La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rapport de lAtelier National sur le riz et lAquaculture Atelier National sur le Riz et lAquaculture pour lAugmentation de la Productivité et le Développement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rapport de lAtelier National sur le riz et lAquaculture Atelier National sur le Riz et lAquaculture pour lAugmentation de la Productivité et le Développement."— Transcription de la présentation:

1 Rapport de lAtelier National sur le riz et lAquaculture Atelier National sur le Riz et lAquaculture pour lAugmentation de la Productivité et le Développement du Marché en Afrique de lOuest Campo Sueco, Bissau, Guinée Bissau mars de 2009 Campo Sueco, Bissau, Guinée Bissau mars de 2009 Par:Inocêncio A. Gomes Lopes; António Domingos Tubento;

2 Plan de Présentation Introduction; –J–J–J–Justification; –O–O–O–Objectifs de lAtelier National; Ouverture de lAtelier; Clôture de lAtelier; Déroulement de l'Atelier; –P–P–P–Participants; –P–P–P–Présentation des Thèmes; Les communications en session plénière;

3 Plan de Présentation (Cont) –L–L–L–Les communications dans les travaux de groupe Conclusions; Avantages et potentialités dans le domaine de laquaculture; Recommandations : –G–G–G–Genérales; –A–A–A–Au Gouvernement; –À–À–À–À la FAO; –A–A–A–Au Projet GCP/INT/053/JPN

4 INTRODUCTION Justification; –L–L–L–Lengagement politique du Japon en faveur de laide au commerce à la Conférence ministérielle de Hong Kong de lorganisation Mondiale du Commerce (OMC) en 2005; –l–l–l–latelier régional de la FAO sur le riz et laquaculture pour laugmentation de la productivité et le développement du marché en Afrique de lOuest de Burkina Faso

5 INTRODUCTION (Cont.) Objectifs de lAtelier; Partager les résultats de latelier régional dOuagadougou, Burkina Faso, en particulier ses conclusions et recommandations ; Débattre afin didentifier les facteurs clés pour atteindre les objectifs du Projet ; Aboutir à des conclusions et recommandations à présenter au prochain atelier régional.

6 Ouverture de lAtelier Ministre des Pêches; Chargé du Programme FAO Guinée Bissau; Rép. Ministre du Commerce et de lIndustrie Ouverture de lAtelier Ministre des Pêches; Chargé du Programme FAO Guinée Bissau; Rép. Ministre du Commerce et de lIndustrie

7 Ouverture (Cont.) Chargé du Programme FAO Guinée Bissau; –C–C–C–Contribution du Programme de cooperation entre le Japon et la FAO à lengagement de TICAD IV Ministre des Pêches; –L–L–L–La disponibilité du Gouvernement à soutenir dans la matérialisation des recommandations.

8 Clôture de lAtelier Directrice Générale de lAgriculture; Chargé du Programme FAO Guinée Bissau

9 Déroulement de lAtelier Participants: Techniciens dif. institutions Représentants des pêcheurs, des mareyeuses, associations professionnelles et de privés, les medias.

10 Présentation des Thèmes : la plénière La restitution des résultats de l'Atelier Régional dans le domaine de l'Aquaculture, par Mr Inocêncio António Gomes Lopes ; La restitution des résultats de l'Atelier Régional dans le domaine du Riz, par Mr Quintino Alves ; Le rapport de la mission de terrain du spécialiste de la FAO dans matière de l'Aquaculture, Mr António Domingos Tubento.

11 Le rapport de la mission de terrain du spécialiste de la FAO dans matière de l'Aquaculture, Revoir la situation de laquaculture en Guinée-Bissau avec laccent sur les opportunités et contraint pour le développement de sous-secteur ; Identifier les systèmes aquacoles (des espèces de poissons plus appropriées pour laquaculture, par rapport à la consommation nationale et les méthodes de production) le plus appropriés pour les conditions biophysique et socio-économique de Guinée-Bissau ; Proposer les sites propices pour démarrer commencer les actions pilotes; Préparer un schéma pour une stratégie nationale pour le développement de laquaculture en Guinée-Bissau ;

12 la plénière la plénière

13 Les communications dans les travaux de groupe Les communications dans les travaux de groupe Les principaux avantages, les potentialités et les contraintes dans limplantation de laquaculture; Les conclusions ; les recommandations;

14

15 Les Principaux avantages et Potentialités : Aquaculture la diversité de la faune itchyologique; la diversité de la faune itchyologique; la diversité des écosystèmes aquatiques; la diversité des écosystèmes aquatiques; Existences des rivières bordées des mangroves; Existences des rivières bordées des mangroves; Une pluviométrie importante et relief moins accidenté permettant formation des plans deau; Une pluviométrie importante et relief moins accidenté permettant formation des plans deau; La tradition de travailler dans leau pour cultiver le riz; La tradition de travailler dans leau pour cultiver le riz; Amélioration du régime alimentaire de la population; Amélioration du régime alimentaire de la population; La volonté politique La volonté politique

16 Les Principaux avantages et Potentialités : Aquaculture

17 Les Contraintes :Aquaculture Existences des problèmes fonciers; Insuffisance et/ou absence de moyens financiers ; Insuffisance et/ou absence de structures de recherche et de formation; Coût élevé de construction des infrastructures piscicoles et du matériel nécessaire; Plan de gestion et de développement insuffisant; Absence d'un département spécialisé qui soccupe de l'aquaculture dans la structure organique du Ministère des Pêche/DGPA

