La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Traction- extension continue 1.Définitions. thérapeutique qui permet la réduction et la contention dune fracture. mise sous A.L. ou A.G. METHODE IMPOSANT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Traction- extension continue 1.Définitions. thérapeutique qui permet la réduction et la contention dune fracture. mise sous A.L. ou A.G. METHODE IMPOSANT."— Transcription de la présentation:

1

2 Traction- extension continue 1.Définitions. thérapeutique qui permet la réduction et la contention dune fracture. mise sous A.L. ou A.G. METHODE IMPOSANT LIMMOBILISATION AU LIT

3 Traction- extension continue 1.1.Traction : définition Force appliquée sur une partie du corps dans 2 directions opposées : traction – contre traction *force exercée calculée en fonction du poids du patient :+ / - 1/10 du poids du corps (patient de 80 kg la force de traction sera de 8 kg)sur PM

4 Traction- extension continue Traction - Principe tirer dans laxe du membre ou dune partie du corps avec une force et une direction précises But - But *aligner les os de part et dautre de la fracture (position anatomique) *Immobiliser et maintenir la partie du corps dans la position requise *attendre la consolidation de la fracture

5 Traction- extension continue Traction Mode daction Cette force soppose à la contraction musculaire et de ce fait : *oblige les os à se remettre deux-mêmes en place * supprime la douleur par relâchement musculaire * maintient la réduction (car traction continue)

6 Traction- extension continue 1.2.Suspension. Principe: surélève le membre, lui permet dêtre décollé du plan du lit. But *permet la mobilisation et autorise la flexion du genou pour éviter lankylose. * diminue lœdème la suspension nécessite +/- 50% du poids de la traction (ici =/- 4kg ) Chaussette anti – équin :=/- 1kg

7 Traction- extension continue 2.Indications 2.1.Traction de réduction. repositionner les fragments osseux dans leur rapport anatomique Réduire une luxation de la hanche (congénitale ou sur prothèse) : repositionner progressivement la tête fémorale dans le cotyle.

8 Traction- extension continue Indications 2.2.Traction dattente. dans lattente dune intervention chirurgicale (amélioration de létat cutané, de l état général du P., pb de coagulation…) attente de la pose dun plâtre attente dune ostéosynthèse immobilisation dune hanche douloureuse chez lenfant (traction collée)

9 Traction- extension continue 3 Différents types de traction Traction cutanée ou traction collée. exercée directement sur la peau et les tissus mous, à laide de bandes adhésives collées à la peau et attachées à des poids. utilisée chez lenfant (fractures du fémur, luxation de la hanche) Très fréquente chez la personne âgée en attente dintervention.

10 Traction cutanée ou traction collée

11 Traction collée sur le plan du lit Enfant de plus de 5 ans:fracture du fémur, ostéochondrite Personne âgée: fracture du col du fémur

12 Traction des membres inférieurs au zénith Fracture diaphyse fémorale enfant de moins de 4 ans

13 Différents types de traction 3.2.Traction trans osseuse Fractures des membres inférieurs. posée à distance du foyer de fracture. La contre extension est constituée par le poids du corps du patient. Pour cela,il faut que le pied soit relevé.

14 Traction-suspension des membres inférieurs

15 3.2.Traction trans osseuse Fractures des membres inférieurs. Broche trascalcanéenne :force de traction exercée directement sur los par lintermédiaire dune broche trans osseuse. Lattelle en U sert à la traction et létrier à la suspension. La force de traction est exercée par un système de poulies et de poids. Broche + étrier de Kirchner

16 3.2.Traction trans osseuse Fractures des membres inférieurs.

17 3.2.Traction trans osseuse Fracture du membre supérieur. Bras et coude en flexion à 90° pour éviter lœdème de la main

18 Fracture du rachis cervical : étriers de crutchfield

19 4. Soins relatifs à la traction Installation et efficacité de la traction : Soins pour toute traction : patient en décubitus strict jusquà 6 semaines(sur PM) Sassurer du bon alignement des différents segments du corps et de la traction ne jamais retirer de poids : la traction doit être continue ne pas décrocher les poids qui doivent être dans le vide, ne pas toucher le sol, pas de balancement des poids dans le vide Faire le lit de haut en bas Mobilisation passive assurée par le kiné, relais pris par linfirmier

20 traction

21 Soins relatifs à la traction ne pas tourner sur le côté pied surélevé position du pied à angle droit ( chaussette anti- équin) expliquer au patient : comment se mobiliser prévenir si douleurs (une traction -suspension ne doit pas faire mal )

22 Soins particuliers - Crutchfield à plat (sur PM) protection sous la tête lit de bas en haut Miroir Paille pour boire

23 Soins particuliers - broche + étrier position ½ assise réfection lit de haut en bas couvrir jambe si la personne a froid équinisme du pied à surveiller

24 4.2.Soins infirmiers Installation : installation pour un maximum dautonomie, trapèze, objets à portée…

25

26

27 Prise en charge psychologique: dépister découragement voire dépression écouter, rassurer,expliquer soins et durée du traitement

28 4.2.Soins infirmiers Alimentation, hydratation : alimentation riche en fibres bonne hydratation (1.5l) attention à la restriction hydrique par le P. qui ne peut pas aller aux toilettes.

29

30 4.2.Soins infirmiers Élimination : risque de constipation : noter fréquence des selles, essayer de programmer les selles à heures fixes. laisser le bassin à portée de main (autonomie)

31 4.2.Soins infirmiers Dépistage et prise en charge des complications Thrombœmboliques - Mobilisation des orteils et des membres -Dépistage des signes cliniques de phlébite -Traitement anticoagulant administration,surveillance efficacité, effets secondaires

32 Soins infirmiers dépistage et prise en charge des complications trophiques -hygiène rigoureuse: toilette, shampooing -contrôler la sensibilité cutanée : éventuelle lésion nerveuse - cliniplot - ! au point dappui,

33 Soins infirmiers dépistage et prise en charge des complications infectieuses -observation locale: points dentrée de la broche : *détecter suintement,écoulement purulent,rougeur, douleur *signaler toute anomalie au médecin - réfection du pansement :soins de broche suivant les protocoles du service. - kiné respiratoire si nécessaire - hygiène ++ si sonde urinaire % rapidement - Hydratation 1.5l eau / jour

34 4.3. Ablation de la traction – suspension Après un contrôle radiologique, sur PM. La broche est retirée après avoir été coupée au ras de la peau Le 1er lever se fait sur PM : bord du lit, fauteuil,marche en fonction de la pathologie. Appui sur prescription médicale

35 Cest fini …mais restez attentifs M.O STRUSS


Télécharger ppt "Traction- extension continue 1.Définitions. thérapeutique qui permet la réduction et la contention dune fracture. mise sous A.L. ou A.G. METHODE IMPOSANT."

Présentations similaires


Annonces Google