La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fonds mondial avantage dividendes élevés Epoch Investment Partners, Inc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fonds mondial avantage dividendes élevés Epoch Investment Partners, Inc."— Transcription de la présentation:

1 Fonds mondial avantage dividendes élevés Epoch Investment Partners, Inc.

2 Faits saillants Pourquoi le rendement à l'actionnaire? Caractéristiques du portefeuille Table des matières

3 Gestion active du portefeuille Exposition à un portefeuille mondial axé sur le « rendement à l'actionnaire » composé : de titres versant des dividendes élevés de sociétés en commandite principales / sociétés de placement immobilier dactions Diversification au chapitre des entreprises, des secteurs géographiques et des secteurs dactivité Gestionnaires chevronnés : Epoch Investment Partners Faits saillants

4 Distributions mensuelles élevées à imposition privilégiée Distribution annuelle cible initiale de 6 % Distribution équivalant à un taux de rendement denviron 8,5 % avant impôt Structure permettant de convertir les revenus en gains en capital à imposition privilégiée et en rendement du capital Tous les avantages procurés par les fonds dinvestissement à capital fixe, sans les inconvénients qui sy rattachent Faits saillants

5 Détails Prix : 10 $ lunité Placement minimum : $ Rendement cible : 6 % (équivalant à 8,5 % avant impôt) Distributions mensuelles pouvant être réinvesties Commission : 3 % (barème de FVR décroissant à 0 la quatrième année) Frais de service : 40 points de base Entrée des commandes : Codes FundServ CIG 6976 CIG 6977 (dollars U.S. – disponible le 1 er mars) Faits saillants

6 Pourquoi le rendement à lactionnaire? Epoch Investment Partners, Inc. William W. Priest, CFA, CPA Chef de la direction/Directeur des placements Michael A. Welhoelter, CFA Directeur général et gestionnaire de portefeuille

7 Léconomie financière et léconomie réelle sont liées – effets de linflation et des taux dintérêt La réorganisation des sources de rendement suscite une augmentation de limportance du rendement La mondialisation décuple la croissance réelle à léchelle planétaire et accentue les taux de croissance des flux de liquidités disponibles Importance que revêtent les flux de liquidités disponibles en ce qui a trait aux options en matière de répartition dactif Dividendes et rendement de lactionnaire Sommaire du plaidoyer en faveur dune stratégie axée sur le rendement à lactionnaire Contexte

8 Léconomie financière et léconomie réelle sont liées - effets de linflation et des taux dintérêt

9 Économie réelle et économie financière : Connected PIB réel Inflation Niveau du marché boursier Ratio C/B BPA PIB nominal + = Économie réelleÉconomie financière x

10 « 3.11 – Un taux, pas une date » – Bill Priest « Suite à presque 20 ans de ratios c/b en hausse, les taux d'intérêt se retrouvent maintenant sur le point d'augmenter aussi. Ceci a pour effet d'éliminer les ratios c/b en tant que principal force derrière l'ensemble des rendements boursiers, comme ceci a été le cas entre 1980 et l'an 2000 ». * * Voir l'article de William Priest intitulé « A Rate, Not a Date »

11 Les ratios c/b sont inversement proportionnels aux taux dintérêt Sources de rendement des actions : C/B, bénéfices et dividendes Source : Epoch Investment Partners/Standard & Poors

12 Historique du PIB nominal et des bénéfices sur de longues périodes 4,00 5,00 6,00 7,00 8,00 9,00 10, PIB nominal (PIB) -1,00 0,00 1,00 2,00 3,00 4,00 5,00 BPA S&P 500 (BPA) PIB nominal Bénéfice par action S&P 500 Sources de rendement des actions : C/B, bénéfices et dividendes Source : Epoch Investment Partners/Standard & Poors

13 La réorganisation des sources de rendement suscite une augmentation de limportance du rendement

14 1.Ratios c/b 2.Bénéfices 3.Dividendes Sources de rendement des actions

15 Composantes des rendements annuels totaux composés pour des périodes marginales de 10 ans (Indice composé S&P ) Date de fin de période de 10 ans -10 % -5 % 0 % 5 % 10 % 15 % 20 % Effets combinés Expansion c/b Croissance bénéfices Dividendes & réinvest. Rendement total Sources de rendement des actions : C/B, bénéfices et dividendes Source : Epoch Investment Partners/Standard & Poors

16 La mondialisation décuple la croissance réelle à léchelle planétaire et accentue les taux de croissance des flux de liquidités disponibles

