qui apparaît brutalement, dune sensation de compression, de serrement au niveau du plâtre et surtout à une dissociation pouls /température Prescription H.B.P.M quasi systématique Prescription H.B.P.M quasi systématique Surélévation du membre plâtré facilite le retour veineux Surélévation du membre plâtré facilite le retour veineux

13 RISQUE INFECTIEUX ESCARRE constituée, plaie opératoire ou non qui sinfectent ESCARRE constituée, plaie opératoire ou non qui sinfectent Dépister élévation de la température, douleur sous plâtre Dépister élévation de la température, douleur sous plâtre

14 RISQUE DANKYLOSE ET DAMYOTROPHIE Raideur des articulations et atrophie musculaires sont dues à limmobilisation par la contention plâtrée Raideur des articulations et atrophie musculaires sont dues à limmobilisation par la contention plâtrée Favoriser contraction isométriques sous plâtre afin de limiter la fonte musculaire qui se constitue très rapidement Favoriser contraction isométriques sous plâtre afin de limiter la fonte musculaire qui se constitue très rapidement Intérêt de la prescription de la kinésithérapie après ablation afin de récupérer amplitude et force Intérêt de la prescription de la kinésithérapie après ablation afin de récupérer amplitude et force

15 LES MATERIELS UTILISES ET LEURS CARACTERISTIQUES Bandes de plâtre Bandes de plâtre - Gypse déshydraté sur toile de tarlatane - Temps de prise : 2 à 3 min après trempage dans eau tiède - Modelage facile de 3 à 6 min - Séchage de 24 à 72 h, à lair libre, manipulation précautionneuse tant quil est mou, risque de déformation (escarre)- sec quand brillant, blanc, inodore, dur, résonnant - Dégage de la chaleur à la pause - 3 fois plus lourd quune résine - Non imperméable - Encombrant

16 LES MATERIELS UTILISES ET LEURS CARACTERISTIQUES La résine : La résine : - Temps de prise 2 à 3 min après trempage dans eau tiède - Modelage de 20 à 40 secondes - Séchage de 20 min à 2 heures – demande grande dextérité - Exotherme - Moins lourde et 10 fois plus résistante que le plâtre - limite atrophie musculaire – permet reprise de la mobilisation plus rapide - Imperméable, lavable à leau et au savon - Plus esthétique – couleurs variées Les deux sont radio transparents et permettent des contrôles

17 LA SALLE A PLÂTRE Spacieuse, aérée, carrelée pour nettoyage facile Spacieuse, aérée, carrelée pour nettoyage facile Bac de trempage Bac de trempage Vidoir avec bac de décantation, arrivée deau chaude et froide Vidoir avec bac de décantation, arrivée deau chaude et froide Négatoscope Négatoscope Brancard pour installation du malade Brancard pour installation du malade Drap, alèses, gant, serviette, ciseaux, scie circulaire, écarteur pour dépose, écharpe, bandes de coton, de jersey Drap, alèses, gant, serviette, ciseaux, scie circulaire, écarteur pour dépose, écharpe, bandes de coton, de jersey Le matériel peut être regroupé sur un chariot Le matériel peut être regroupé sur un chariot

18 PREPARATION DU MALADE Oter bijoux, bagues Oter bijoux, bagues Dévêtir largement la zone à plâtrée et protéger le reste du corps avec une alèse Dévêtir largement la zone à plâtrée et protéger le reste du corps avec une alèse Installer confortablement Installer confortablement Expliquer, rassurer Expliquer, rassurer Vérifier létat cutanée: propre – si plaie, nettoyer et appliquer pansement Vérifier létat cutanée: propre – si plaie, nettoyer et appliquer pansement Positionner le jersey, prévoir 15 cm de rabat Positionner le jersey, prévoir 15 cm de rabat Envelopper le membre de bande de coton pour protéger les saillies osseuses des compressions Envelopper le membre de bande de coton pour protéger les saillies osseuses des compressions

19 LA POSE Le respect des règles de confection des plâtres assure la prévention dun grand nombre de complications Les bandes sont trempées dans leau tiède Les bandes sont trempées dans leau tiède En urgence, JAMAIS DE CIRCULAIRE mais attelle dont le maintien final est assuré par des bandes – consultation à 48 h pour pose dun autre plâtre quand œdème résorbé En urgence, JAMAIS DE CIRCULAIRE mais attelle dont le maintien final est assuré par des bandes – consultation à 48 h pour pose dun autre plâtre quand œdème résorbé Une attelle nest pas un plâtre de marche = pas dappui Une attelle nest pas un plâtre de marche = pas dappui Modelage adapté aux reliefs osseux, bords lisses, à distance de la peau Modelage adapté aux reliefs osseux, bords lisses, à distance de la peau Retourner le jersey, lissage ou maintien avec bande Retourner le jersey, lissage ou maintien avec bande

20 LA POSE Nettoyer lexcès de plâtre sur les extrémités, les vêtements (brosser à sec) Nettoyer lexcès de plâtre sur les extrémités, les vêtements (brosser à sec) Nettoyer le matériel à leau tiède Nettoyer le matériel à leau tiède Fenêtre découpée sur plâtre sec, pour surveiller pansement, drain, décomprimer zone douloureuse – protéger les berges avec de lélastoplate Fenêtre découpée sur plâtre sec, pour surveiller pansement, drain, décomprimer zone douloureuse – protéger les berges avec de lélastoplate

