La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RENCONTRE DE LUNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION [ULCC] AVEC LES DIRECTEURS GENERAUX DES MINISTERES Le Plaza Port-au-Prince, HAITI Vendredi 28 Janvier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RENCONTRE DE LUNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION [ULCC] AVEC LES DIRECTEURS GENERAUX DES MINISTERES Le Plaza Port-au-Prince, HAITI Vendredi 28 Janvier."— Transcription de la présentation:

1 RENCONTRE DE LUNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION [ULCC] AVEC LES DIRECTEURS GENERAUX DES MINISTERES Le Plaza Port-au-Prince, HAITI Vendredi 28 Janvier R. MATHIEU DE LISCPAD – Consultant LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET BONNE GOUVERNANCE

2 1. Cadre Logique - Bonne Gouvernance, objectif principal ou instrumental poursuivi ou contemplé dans la lutte contre la corruption. A.- CADRE LOGIQUE DU THEME

3 2. Objectifs implicites de la lutte : 2.1. Probité absolue, honnêteté 2.2. Intégrité dans les attitudes et comportements des serviteurs publics 2.3. Transparence dans lAdministration Publique, etc.

4 3. Finalité de la Bonne Gouvernance : 3.1. Justice distributive, répartition équitable des fruits de la croissance nationale Services collectifs pertinents, cifères et de proximité par la déconcentration et la décentralisation simultanées des pouvoirs et des moyens daction.

5 - Finalité (suite) 3.3. Participation citoyenne et démocratie utilitaire au quotidien 3.4. Ordre de sécurité, justice, paix, tranquillité et salubrité publiques, et convivialité 3.5. Réduction de la pauvreté 3.6. Développement politique, économique, social, culturel durable et équilibré.

6 - Finalité (suite) 3.7.Confirmation, sur l'échiquier régional et international, du Leadership moral de lEtat – nation dHaïti entant que pionnier du nouvel ordre de lhumanisme nègre – nouvel ordre anti- esclavagiste, anti-colonialiste et pro interdépendance et solidarité entre les peuples.

7 B.- LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION DANS SON ASPECT PREVENTIF : 1. Laspect répressif : une curieuse histoire de Don Quichotte et de Moulins à Vent : - Qui sont les corrupteurs? Qui sont les corrompus? 2. Sociologie de la corruption - Les riches et les Agents publics sont-ils moins corrompus que les pauvres et les usagers des services publics?

8 3. Quelle démarche plus intelligente et pertinente à adopter : 3.1. Lutter en permanence contre les moulins de la corruption 3.2. Sattaquer une fois pour toutes au vent de la corruption qui fait tourner les moulins de lenvironnement interne et externe de ladministration?

9 C. LENVIRONNEMENT INTERNE DES SERVICES PUBLICS, SOURCE PRINCIPALE DU VENT DE LA CORRUPTION 1.- Tuer le mal dans lœuf : Comment? 1.1. Inculteurs aux Agents publics de toutes catégories une nouvelle culture du service public: ( servus, esclave)

10 1.2. Sécuriser lemploi et la carrière par ladoption des statuts particuliers prévus dans le statut général de la fonction publique de Evaluer, noter et faire avancer chaque Agent par référence aux règles déthique attachées à sa profession

11 1.4. Adopter simultanément, pour chaque catégorie léchelonnement indiciaire des traitements et des rémunérations 1.5. Respecter strictement, le niveau de recrutement, lancienneté et la notation à loccasion des promotion de Grade et des nominations à des postes de responsabilité

12 2. Les Institutions à vocation Fiscale, financière, commerciale comme œufs prioritaires Adopter par arrêtés. Les statuts particuliers et la nouvelle politique de Rémunération à base dindices échelonnés en toutes priorités au bénéfice des Agents moyens et supérieurs centraux et territoriaux de :

13 2.1. La DGI, les Douanes, lAAN, lAPN, la BRH, la BNC, la BPH, la TELECO, lONA, lOFATMA, les Consulats, LOAVCT, lInspection des Finances, les Commissions dAppel dOffre, la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratifs, les Magistrats assis. Tous autres Agents assimilés.

14 2.2. Créer le corps de lInspection Générale de ladministration publique Créer lEcole des cadres ou senseigneront désormais les principes et techniques de la bonne gouvernance, le métier de chef ainsi que léthique et la déontologie attachées à chaque corps de fonctionnaires publics serviteurs de la société Adopter des manuels dinstructions et de procédures applicables aux trois (3) ordres de missions dAdministration Publique.

15 CONCLUSION Ni juge, ni organe répressif, lUnité de Lutte Contre la Corruption [ULCC] doit être perçue surtout comme ce task force ayant la vocation de piloter, déduquer et dassister les cadres moyens et supérieurs des services centraux et territoriaux pour que simplanté la culture de probité dIntégrité et de transparence au sein de lAdministration Publique. «Mais tout ceci ne sont que des mots. La société attend des choses concrètes» [Molière]


Télécharger ppt "RENCONTRE DE LUNITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION [ULCC] AVEC LES DIRECTEURS GENERAUX DES MINISTERES Le Plaza Port-au-Prince, HAITI Vendredi 28 Janvier."

Présentations similaires


Annonces Google