17 Décuplement du taux de croissance réel de léconomie grâce à : la mondialisation et son instrument : la Loi des avantages comparés « Le volume des biens échangeables a doublé depuis cinq ans » Lémergence de nouveaux paramètres de négociation qui ont mené à : - Stephen Roach Économiste, Morgan Stanley la productivité la rentabilité linflation

18 Importance que revêtent les flux de liquidités disponibles en ce qui a trait aux options en matière de répartition dactif

19 Importance de lanalyse des liquidités disponibles en ce qui a trait aux options de répartition dactif Selon la perspective d'un investisseur, « Flux de trésorerie disponible représente toute liquidité disponible pour distribution aux investisseurs suivant l'investissement de capital prévu et tout versement d'impôt. »* « Les comptables, par contre, définissent tout flux de trésorerie dune société comme étant la somme nette versée en revenu, y compris les effets de l'amortissement et autres éléments hors caisse imputés lors du calcul du revenu net. »* - cette définition est loin d'être satisfaisante lorsqu'il s'agit de prendre des décisions financières Le flux de trésorerie disponible est en train de devenir une force dominante en ce qui concerne la répartition de l'actif. Par conséquent, le flux de trésorerie disponible influence aussi les rendements obtenus par les titres boursiers Un plus grand nombre de sociétés à capital privé mettent l'accent exclusivement sur le rôle que joue le flux de trésorerie disponible *Valuations for Mergers, Buyouts, and Restructuring, de Enrique R. Arzac

20 Emploi possible des liquidités disponibles Acquisitions Réinvestissement dans lentreprise Croissance de lentreprise Rendement à lactionnaire Dividendes Rachat dactions Remboursement de la dette

21 Dividendes et rendement à lactionnaire

22 Le rendement à lactionnaire est une meilleure mesure de la capacité dune entreprise à verser des revenus aux investisseurs Lapplication du modèle relatif aux liquidités disponibles permet dévaluer clairement la contribution de chaque composante Les dividendes, traditionnellement utilisés pour évaluer le rendement à lactionnaire, ne reflètent pas tous les éléments qui contribuent à ce rendement Les stratégies de rachat et de réduction de la dette sont maintenant vues comme des emplois importants des liquidités d'une entreprise Dividendes et rendement à lactionnaire

23 Le rendement boursier (dividendes) deviendra le rendement à lactionnaire axé sur les flux de liquidités disponibles Le rendement à lactionnaire augmentera de pair avec lemploi plus efficient des capitaux des entreprises Source : Rapports sur les sociétés, analyse de Empirical Research Partners titres à capitalisation la plus élevée. Données lissées sur une base annuelle marginale. Dividendes spéciaux versés par Microsoft en décembre 2004 non compris. Dividendes en pourcentage des flux de liquidités disponibles 1 de 1974 à novembre 2005 Actuellement Le rendement boursier devient le rendement à lactionnaire

24 Les pratiques émergentes en matière de rémunération influent positivement sur le rendement à lactionnaire Rendement à lactionnaire Actions subalternes

25 Sommaire du plaidoyer en faveur dune stratégie axée sur le rendement de lactionnaire

26 Plaidoyer en faveur du rendement à lactionnaire Les taux dintérêt devraient demeurer stables ou augmenter dans un avenir assez rapproché. Les ratios c/b demeureront stables ou diminueront. Tout rendement positif des actions devra forcément reposer sur les dividendes et sur les bénéfices (les deux autres composantes du rendement global). À linverse des « coefficients de tarification », les dividendes et les bénéfices sont bien concrets.

27 Plaidoyer en faveur du rendement à lactionnaire Si on suppose que le taux de croissance global (nominal) de léconomie est de 6 % et que le rendement boursier actuel est de 2 %, le rendement des actions sera donc de 8 %. Advenant une hausse des taux d'intérêt, les ratios c/b diminueront. Le rendement des actions sera alors inférieur à 8 %. Tout rendement positif des actions devra forcément reposer sur les dividendes et sur les bénéfices. Il est donc évident que la meilleure stratégie consiste à favoriser les sources de rendement réel.

28 Plaidoyer en faveur du rendement à lactionnaire Lutilisation dun paramètre financier (flux de liquidités disponibles) plutôt que dun paramètre comptable (bénéfices) permet de déterminer plus facilement quelles entreprises utilisent probablement leurs liquidités disponibles à bon escient pour générer un rendement à lactionnaire. Si le rendement des capitaux marginaux susceptibles d'être investis dans lentreprise est le même, ou moins élevé, que le rendement actuel des capitaux investis, alors ces liquidités devraient être versées aux actionnaires. La création dun portefeuille de sociétés offrant un rendement à lactionnaire (dividendes, rachats et diminution de la dette) et un taux de croissance des bénéfices opérationnels supérieurs, nous serons à même de fournir un rendement plus élevé que celui du marché boursier en général.

