La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier : Comment organiser un CIDDIST ? Le bilan Les propositions J.L. Schmit (Amiens) – M.H. Gouraud (Nantes)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier : Comment organiser un CIDDIST ? Le bilan Les propositions J.L. Schmit (Amiens) – M.H. Gouraud (Nantes)"— Transcription de la présentation:

1 Atelier : Comment organiser un CIDDIST ? Le bilan Les propositions J.L. Schmit (Amiens) – M.H. Gouraud (Nantes)

2 Les participants de latelier Etablissements de soins Autres structures (Conseil Général…) CIDDIST32 CDAG11 CIDDIST + CDAG Med. Insp. Sante Publique : 3

3 Organisation CIDDIST et CDAG : 2 entités distinctes 2 budgets : Etat via DRASS ou Conseil Général CPAM 2 bilans activités 2 entrées administratives Fusion annoncée en 2010 En profiter pour modifier le terme peu attractif

4 Organisation ANONYMAT Une application très hétérogène Peut-on laisser le choix au patient ? Peut-on relever son téléphone portable ? Peut-on examiner son carnet de santé ? Comment recontacter un patient qui ne vient pas chercher un résultat positif ? (risque++ avec test VIH rapide, ne revient pas pour les Chlamydia) En pratique, nécessité dun espace de CONFIDENTIALITE

5 Organisation Recueil des données Papier Logiciel « maison » Logiciel « vendu par société privée » : SILOXANE Utilité dun logiciel unique promu par la DGS, InVS

6 Budget Pour les CIDDIST au sein détablissement hospitalier Nécessité de créer une UF spécifique Méconnaissance fréquente des budgets accordés, du suivi des dépenses Utilité des assistants de gestion dans les pôles Statut contractuel des médecins parfois difficile à négocier Frais indirect ou de gestion en augmentation

7 Budget Une nécessité de renégocier le budget avec lexplosion des dépenses liées aux recherches de Chlamydia Utilité de construire un « budget type »

8 Budget Pour les CIDDIST au sein des Conseils Généraux La revalorisation de 2,3 % par an est-elle effective ?

9 Activité Dépistage des Chlamydia 5 à 10 % de résultat positif Un objectif de santé publique dont les modalités sont mal définies Budget exponentiel Qui dépister ? selon des facteurs de risque ? selon des critères sociaux ? Nécessité dune harmonisation nationale dans la définition des sujets « à risque » et dune mise en adéquation des budgets par rapport aux recommandations

10 Activité Vaccination hépatite B 1/3 : pratiqué par CIDDIST 1/3 : adressé au Centre de Vaccination voisin 1/3 : réadressé au médecin traitant Place des dermatologues et gynécologues Présence très utile (examen gynéco) mais en pratique le niveau de rémunération est peu attractif (présents dans 7 centres/38)

11 Activité Entretien sur la sexualité des patients Assurer une mission que les médecins généralistes nassurent pas toujours Intérêt dune formation spécifique

12 Communication Comment mieux promouvoir le CIDDIST ? auprès du grand public auprès des populations en situation de précarité (PASS, foyer de migrants…) auprès des soignants En dehors des anciens dispensaires connus de longue date, les nouveaux CIDDIST demeurent souvent méconnus. Leur recrutement se fait essentiellement par le biais des CDAG mais avec le temps…

13 En pratique : 4 projets à construire Comment améliorer lorganisation des CIDDIST ? Comment élaborer le cahier des charges dun CDAG – CIDDIST idéal ? Comment identifier les populations à dépister ? Comment communiquer entre les CIDDIST et auprès des partenaires ?

14 Comment améliorer lorganisation des CIDDIST ? Coordonnateurs : MH Gouraud, Th May - Budget type, informatisation, comparaison des « performances ».…

15 Comment élaborer le cahier des charges dun CDAG-CIDDIST idéal ? Coordonnatrice A Bianchi De laccueil au traitement : - Offres de dépistage selon les populations - Chronologie du rendu des résultats - Offre de vaccination HBV - Traitements donnés pour les partenaires? - Prise en charge des AES?

16 Comment identifier les populations à dépister ? (exemple : infections latentes à Chlamydia) : Coordonnateur : K Feltgen 1. Quel budget ? 2. Quelle méthode de prélèvement ? 3. Femmes seulement ou femmes et hommes ? 4. Critères larges ou sélectifs ?

17 Communication interne et externe des CIDDIST : la mise en place dun réseau Coordonnateur : JL Schmit Création dun onglet spécifique sur le site infectiologie.com, Page prévention pour diffuser les informations, compte- rendus des groupes de travail, textes officiels, échanger au sein des groupes. Se positionner en tant que partenaires des « tutelles » (DGS, DHOS), InVS et INPES: restitution des réflexions avant la réunion des 5 et 6 octobre prochains.


Télécharger ppt "Atelier : Comment organiser un CIDDIST ? Le bilan Les propositions J.L. Schmit (Amiens) – M.H. Gouraud (Nantes)"

Présentations similaires


Annonces Google