La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Inégalités et développement BRDH/BRA Atelier Technique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Inégalités et développement BRDH/BRA Atelier Technique."— Transcription de la présentation:

1 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Inégalités et développement BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008

2 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Inégalités et développement humain En lisant lœuvre de Sen, sur laquelle se base la perspective du Développement Humain, trois aspects ressortent: –La nature multidimensionnelle des indicateurs de bien-être et de développement –Limportance fondamentale de linégalité –Laccent mis sur lex-ante, axée sur les processus.

3 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Inégalités et développement humain LIDH a particulièrement réussi à : –Révéler laspect multidimensionnel du processus de développement –Retirer laccent mis sur la croissance et sur le partage automatique, à savoir que la croissance va en faire bénéficier tout le monde –Linégalité entre les pays Par exemple, en 2006, un enfant né dans lun des 20 premiers pays peut espérer vivre jusquà lâge de 80 ans au moins, mais sil ou elle naît dans lun des 20 derniers pays, son espérance de vie nest que de 49 ans au maximum.

4 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Linégalité entre régions : Ecart entre la ville de Mexico et lEtat de Chiapas 10.1% au niveau de lespérance de vie 23.5% au niveau de léducation 52% au niveau du revenu

5 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Inégalités et lIDH –Lindice na pas réussi à mettre le thème des inégalités au sein même des pays à lordre du jour, bien que légalité des chances pour touts les groupes de la société soit au cœur du travail de Sen sur les capacités et fonctionnements –LIDH, qui est un indice agrégé, masque les disparités entre les riches et les pauvres et entre les femmes et les hommes, en termes daccès à léducation, aux services de santé et à un niveau de vie décent –Le RMDH de 2006 avait présenté des valeurs séparées pour 5 quintiles de revenu dans 13 pays –Analyse élargie à 30 pays, dont 11 pays de lOCDE

6 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Quelques résultats En terme de revenu, lAmérique latine est la région la plus inégale Cependant, lorsque nous comparons les IDH par quintile de revenu, certains pays africains présentent plus dinégalités Par exemple, au Brésil, au Guatemala et au Pérou, le rapport de lIDH entre le quintile le plus riche et le quintile le plus pauvre est dentre 1,6 et 1,7, alors quil tourne autour de 1,9 au Burkina Faso et à Madagascar et quil atteint 2,5 en Guinée

7 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Comparaison entre groupes dans les pays Par exemple, en Pologne, pays classé 39 ème selon lIDH cette année, on observe des différentiels considérables entre les riches et les pauvres : Le quintile le plus riche est 19 ème, tandis que le quintile le plus pauvre chute à un niveau de développement moyen et est classé 79 ème, un écart de 60.

8 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 La désagrégation nest pas simple Exigeante en terme de données : LSMS, DHS, etc. Il faut créer des indicateurs statistiques sur la base des données disponibles en utilisant « data matching » techniques Par exemple, utiliser le données DHS pour calculer lespérance de vie ; et les LSMS pour créer une proxy pour le revenu

9 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Deuxième approche Mais, le QIDH ne permet pas dincorporer les inégalités dans lIDH, car on nanalyse que des désagrégations Lagrégation par des moyennes généralisées permet dincorporer les inégalités au sein des dimensions répondant aux propriétés désirables Page 41 du Précis, létude de cas du Mexico, et Foster, et al. 2005

10 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Caractéristiques La deuxième approche permet destimer la perte en DH due aux inégalités. LISDH fait la même chose car il ajuste lIDH face aux inégalités entre les sexes Exigeant en terme de données Des données recueillies à partir de recensement et denquête sur les ménages sont nécessaires Dans cette approche générale, lIDH traditionnel peut être vu comme un cas spécial où la société ne sintéresse pas aux inégalités

11 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Conclusions Les Rapports sur le développement humain ont essayé deux approches pour analyser les inégalités dans le DH : –La première approche : ne rend pas lIDH sensible aux inégalités, mais cherche uniquement à désagréger lIDH régionalement, entre groupes, etc. –La deuxième essaye dajuster lIDH de manière à le rendre sensible aux inégalités –Les moyennes généralisées sont lapproche la plus solide pour le faire, mais exigent de nombreuses données

12 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Conclusions (2) Toutes les approches sont utiles et complémentaires Leur utilisation dépend de la disponibilité de données … … Mais également, du type de problématiques que lon veut aborder

13 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Annexes

14 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Estimation du revenu pour le QIDH Ln y h lsms = lsms his + h Ln y h dhs = lsms dhs Ou, lestimation dun indice dactifs proxy de la richesse

15 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Estimation des autres composantes du QIDH Estimation de lespérance de vie a besoin de lutilisation des tableau déquivalence avec le taux de mortalité Le taux dalphabétisme : a q =1/ q a q a) pour tout q=1,2…5 a i > a a i < a Il y a finalement un processus de normalisation en utilisant le ratio entre les valeurs calculées et les valeurs agrégées calculées par le PNUD

16 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Agrégation par les moyennes généralisées La classe dindices suggérée est: q(x) = [(x1 q + … + xn q )/n] 1/q Pour tout q 0 et q(x) = (x1…xn)1/n si q= 0 Les moyennes généralisées rendent lindice sensible aux inégalités entre les différentes dimensions et entre individus

17 BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Interprétation La valeur de q est: aversion sociale à linégalité La généralisation rend lIDH traditionnel un cas spécial où q=0 ( un cas où la société ne sintéresse pas aux inégalités) Lindice proposé permet de –Punir lindice de développement sil y a des inégalités –Identifier la perte de développent due à un développement inégal (inégalité entre dimensions) et la perte due aux inégalités entre individus, ce qui a des répercutions fort différentes en terme de politiques


Télécharger ppt "BRDH/BRA Atelier Technique Régional sur la mesure du Développement Humain Dakar – Septembre 2008 Inégalités et développement BRDH/BRA Atelier Technique."

Présentations similaires


Annonces Google