La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VIGUIER Monique JIQH 2008 LA VILLETTE 8 ET 9 DECEMBRE 2008 Atelier 2 iatrogénie en radiothérapie Tél: 04.75.53.47.32

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VIGUIER Monique JIQH 2008 LA VILLETTE 8 ET 9 DECEMBRE 2008 Atelier 2 iatrogénie en radiothérapie Tél: 04.75.53.47.32"— Transcription de la présentation:

1 VIGUIER Monique JIQH 2008 LA VILLETTE 8 ET 9 DECEMBRE 2008 Atelier 2 iatrogénie en radiothérapie Tél:

2 VIGUIER Monique 1/ Un incident isolé …dans un contexte troublé Une patiente traitée pour localisation médiastinale dun CB PRESCRIPTION INTIALE faite pour POUR 6 mv pour les champs initiaux puis 15 MV pour les champs réduits Calculs dosimétriques faits en respectant la prescription 8 avril saisie informatique par dosimétriste à 15 MV Le soir contrôle de la saisie par le physicien, valeur non modifiée DU 10 AVRIL AU 27 MAI 2008 traitement des champs initiaux à 15 MV soit 23 séances Le 27 MAI à19 HEURES le radiophysicien procède à la saisie des données pour réduction des paramètres, saperçoit de lerreur, informe le radiothérapeute

3 VIGUIER Monique Un incident isolé Le 28 au matin le radiothérapeute arrête le traitement, Informe le patient et lhospitalise pour surveillance Le radiophysicien reprend tous les dossiers traités par sur 2008 puis 2007 Le 29 information auprès de la direction Classement de lincident en rang 4 dans la déclaration dincident information ASN, arh, assureur, médecin traitant

4 VIGUIER Monique …dans un contexte troublé 3 et 4 juin rencontre par le radiothérapeute du malade information du risque léthal 5 juin rencontre du patient et du directeur, engagement à prendre en charge tous les frais afférents Confirmation de lincident isolé 9 juin réunion comité de pilotage 10 juin inspection arh, DDASS,ASN requalification en rang 2 17 juin communiqué de presse lettre à tous les patients traités en radiothérapie Incidents de Grenoble, Lyon,Epinal, Toulouse CONTEXTE INTERNE I incident derreur de ciblage sans conséquence en 2007/rang 1 Nouvel accélérateur installé en septembre 2007, fonctionnant depuis mai 2008, lancien accélérateur fonctionnant toujours Un radio physicien manquant à leffectif( 2 radiothérapeutes, un radio physicien, un dosimétriste, 6 manipulateurs, deux secrétaires)

5 VIGUIER Monique …Dans un contexte troublé PIERRELATE MARCOULE … LE TRICASTIN

6 VIGUIER Monique Un cadre réglementaire contraignant Arrête du 19 novembre 2004 : concernant les effectifs et la présence effective des professionnels compétents ( radio physicien et radiothérapeute) » les effectifs en personnels doivent être en nombre e temps suffisants pour assurer, sans interruption le service des mission(…) notamment lors de la préparation e de conformément aux dispositions de l article R du CSP.dans le service de radiothérapie un spécialiste de radiophysique médicale soit être présent pendant la délivrance des soins » document INCA 20 décembre 2007 : critères dagrément pour la pratique de la radiothérapie externe « Pendant la durée de l »application du traitement aux patients, un médecin spécialiste e radiothérapie et ne personne spécialisée en radiophysqiue médicale sont présentes dans le centre » Circulaire dhos du 18 avril %centres sans AQ, 25%avancés avec seulement la moitié ayant des procédures formalisées par écrit Rappel à la continuité des soins Mise en place cellule dappui par lINCA Régime juridique de lautorisaiton dactivités de soins en cancérologie

7 VIGUIER Monique Gestion de crise Arrêt du traitement immédiat et hospitalisation de la patiente Reprise du calcul dosimétrique et équivalent dose Contrôle systématique de lensemble des dossiers Arrêt de tous les traitements en cours Information interne ( CME) Signalement aux autorités de tutelle Communication externe par communiqué d presse 17 juin lettre tous les malades Proposition de cellule de soutien psychologique à l'équipe

8 VIGUIER Monique Mesures correctives Demandes ASN 1/Définir clairement la procédure de contrôle mentionnée dans le cr danalyse de l événement 2/Approfondir la réflexion collective afin didentifier les conditions dans lesquelles le contrôle des paramètres peut être rendu plus robuste 3/Faire parvenir une nouvelle version de la note dinformation du patient(…) Réponse EPS 1/ 2 modification des contrôles à toutes les étapes mise en place dune séance à blanc systématique 3/ copie transmise ASN

9 VIGUIER Monique Mesures correctives ( suite) 4/faire parvenir la position du CH sur lordre de priorité des tâches des médecins intervenait ainsi qu ne évaluation du temps consacré; démonter la présence dun radiothérapeute pendant toute la durée des traitements 5/Faire part de la réflexion du CH su le dvlpmt doutils de management permettant dencadrer la délégation du cds de certaines activités Réponse EPS 4/unités doncologie et de radiothérapie scindées; radiothérapeute nintervenant plus qu en oncologie avec planning détaillé hebdomadaire 5/ création dun troisième poste pourvoi de ce troisième poste Pourvoi du poste de cds partant en détachement

10 Mesures correctives( suite ) 6 /Communiquer la liste chronologique des protocoles de traitement sur lesquels le service de radiothérapie va travailler 7/ indiquer sil y a lieu, depuis la suspension des réunions d équipe, des modifications dans les protocoles de traitement et le cas échéant, les vérifications entreprises pour confirmer qu aucune erreur n avait été induite dans les traitements délivrés 8/ indiquer les modalités précises de suivi psychologique de léquipe Réponses EPS 6 / rédaction puis validation de trois premiers protocoles ( rectum, prostate, poumon) Autres protocoles à l arrivée des nouveaux praticiens 7 /prescription de scanner dosimétrique presque systématique, multiplication des faisceaux de traitement formation pour lutilisation correcte des nouveaux matériels 8/ consultation de suivi refusée par léquipe « groupes de parole « sur le pôle VOG accessibles

11 VIGUIER Monique Un accident iatrogénique isolé… TRAITE COMME UN ACCIDENT DE SERIE Un nouveau protocole Une double erreur humaine dans lexécution sur un traitement Excès de précaution? Classification échelle 4 Niveau d activation de la cellule de crise et de la communication de crise Principe de précaution? une modification lourde de la chaîne opérationnelle Les implications au long cours du contexte normatif 8 semaines par an au minimum sans radiothérapie voire 16


Télécharger ppt "VIGUIER Monique JIQH 2008 LA VILLETTE 8 ET 9 DECEMBRE 2008 Atelier 2 iatrogénie en radiothérapie Tél: 04.75.53.47.32"

Présentations similaires


Annonces Google