La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HEMATOME SOUS DURAL Collection sanguine constituée entre la dure-mère et larachnoïde.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HEMATOME SOUS DURAL Collection sanguine constituée entre la dure-mère et larachnoïde."— Transcription de la présentation:

1 HEMATOME SOUS DURAL Collection sanguine constituée entre la dure-mère et larachnoïde

2 LHEMATOME EXTRA- DURAL Epanchement sanguin entre la dure-mère et los

3 Mécanisme Mécanisme Une fracture de la voûte du crâne entraine une lésion de lartère méningée moyenne

4 LHYPERTENSION INTRA-CRANIENNE Résulte du conflit qui existe entre: Résulte du conflit qui existe entre: – Limpossibilité qua la boite crânienne à sagrandir – Laugmentation du volume intérieur

5 AUGMENTATION DU VOLUME du volume du parenchyme (œdème, tumeur) du volume du parenchyme (œdème, tumeur) Du volume sanguin Du volume sanguin du volume liquidien (hydrocéphalie) du volume liquidien (hydrocéphalie)

6 PIC normale = 10mm Hg PIC normale = 10mm Hg Hypertension intracrânienne= Hypertension intracrânienne= PIC >15mm Hg

7 La circulation cérébrale est satisfaisante La circulation cérébrale est satisfaisante lorsque la Pression de Perfusion Cérébrale (PPC) est supérieure à 50mm Hg (PPC) est supérieure à 50mm Hg PPC = PA moyenne - PIC PPC = PA moyenne - PIC

8

9

10 PROBLEMES POTENTIELS Risque dhypertension intracrânienne Risque dhypertension intracrânienne Risque de décompensation respiratoire Risque de décompensation respiratoire Risque hémorragique Risque hémorragique

11 Risque daltération de létat cutanée Risque daltération de létat cutanée Risque de déshydratation Risque de déshydratation Risque de douleur Risque de douleur Incapacité totale à effectuer ses soins quotidiens Incapacité totale à effectuer ses soins quotidiens Perturbation de limage corporelle Perturbation de limage corporelle

12 INSTALLATION DU PATIENT Matelas anti-escarre et position 30° Matelas anti-escarre et position 30° Installation et vérification des perfusions,,sonde vésicale Installation et vérification des perfusions,,sonde vésicale Organisation de lenvironnement, système dappel à disposition Organisation de lenvironnement, système dappel à disposition

13 RISQUE D HIC Surveillance neurologique Surveillance neurologique Surveillance des paramètres vitaux Surveillance des paramètres vitaux Autres signes Autres signes – Rhinorrhée – Troubles visuels – Crise comitiale Administration des thérapeutiques prescrites Administration des thérapeutiques prescrites

14 RISQUE DE DECOMPENSATION RESPIRATOIRE Surveillance de la fréquence respiratoire Surveillance de la fréquence respiratoire

15 RISQUE INFECTIEUX Surveillance T° Surveillance T° Surveillance locale:VVP, SV, plaie du visage Surveillance locale:VVP, SV, plaie du visage Apparition dune rhinorrhée,dune otorrhée Apparition dune rhinorrhée,dune otorrhée Surveillance plaie opératoire, Surveillance plaie opératoire, Administration des antibiotiques et du Pneumovax Administration des antibiotiques et du Pneumovax

16 RISQUE HEMORRAGIQUE Surveillance hémodynamique Surveillance hémodynamique Surveillance de la plaie opératoire Surveillance de la plaie opératoire

17 RISQUE DALTERATION DE LETAT CUTANE Hygiène corporelle Hygiène corporelle Toucher confort toutes les 3 heures Toucher confort toutes les 3 heures

18 RISQUE DE DESHYDRATATION Administration et surveillance des perfusions Administration et surveillance des perfusions Surveillance de la diurèse Surveillance de la diurèse