18 Les Conclusions les énormes potentialités existantes dans le pays peuvent permettre le développement d'activités intégrées de l'irrigation et de l'aquaculture; les énormes potentialités existantes dans le pays peuvent permettre le développement d'activités intégrées de l'irrigation et de l'aquaculture; le Projet GCP/INT/053/JPN pour la riziculture et l'aquaculture constitue un vrai espoir pour le développement pour ces deux secteurs le Projet GCP/INT/053/JPN pour la riziculture et l'aquaculture constitue un vrai espoir pour le développement pour ces deux secteurs

19 Les Conclusions Pour démarrer laquaculture et assurer sa pérennité en Guinée Bissau, il faudrait que sa mise en œuvre suive une approche participative. Cest à dire les bénéficiaires doivent participer activement à toutes les étapes de la vie du projet, de la conception au suivi et évaluation, etc. Ensuite, les opérateurs devraient fournir eux-mêmes les intrants à linstar daliment pour poisson, les alevins, etc. LEtat devrait se désengager des activités de production (semence du poisson, aliment, etc.) et jouer uniquement le rôle de facilitateur, de contrôleur et dorientation. Les premières actions pilotes (dans le cadre du PNSA) devraient être simples et moins coûteuses. Pour démarrer laquaculture et assurer sa pérennité en Guinée Bissau, il faudrait que sa mise en œuvre suive une approche participative. Cest à dire les bénéficiaires doivent participer activement à toutes les étapes de la vie du projet, de la conception au suivi et évaluation, etc. Ensuite, les opérateurs devraient fournir eux-mêmes les intrants à linstar daliment pour poisson, les alevins, etc. LEtat devrait se désengager des activités de production (semence du poisson, aliment, etc.) et jouer uniquement le rôle de facilitateur, de contrôleur et dorientation. Les premières actions pilotes (dans le cadre du PNSA) devraient être simples et moins coûteuses.

20 Recommandations générales Mise en place dun fond de soutien au secteur privé de laquaculture; Mise en place dun fond de soutien au secteur privé de laquaculture; Assistance technique à ladministration chargée de laquaculture; Assistance technique à ladministration chargée de laquaculture; Renforcement des capacités opérationnelles des paysans pisciculteurs; Renforcement des capacités opérationnelles des paysans pisciculteurs; Mise en place dune structure de micro finance adaptée au domaine; Mise en place dune structure de micro finance adaptée au domaine;

21 Recommandations générales (Cont.) Création dune structure de conservation des souches pures de Tilapia et dautres espèces de poisson de pisciculture; Création dune structure de conservation des souches pures de Tilapia et dautres espèces de poisson de pisciculture; Planification dun état des lieux dans le secteur piscicole dans tous les pays; Planification dun état des lieux dans le secteur piscicole dans tous les pays; Recherche des causes de léchec de la pisciculture avec les acteurs et ladministration. Recherche des causes de léchec de la pisciculture avec les acteurs et ladministration.

22 Recommandations au Gouvernement mesures effectives dappui au développement de laquaculture; Subvention de lachat des intrants; Encouragement et facilitation de la mise en place des infrastrutures piscicoles et de lacquisition des terres propices; Renforcement des capacités des agents encadreurs et les operateurs de la filière; Soutien à la filière auprès des institutions financières; Application du document adopté pour la stratégie de développement de laquaculture; Introduction des programmes de formation en aquaculture dans les structures de formation;

23 Recommandations au Gouvernement (Cont.) Création de textes réglementaires sur l'aquaculture ; Implication des institutions de recherche spécialisée ; Création de 4 Régions pilotes ; Création de programmes radiophoniques et télévisés ; mécanisme de pilotage et de suivi de l'exécution de PNSA et de la politique de la sécurité alimentaire au niveau du pays ;

24 Recommandations au Gouvernement (Cont.) Introduction d'un département spécialisé pour l'aquaculture, dans la structure organique du Ministère des Pêche/DGPA.

25 Recommandations à la FAO Réseau dassistants techniques pour les Etats; Lancement dun programme pilote de démonstration dans les différents pays; Aide à la recherche de financements en faveur des pays; Renforcement des appuis techniques et financiers; Appui à la réalisation des études techniques relatives au développement de laquaculture; Facilitation de lacquisition de Tilapia de souche pure et dautres espèces performantes;

26 Soutien dans la préparation d'un plan de développement et de gestion de l'aquaculture; Renforcement des capacités des formateurs et des acteurs; Suivi et évaluation des projets retenus; Effective utilisation des fonds d'intervention au bénéfice des pisciculteurs.

27 Recomendações ao Projecto GCP/INT/053/JPN Programme dinformation/sensibilisation des Governements à lobjectifs du proj; Capitalisation des expériences des pays participants à latelier e... Appuyer la création dun réseau sous régional de développement de laquaculture; Lancement dunités aquacoles commerciales de démonstration et de stimulations

28 Obrigado pela pela vossa atenção Merci beaucoup

29 Obrigado pela pela vossa atenção


Télécharger ppt "Rapport de lAtelier National sur le riz et lAquaculture Atelier National sur le Riz et lAquaculture pour lAugmentation de la Productivité et le Développement."

Présentations similaires


Annonces Google