La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comparaison de deux pratiques différentes de rééducation post-opératoire immédiate des PUC et des PTG.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comparaison de deux pratiques différentes de rééducation post-opératoire immédiate des PUC et des PTG."— Transcription de la présentation:

1 Comparaison de deux pratiques différentes de rééducation post-opératoire immédiate des PUC et des PTG

2 Pratique de rééducation 1 1 er lever. marche en appui avec cannes béquilles sous protection dune attelle de Zimmer jusquà lobtention du verrouillage du genou.

3 Travail statique du quadriceps au lit : - exercice décrase-coussin - levé de jambe genou tendu

4 À lablation du pansement compressif entre J4 et J6, rééducation de la flexion du genou associant :

5 - mobilisation passive avec arthromoteur (Kinétec dans le service) ¾ dheure le 1 er jour et 1 heure les jours suivants.

6 -travail manuel assis avec contraction statique du quadriceps tenue 5 secondes et flexion active du genou aidée par la pesanteur et active-aidée.

7 Pratique de rééducation 2 1 er lever. marche en appui avec cannes béquilles (suppression de lattelle de Zimmer à lorigine pour des raisons économiques)

8 Travail statique du quadriceps au lit : - exercice décrase-coussin - levé de jambe genou tendu

9 À lablation du pansement compressif entre J4 et J6, rééducation de la flexion du genou uniquement en manuel, en position assise :

10 -travail manuel assis avec contraction statique du quadriceps tenue 5 secondes et flexion active du genou aidée par la pesanteur et active-aidée.

11 Conseils donnés aux 2 pratiques Glace 20 minutes après chaque séance et plusieurs fois par jour. Refaire les exercices assis 2 à 3 fois par jour par petites séries. Faire des postures assis genou fléchi. Position au lit : jambe allongée dans laxe (au besoin calée avec un sac de sable pour éviter la rotation externe). Marcher.

12 glace posture escaliers marche sac de sable

13 Comparaison des 2 pratiques 1 - INCONVENIENTS CONSTATES : Certains patients apprécient la possibilité de progresser de façon douce et autonome avec le Kinétec à commande manuelle. Les mesures damplitudes sont moins fiables en fonction des kinés, alors quavec larthromoteur, ce sont toujours les mêmes valeurs.

14 Nécessité de la coopération du patient à sa rééducation pour reproduire les exercices dans la journée. Mettre des Kinétec aux patients prend énormément de temps dans lorganisation dune journée de soins dans le service.

15 2 - AVANTAGES CONSTATES: Obtention dun verrouillage plus facile et plus précoce sans attelle de Zimmer. La rééducation de la flexion est conditionnée par lobtention dun verrouillage précoce. Progression plus facile en flexion en manuel, le patient dirige ses efforts et est plus en confiance.

16 Lassociation arthromoteur et travail manuel représente une grosse somme deffort pour un patient en post- opératoire immédiat. La rééducation manuelle se fait sans forcer, un peu à distance de lintervention. Les patients ont déjà moins mal et sont dans de meilleures dispositions pour progresser. Nette baisse de consommation dantalgiques majeurs.

17 Remarques et conclusion Persistance des cas dont la récupération des amplitudes reste difficile à cause dun état inflammatoire plus important que la moyenne et de formation dadhérences précoces. Appréhension de nombreux patients face à la rééducation mécanique par arthromoteur en post-opératoire immédiat. Il est à noter que nous navons pas établi de protocole strict de rééducation, chacun souhaitant rester libre de sa pratique et de ladapter en fonction des problématiques particulières de chaque patient.

18 merci de votre attention Equipe des Kinés Orthopédie Sud


Télécharger ppt "Comparaison de deux pratiques différentes de rééducation post-opératoire immédiate des PUC et des PTG."

Présentations similaires


Annonces Google