La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VACCINS ISSUS DU GÉNIE GÉNÉTIQUE : QUELS RISQUES ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VACCINS ISSUS DU GÉNIE GÉNÉTIQUE : QUELS RISQUES ?"— Transcription de la présentation:

1 VACCINS ISSUS DU GÉNIE GÉNÉTIQUE : QUELS RISQUES ?

2 Introduction Michel GEORGET Professeur honoraire de biologie des classes préparatoires aux grandes écoles

3 Virus de lHépatite B (HBV) et Papilloma Virus Humains (HPV) Virus à ADN bicaténaire (double brin) circulaire Les infections quils provoquent sont contrôlées par le système immunitaire dans 90 à 95% des cas Ces virus ne sont pas cultivables in vitro Les vaccins sont donc issus du génie génétique Les protéines contenues dans ces vaccins sont obtenues à partir de levures ou de cellules de lignée continue (CHO ou Trichoplusia ni).

4

5 Protéines de surface Enveloppe ADN bicaténaire Capside

6

7 Les enzymes –Les enzymes de restriction qui reconnaissent des séquences palindromiques et coupent lADN bicaténaire en des points précis –Les ligases qui lient de façon covalente des fragments dADN quelle quen soit lorigine –les ADN polymérases qui dupliquent les molécules dADN Les vecteurs : dérivés dADN viral ou de plasmides Les Outils du génie génétique

8 Principe Isoler le gène porteur de linformation Lintroduire dans un vecteur (plasmide, virus) Ajouter promoteur et gènes régulateurs Nécessité dun gène de résistance (gène marqueur) Nouveau promoteur et gènes régulateurs Cas du GenHevac B Isolement du gène S et de la séquence pré-S2 Plasmide dEscherichia coli (pBR 322) Promoteur et séquences régulatrices du virus SV40 Gène dhfr (dihydrofolate réductase) Promoteur du virus MMTV + séquences régulatrices du SV40 Exemple du GenHevac B 1/ Obtention du vecteur recombinant

9 Plasmide bactérienPremière ouverture Gène S Promoteur du SV40

10 Gène S Promoteur du SV40 Fermeture

11 Seconde ouverture Gène de résistance (dhfr) Promoteur MMTV Gène de résistance (dhfr) Gène S Promoteur du SV40

12 Plasmide recombiné final Gène S Promoteur du SV40 Promoteur MMTV Gène de résistance (dhfr)

13

14 Principe Transfection dans un système cellulaire Tri des cellules transfectées Expression du gène dintérêt Purification Cas du GenHevac B Transfection dans cellules de lignée continue CHO Traitement par méthotrexate Synthèse de la protéine HBs Purification 2/ Transfection des cellules et expression du gène dintérêt (g è ne viral)

15 Plasmides recombinés Cellules CHO Transfection

16 Plasmides recombinés Cellules CHO Traitement des cellules au Méthotrexate : Sélection des cellules transfectées Cellule survivante capable de produire la molécule HBs

17

18 GenHevac B - Protéine HBs avec séquence pré-S2 -Production par cellules de lignée continue CHO -HBs glycosylée - Excrétion des protéines par les cellules Engerix et HB Vax DNA - Protéine HBs sans séquence pré-S2 -Production par cellules de levure (Saccharomyces cerevisiae) -HBs non glycosylée - Protéines non excrétées broyage indispensable Quelques différences entre les vaccins HB

19 Les vaccins contre les papillomavirus sont fabriqués à partir de la protéine de surface L1 de chacun des papillomavirus choisis pour chaque vaccin. Ces protéines, obtenues par génie génétique, ont la propriété de sauto-assembler en particules vides ressemblant aux virus (Virus Like Particles ou VPL) mais sans information génétique. Fabrication des vaccins anti-HPV

20 Isoler les gènes responsables de la synthèse des protéines denveloppe (L1) de ces virus. Insertion de ces gènes dans un vecteur Infecter les cultures cellulaires par ce vecteur Recueillir les protéines fabriquées par les cultures cellulaires et les purifier Ces protéines (sous réserve quelles soient produites par des cellules eucaryotes) sassocient en pentamères, lesquels sassemblent pour constituer des particules vides ressemblant aux virus (VLP) Les étapes de la fabrication

21 Le vaccin GARDASIL ® (Merck) : est un vaccin quadrivalent constitué de 4 types de VLP comportant les protéines L1 des types 6, 11, 16 et 18 obtenues à partir de cultures de levures (Saccharomyces cerevisiae). Il est adjuvanté par de l'hydroxyphosphate d'aluminium (Al: 225 μg). Le vaccin CERVARIX ® (GSK) : vaccin bivalent dirigé contre les HPV 16 et 18. Les protéines L1 sont obtenues par infection de cellules dinsectes Hi-5 Rix4446 dérivées de Trichoplusia ni (Lépidoptère) par un baculovirus ayant intégré le gène correspondant. Il contient un nouvel adjuvant (ASO4) qui renferme 500 g daluminium et 50 g de lipide monophosphoryl lipid A (MPL). Deux vaccins se partagent le marché


Télécharger ppt "VACCINS ISSUS DU GÉNIE GÉNÉTIQUE : QUELS RISQUES ?"

Présentations similaires


Annonces Google