La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE MENINGIOME. Tumeur bénigne à développement lent Et provenant des villosités arachnoïdes Très fréquente chez la femme ménopausée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE MENINGIOME. Tumeur bénigne à développement lent Et provenant des villosités arachnoïdes Très fréquente chez la femme ménopausée."— Transcription de la présentation:

1 LE MENINGIOME

2 Tumeur bénigne à développement lent Et provenant des villosités arachnoïdes Très fréquente chez la femme ménopausée

3 PREPARATION EN VUE DE LEMBOLISATION

4 le malade le malade _ Patient à jeûn –Rasage bi fémoral –Douche antiseptique la veille et le jour de lacte –Champ stérile bi fémoral –Pose de bas de contention –Administration éventuelle dune prémédication

5 Le dossier Le dossier –Bilan biologique prescrit par lanesthésiste –Dossier danesthésie –Bilan radiologique –Fiche de transmission bloc- service

6 SURVEILLANCE POST EMBOLISATION IMMEDIATE

7 –Surveillance générale Surveillance neurologique Surveillance neurologique Surveillance des paramètres vitaux Surveillance des paramètres vitaux Evaluation de la douleur Evaluation de la douleur Crise comitiale Crise comitiale –Surveillance locale Au point de ponction: risque dhématome Au point de ponction: risque dhématome Surveillance des pouls périphériques Surveillance des pouls périphériques

8 ACTIONS IDE DE JO A J2 au regard des risques potentiels

9 RISQUES POTENTIELS Hypertension intracrânienne Hypertension intracrânienne Décompensation respiratoire Décompensation respiratoire Douleur Douleur Risque de déshydratation Risque de déshydratation Risque hémorragique Risque hémorragique Altération de lélimination: Altération de lélimination: –Troubles vésico-sphinctériens –constipation Risque infectieux Risque infectieux Altération de létat cutané Altération de létat cutané Risque thromboembolique Risque thromboembolique Incapacité à réaliser ses auto-soins Incapacité à réaliser ses auto-soins

10 RISQUE DHIC

11 LHYPERTENSION INTRA-CRANIENNE résulte du conflit qui existe entre: Limpossibilité qua la boite crânienne de sagrandir Limpossibilité qua la boite crânienne de sagrandir Laugmentation du volume de lencéphale Laugmentation du volume de lencéphale – Volume parenchymateux – Volume liquidien – Volume sanguin

12 Augmentation du volume du parenchyme Augmentation du volume du parenchyme œdème œdème tumeur tumeur Augmentation du volume sanguin Augmentation du volume sanguin hypertension artérielle hypertension artérielle

13 Augmentation du volume liquidien Augmentation du volume liquidien défaut de résorption défaut de résorption Excès de production Excès de production Gène à la circulation Gène à la circulation

14 SURVEILLANCE DES SIGNES VITAUX Diminution de la fréquence du pouls Diminution de la fréquence du pouls Diminution de la fréquence respiratoire Diminution de la fréquence respiratoire Augmentation de la TA Augmentation de la TA Augmentation de la PIC

15 PIC normale = 10mm Hg PIC normale = 10mm Hg Hypertension intra-crânienne: Hypertension intra-crânienne: PIC>15 mm Hg PPC = PA moyenne – PIC PPC = PA moyenne – PIC PPC > 50mm Hg PPC > 50mm Hg permet un débit sanguin suffisant permet un débit sanguin suffisant

16 SURVEILLANCE DES SIGNES NEUROLOGIQUES Etat de conscience Etat de conscience Réactions pupillaires Réactions pupillaires Mobilité – force musculaire Mobilité – force musculaire Sensibilité Sensibilité

17 Autres signes: Autres signes: – nausées, vomissements – crise comitiale – aphasie Administration des thérapeutiques prescrites Administration des thérapeutiques prescrites Organisation des soins Organisation des soins

18 Organisation des soins SOINS INFIRMIERS A EVITER SOINS INFIRMIERS A EVITER Flexion du cou ou rotation importante Flexion du cou ou rotation importante Hyper-extension de la tête Hyper-extension de la tête Flexion importante des hanches et des genoux Flexion importante des hanches et des genoux Changements brusques de position Changements brusques de position

19 Stimulation anale digitale Stimulation anale digitale Toute cause de douleur Toute cause de douleur Toute cause dhypertonie musculaire Toute cause dhypertonie musculaire Toute mobilisation du malade en situation précaire Toute mobilisation du malade en situation précaire Toutes ces actions ont une incidence sur : le retour veineux le retour veineux la pression artérielle la pression artérielle

20 ACTIONS INFIRMIERES A METTRE EN PLACE Installer le patient à 30° Installer le patient à 30° Tête légèrement fléchie en avant Tête légèrement fléchie en avant Ambiance calme, éclairage tamisé Ambiance calme, éclairage tamisé Regrouper les soins Regrouper les soins Evaluer régulièrement la douleur et la Evaluer régulièrement la douleur et la calmer calmer Informer lentourage du patient sur les précautions Informer lentourage du patient sur les précautions

21 RISQUE HEMORRAGIQUE Surveillance de la plaie Surveillance de la plaie –Écoulement –hématome

22 DECOMPENSATION RESPIRATOIRE Surveillance de la fréquence respiratoire Surveillance de la fréquence respiratoire Efficacité de loxygénothérapie Efficacité de loxygénothérapie

23 DOULEUR Administration du Perfalgan conformément à la prescription médicale Administration du Perfalgan conformément à la prescription médicale Evaluation de lefficacité du ttt ( échelle EVA) Evaluation de lefficacité du ttt ( échelle EVA) Administration de lactiskénan si besoin Administration de lactiskénan si besoin

24 RISQUE DE DESHYDRATATION Administration et surveillance des perfusions Administration et surveillance des perfusions Surveillance de la diurèse Surveillance de la diurèse

25 ALTERATION DE LELIMINATION Troubles vésico- spinctériens Troubles vésico- spinctériens –Surveillance de la diurèse –Soins de sonde à J0 –Surveillance des mictions après ablation SV Constipation Constipation – surveillance de la reprise du transit –Prévoir une alimentation riche en fibres

26 RISQUE INFECTIEUX Plaie Plaie –Shampooing bétadiné à J1 SV, VVP SV, VVP Surveillance de la température Surveillance de la température

27 ALTERATION DE LETAT CUTANE Œdème palpébral Œdème palpébral –Pack de glace Frictions de confort Frictions de confort

28 RISQUE THROMBOEMBOLIQUE Surveillance locale Surveillance locale Prévention: Prévention: –pose des bas de contention –Jambes légèrement surélevées –1er lever à J1

29 INCAPACITE A REALISER SES AUTO SOINS Planifier les soins de nursing Planifier les soins de nursing

30


Télécharger ppt "LE MENINGIOME. Tumeur bénigne à développement lent Et provenant des villosités arachnoïdes Très fréquente chez la femme ménopausée."

Présentations similaires


Annonces Google