19 DOULEUR Evaluation de la douleur Evaluation de la douleur Administration des antalgiques Administration des antalgiques Renouvellement régulier de la vessie de glace Renouvellement régulier de la vessie de glace

20 INCAPACITE A EFFECTUER LES SOINS QUOTIDIENS Organisation des soins de nursing Organisation des soins de nursing

21 PERTE DE LIMAGE CORPORELLE Laider à verbaliser son ressenti Laider à verbaliser son ressenti Organiser une rencontre avec le chirurgien maxillo facial Organiser une rencontre avec le chirurgien maxillo facial

22 ELEMENTS DEDUCATION// TRAITEMENT ANTICOMITIAL Régularité dans la prise du médicament Régularité dans la prise du médicament Surveillance de lefficacité Surveillance de lefficacité Hygiène de vie Hygiène de vie Information de lentourage en cas de survenue de crise Information de lentourage en cas de survenue de crise

23 AUTRES SURVEILLANCES ET SOINS INFIRMIERS SPECIFIQUES / PATHOLOGIES CRANIENNES OU ENCEPHALIQUES

24 –Troubles mnésiques –Troubles phasiques –Troubles de la déglutition –Troubles visuels –Troubles du comportement

25 Drain de jackson Posé en per-opératoire, il permet dévacuer une collection dans lespace sous-dural. Posé en per-opératoire, il permet dévacuer une collection dans lespace sous-dural. Il sagit dun drainage en siphonnage Il sagit dun drainage en siphonnage Il reste en place environ 48 heures Il reste en place environ 48 heures lablation est un acte chirurgical au lit du patient, la plaie est suturée lablation est un acte chirurgical au lit du patient, la plaie est suturée

26 DERIVATIONS DE LCR DVA: dérivation ventriculo-atriale DVA: dérivation ventriculo-atriale DVP: dérivation ventriculo-péritonéale DVP: dérivation ventriculo-péritonéale DVE: dérivation ventriculaire externe DVE: dérivation ventriculaire externe

27 Hydrocéphalie Excès de liquide Excès de liquide céphalo-rachidien Nombreuses étiologies : blocage écoulement (+++), sur production, défaut de résorption Conséquence : HYPERTENSION INTRACRANIENNE céphalo-rachidien Nombreuses étiologies : blocage écoulement (+++), sur production, défaut de résorption Conséquence : HYPERTENSION INTRACRANIENNE

28 Solution pour lutter contre lhypertension intracrânienne Solution pour lutter contre lhypertension intracrânienne En urgence la DERIVATION VENTRICULAIRE EXTERNE Le système permet de maintenir une pression intra- crânienne (P.I.C.) normale (5 –10 mm Hg ou 10 cm H2O). Production journalière du LCR chez le nourrisson et l'enfant de < 5 ans 150 à 200 ml/jour chez l'enfant dès 5 ans et l'adulte 300 à 350 ml/jour

29

30 Principes : Principes : Ce nest pas un redon ! Le but nest pas « dassécher » le cerveau ! But : permettre lécoulement dun liquide en excès responsable dune hypertension intracrânienne (pas plus que la production quotidienne) Conséquences : réglage du niveau en cm dH2O ou mmHg en fonction de la PIC souhaitée

31

32 Les infirmières peuvent Les infirmières peuvent –installer le niveau du système (O) au niveau du tragus de loreille du patient –changer le sachet de recueil – effectuer un prélèvement bactériologique et les surveillances. Les autres manipulations du système doivent être effectuées par un neurochirurgien

33 Infection : - Abcès sur le trajet du drain - Méningite Infection : - Abcès sur le trajet du drain - Méningite Hématome lors de la pose Hématome lors de la pose Obstruction du drain Obstruction du drain Drainage trop important ou trop faible de L.C.R. Drainage trop important ou trop faible de L.C.R. Risques


Télécharger ppt "HEMATOME SOUS DURAL Collection sanguine constituée entre la dure-mère et larachnoïde."

Présentations similaires


Annonces Google