21 LA DEPOSE Sur prescription médicale Sur prescription médicale Après radio de contrôle Après radio de contrôle Avec scie circulaire Avec scie circulaire Dégagement de chaleur, bruyant = rassurer… Dégagement de chaleur, bruyant = rassurer… Desquamation cutanée, odeur de renfermé Desquamation cutanée, odeur de renfermé

22 OBJECTIFS DE SOINS INFIRMIERS MAINTIEN DE LIRRIGATION TISSULAIRE Eviter la déformation du plâtre encore humide = manipuler précautionneusement Eviter la déformation du plâtre encore humide = manipuler précautionneusement Favoriser le retour veineux = surélever le membre, utiliser écharpe Favoriser le retour veineux = surélever le membre, utiliser écharpe Dépister les signes de compression = les extrémités sont chaudes, rosées, sensibles,mobiles – demander au malade de bouger régulièrement les extrémités du membre plâtré Dépister les signes de compression = les extrémités sont chaudes, rosées, sensibles,mobiles – demander au malade de bouger régulièrement les extrémités du membre plâtré Surveillance du plâtre et dépistage de tous signes faisant évoquer une escarre sous plâtre Surveillance du plâtre et dépistage de tous signes faisant évoquer une escarre sous plâtre

23 OBJECTIFS DE SOINS INFIRMIERS Prévenir laltération de létat cutané Le patient doit éviter de se gratter sous le plâtre Le patient doit éviter de se gratter sous le plâtre Recouvrir les bords rugueux Recouvrir les bords rugueux Surveiller létat cutané Surveiller létat cutané Signaler tout signe faisant évoquer une infection : odeur, écoulement, douleur, modofication de couleur du plâtre Signaler tout signe faisant évoquer une infection : odeur, écoulement, douleur, modofication de couleur du plâtre

24 OBJECTIFS DE SOINS INFIRMIERS Maintien de limmobilisation du plâtre Installer confortablement le malade le temps du séchage du plâtre Installer confortablement le malade le temps du séchage du plâtre A lair libre, sans jamais accélérer par un moyen artificiel A lair libre, sans jamais accélérer par un moyen artificiel Plâtre fragile tant quil est humide, à manipuler à pleine paume – pas dappui tant que le plâtre nest pas sec Plâtre fragile tant quil est humide, à manipuler à pleine paume – pas dappui tant que le plâtre nest pas sec Surveiller ajustement du plâtre Surveiller ajustement du plâtre Maintenir le plâtre en bon état = propre, intégrité car le plâtre suse et se casse Maintenir le plâtre en bon état = propre, intégrité car le plâtre suse et se casse

25 OBJECTIFS DE SOINS INFIRMIERS Améliorer la mobilité physique et la capacité à effectuer ses auto soins Mobiliser les articulations : mobiliser articulations laissées libres, lever précoce, contractions musculaires, Mobiliser les articulations : mobiliser articulations laissées libres, lever précoce, contractions musculaires, Inciter à réaliser les auto soins en fonction des capacités et des limites imposées par le traitement Inciter à réaliser les auto soins en fonction des capacités et des limites imposées par le traitement

26 OBJECTIFS DE SOINS INFIRMIERS Savoir prévenir toutes les complications de décubitus Savoir prévenir toutes les complications de décubitus Générales : TVP, infection urinaire, broncho pulmonaire, intestinale Générales : TVP, infection urinaire, broncho pulmonaire, intestinale Locorégionales : atrophie musculaire, raideur articulaire Locorégionales : atrophie musculaire, raideur articulaire Locale : escarres aux points dappui = prévention+++ Locale : escarres aux points dappui = prévention+++

27 DIAGNOSTICS INFIRMIERS PREVALENTS Risque élevé datteinte à lintégrité de la peau lié à la pression du plâtre sur la surface cutanée Risque élevé datteinte à lintégrité de la peau lié à la pression du plâtre sur la surface cutanée Incapacité de prise en charge de soins personnels (spécifier) lié à la limitation de mouvements due au plâtre Incapacité de prise en charge de soins personnels (spécifier) lié à la limitation de mouvements due au plâtre Risque élevé de prise en charge inefficace du programme thérapeutique lié à un manque de connaissances des soins relatifs au plâtre, signes et symptômes des complications, de lutilisation de lappareillage dassistance et des risques Risque élevé de prise en charge inefficace du programme thérapeutique lié à un manque de connaissances des soins relatifs au plâtre, signes et symptômes des complications, de lutilisation de lappareillage dassistance et des risques

28 EDUCATION AU PATIENT Sur le plâtre, son maintien, son efficacité Sur le plâtre, son maintien, son efficacité Les complications Les complications Les traitements associés Les traitements associés Lutilisation des béquilles Lutilisation des béquilles Le plâtre, option thérapeutique qui engage la responsabilité du prescripteur, du réalisateur. Un défaut de surveillance représente une faute professionnelle.


Télécharger ppt "SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES PORTEUSES DUNE CONTENTION PLATREE."

Présentations similaires


Annonces Google