29 Caractéristiques du portefeuille Processus délaboration de base Répartition dactif actuelle

30 Processus délaboration de base : positionnement concurrentiel Rendement actuel exceptionnel et robuste > 5 % Plus élevé que celui des obligations à long terme Environ 300 pdb de plus que celui des indices boursiers mondiaux Croissance uniforme des dividendes Taux de croissance annuel composé de 3 % au cours des 3 dernières années 85 % des sociétés en portefeuile ont haussé leurs dividendes au cours des 12 derniers mois Participation et diversification mondiales Architecture innovatrice Titres triés sur le volet en fonction de leur performance à moindre risque La pondération en portefeuille tient simultanément compte des revenus et de la croissance des dividendes Programme spécial de capture de dividendes Aucune ruse : véritables titres, revenus véritables

31 Architecture de base : élaboration du portefeuille Sûreté et croissance des revenus Rendement actuel > 4 % Plus de 3 années de croissance monotone des dividendes Liquidités opérationnelles supérieures aux dividendes (ou liquidités versées) sur périodes marginales de 3 ans On souhaite favoriser la couverture des dividendes et éviter de liquider les instruments de revenus Aucune annulation de dividende connue au cours des 20 dernières années. Les dividendes sont « sacrés » Faible incidence de diminution connue des dividendes Au moins 50 % de l'historique disponible démontre une augmentation des dividendes Croissance positive des flux de liquidités au cours des 5 dernières années Liquidités : Capitalisation boursière > 250 millions de dollars U.S. Dans le cas de titres à faible volume de négociation, la position proposée est inférieure au volume moyen négocié en une seule journée

32 Sélection initiale de titres ( n ~ 150) Optimisation quadratique utilisée pour maximiser la probabilité datteindre ces objectifs : 1. Dividendes conventionnels >= 5 % 2. Croissance récente des dividendes = 10 % (rendement marginal attendu = 0,50 %) 3. Valeur moyenne quadratique des flux de dividendes > 0,9 pour les deux tiers des positions 4. Rendement à l'actionnaire supplémentaire de 1,5 % par l'intermédiaire de rachats et de diminution de la dette Contraintes : Actif maximum par titre = 2,5 % du portefeulle Revenu maximum lié à chaque titre = 3 % du portefeuille Revenu marginal maximum lié à chaque titre = 5 % du portefeuille Position minimum = 0,50 % du portefeuille Architecture de base : élaboration du portefeuille

33 Répartition actuelle de lactif Secteurs économiques 0 % 5 % 10 % 15 % 20 % 25 % 30 % consomm. non ess. consomm. de base énergie prod. financiers soins de santé prod. industriels technologies information matières télécommunications services publics pondération portefeuille pondération indice citigroup bmi monde

34 Répartition actuelle de lactif

35 Sommaire détaillé Achat minimum : $ / tranches additionnelles de 500 $. Admissibilité RER : Admissible à 100 % aux REER, FERR et REEE. Distributions : Peuvent être réinvesties grâce au programme de réinvestissement automatique de CI Commission de vente : 3,00 % à l'acquisition, plus commission de suivi de 0,40 % par an (pas de rachat annuel sans frais de FVR). Liquidité : Liquidité quotidienne Frais de rachat anticipé : Barème de FVR : Transferts :Le barème de FVR nest pas rétabli lors d'un transfert à un fonds CI. Un tel transfert a lieu par l'intermédiaire d'une transaction de vente, puis d'achat. Frais liés au fonds : Frais de gestion annuels de 2,10 % de la VL. Frais dadministration annuels fixes de 0,20 % de la VL. Veuillez consulter le prospectus pour des renseignements plus détaillés sur les frais. Si racheté avant1 an2 ans3 ans4 ans Ultérieurement 3,5 %3 %2 %1 %0 %

36 Avis de non-responsabilité Les fonds communs de placement peuvent donner lieu à des commissions de vente, à des commissions incitatives, à des frais de gestion et à dautres frais. Veuillez lire le prospectus avant dinvestir. Le rendement des fonds communs de placement n'est pas garanti, leur valeur change fréquemment et la performance passée n'indique pas forcément la performance à venir. MC Placements CI et le logo de Placements CI sont des marques de commerce déposées de Placements CI Inc. ®Skylon est une marque de commerce déposée de Skylon Advisors Inc.

37 Merci Ajouter les renseignements de la personne-ressource


Télécharger ppt "Fonds mondial avantage dividendes élevés Epoch Investment Partners, Inc."

Présentations similaires


Annonces Google