La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Guide de lutilisateur Ce document est une matrice de poster scientifique. Il est destiné à toute personne chargée de réaliser un poster scientifique. Pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Guide de lutilisateur Ce document est une matrice de poster scientifique. Il est destiné à toute personne chargée de réaliser un poster scientifique. Pour."— Transcription de la présentation:

1 Guide de lutilisateur Ce document est une matrice de poster scientifique. Il est destiné à toute personne chargée de réaliser un poster scientifique. Pour le remplir, insérer votre texte en utilisant la fonction « collage spécial » qui appliquera la mise en forme adéquate au texte collé. Pour modifier les dimensions du poster, dans « fichier », sélectionner « mise en page », et choisir les dimensions souhaitées. Faites attention aux proportions des titres verticaux par rapport à la hauteur des pavés, au besoin réduisez la taille de ces titres. Une fois le poster finalisé, contactez limprimeur pour voir avec lui si il est nécessaire de convertir le fichier dans un autre format. Avant impression, vérifier la lisibilité du poster selon ses dimensions prévues, et si nécessaire modifier la taille des caractères. Une fois loutil utilisé, cette diapositive « guide pour lutilisateur » est à supprimer.

2 MALI / DPCP Une Réadaptation de qualité dans un contexte de développement Introduction Résultats & Analyse Titre 5 domaines Description du contexte de la réadaptation dans votre pays : Lhistoire de la réadaptation fonctionnelle au mali remonte aux années 60, suite à une flambée de poliomyélite. Son précurseur fut un Kinésithérapeute français, Monsieur René Canvelle, et son épouse, éducatrice spécialisée, qui créèrent en 1963 le premier centre privé de rééducation fonctionnelle. le Président Modibo KEITA reçut le Prix Lénine de la Paix dont la moitié a été affectée pour la construction du tout premier service public de Rééducation Fonctionnelle et Psychomotrice (Centre Soundiata) dans lenceinte de la PMI Centrale, lautre moitié a servi pour la création du Centre de Réadaptation pour Handicapés Physiques (CRHP) qui fusionnera avec linstitut National pour la réadaptation et la formation professionnelle des handicapés physiques pour donner le CNAOM (centre de référence nationale en matière de réadaptation); Les acteurs: se repartissent en acteurs étatiques(CNAOM et ses 6 antennes régionales, centre Soundiata, CNAM) et privés (centre prophète, Centre de rééducation de lhippodrome). Les structures de formation: INFSS qui forme des kinésithérapeutes diplômes et le CNAOM pour les stages pratiques des écoles de formation en réadaptation. Lappui de Handicap International sous de précédents projets (PASORF et PIDERF) a porté sur la création des structures de réadaptation (CNAOM et ses 6 antennes), a contribué à léquipement de lensemble des services de rééducation des hôpitaux (Point G, Gabriel TOURE, Kati, Mopti) et les SFR (Niono, San et Bougouni). Introduction : La réadaptation au Mali Conclusion Après une vingtaine dannées dappui de Handicap International à la réadaptation au Mali (création, équipement, dotation en RH, renforcement des compétences) le Centre National dappareillage orthopédique du Mali avec un appui financier conséquent de létat Malien devrait pouvoir jouer pleinement son rôle de centre de référence Nationale avec un peu de recule sur sa meilleure organisation sur le plan gestion rationnelle des ressources. Le projet DPCP, après les séries de formations organisée à en 2011 à lintention des professionnels de la réadaptations, continue le renforcement des capacités avec les supervisions formatives organisées trimestriellement auprès des différents agents formés. Auteurs : Victor DIASSANA et Soumaila MAIGA 1 Handicap International Mali 2 Centre National dAppareillage orthopédique du Mali Références : 1 Rapports trimestriels AC3 2 Documents projet PIDERF et DPCP Crédits photos : © nom photographe, © nom photographe Méthodes La mise en œuvre du projet DPCP se fait selon 3 axes: 1 axe développement des compétences envers les professionnels de la santé, de la réadaptation, de léducation et partenaires associatifs et équipement des structures sanitaires en matériel de détection, les espaces de stimulation en matériel de stimulation précoce. 1 axe prestation de service (détection des déficiences, référencement, prise en charge et subvention de la prise en charge) 1 axe suivi –évaluation basé sur la supervision formative continue en direction des professionnels formés en vue de lamélioration de la qualité des prestations. 118 agents de santé (médecin, sages femmes, infirmier dÉtat) provenant de 27 structures de santé formés en détection précoce. 27 professionnels de la réadaptation dont 25 kinésithérapeutes, 1 ergothérapeute, 1 psychomotricien formé dans la prise en charge des pieds bots, PFA, paralysie cérébrale (IMC), déficience visuelle et auditive chez les enfants de 0 à 14 ans. 36 professionnels formés en stimulation précoce: 10 kinésithérapeutes 10 agents sociaux 7 animatrices formées (AMALDEME de Bamako et Sikasso) 8 infirmières (les infirmières des assistant les pédiatres des CSréf 1 sage-femme 95 enseignants formés (com. III, V, VI de Bko et com. de Sikasso) 54 pers. des 8 associations de Bamako et Sikasso formées DPCP SANTEREAD ASSOCIATIF SDSESEDUCATION Résultats obtenus 160 enfants déficients ont été détectés dans les structures de santé au cours de lannée /27 structures de dépistage appuyées par le projet font un dépistage systématique et soins préventifs du nouveau né selon les protocoles en vigueur 83 familles d'enfants ont été accueillies par les associations partenaires soit 28 % le circuit thérapeutique a été mis en place dans toutes les 27 structures sanitaires chargées de la détection. Elle est adoptée par 25 structures sur 27 soit 92,5% des structures. 100% des déficiences diagnostiquées sont enregistrés dans les registres, référés et les données sont incluses dans le rapport trimestriel 63 sur 67 élèves détectés à l'école par les maîtres ont été référés vers une structure sanitaire soit 94%. 100% soit enfants des écoles partenaires ont été dépistés par la stratégie avancée dans le cadre des stratégies avancées à lécole. 89 enfants ont bénéficié de la subvention depuis le début de la subvention jusquà la fin du 1er trimestre 2012 soit environ 7% du nombre denfant à prendre en charge 3 actions daccompagnement psychosocial ont été développées par chacune des 8 associations partenaires. Le DPCP projet pilote évolue sur 3 communes de Bamako (C III, CV, CVI) et la commune urbaine de Sikasso


Télécharger ppt "Guide de lutilisateur Ce document est une matrice de poster scientifique. Il est destiné à toute personne chargée de réaliser un poster scientifique. Pour."

Présentations similaires


Annonces Google