La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EPP « Relecture des dossiers » Atelier n°4 : EPP enjeux et difficultés de l'actualisation de compétences pluridisciplinaires. Thomas Chatagnon, PHC, 0660760822,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EPP « Relecture des dossiers » Atelier n°4 : EPP enjeux et difficultés de l'actualisation de compétences pluridisciplinaires. Thomas Chatagnon, PHC, 0660760822,"— Transcription de la présentation:

1 EPP « Relecture des dossiers » Atelier n°4 : EPP enjeux et difficultés de l'actualisation de compétences pluridisciplinaires. Thomas Chatagnon, PHC, , SMA, Hôpital de la Croix-Rousse, Lyon JIQH 2008 – La Villette 8 & 9 décembre 2008

2 SMA Croix Rousse Ouvert depuis 1996 (8h-19h) 2 unités Service d'accueil Accueil mixte des urgences traumatologiques et des urgences médicales Unité d'hospitalisation de courte durée passages/an 20 % dhospitalisation 13,2 ETP (17 médecins)

3 Relecture des dossiers Démarche continue Sous 2 axes Relecture globale des dossiers Relecture des radiographies

4 Relecture Relecture des dossiers. Activité présente depuis louverture du service. Motivée par : Médecins avec peu dexpérience. Pathologies multiples. Contrainte de temps importante. Relecture des radiographies. Activité également présente depuis louverture. Les radiographies ne sont pas interprétées par radiologue en direct. EPP. Mise en place du suivi des différents indicateurs. Effectif réellement depuis Formalisation de réunion dEPP.

5 Relecture globale des dossiers Méthode. Tous les jours. Participation de lensemble des médecins. Résultats saisis sur logiciel informatique (DMU). But : Recherche danomalie de prise en charge. Procédure précise. Suivant un référentiel Indicateurs. "Post –it" = anomalie de prise en charge. Rappels de patient.

6 Relecture globale des dossiers « Post-it » = anomalie de prise en charge Différents types Avec chaque type, une liste précise délément qui doivent figurer dans le dossier médical suivant le type de pathologie

7 Relecture globale des dossiers Exemple de post-it dans la classe A (insuffisance deffort diagnostic)

8 Relecture des radiographies Méthode. Relecture en jours ouvrables effectuée en présence d'un radiologue, d'un urgentiste et dune secrétaire. Participation de lensemble des médecins du service. But : Améliorer la prise en charge des patients en effectuant une deuxième lecture des radiographies par un radiologue en collaboration avec un urgentiste. Formation de lurgentiste en contact du radiologue. Indicateur. Rappel de patient

9 Relecture des radiographies

10 Relecture Cette relecture permet de mettre en évidence deux types dindicateurs : Anomalies de prise en charge (« post-it »). Rappels de patient (relecture dossiers ou radiographies). Traités de deux manières différentes. Évaluation individuelle. Évaluation du service - réunion dEPP.

11 Evaluation individuelle Gestion des post-it et des rappels. Rapport mensuel informatisé individuel pour chaque médecin. Nombre global et fréquence des « post-it » et des rappels (en comparaison avec les chiffres moyens du service). Inclusion dans un rapport dactivité globale. Entretien individuel dont la fréquence est fonction de limportance des anomalies de prise en charge (au minimum annuel). Proposition pour amélioration de prise en charge.

12 Evaluation individuelle Tableau dactivité mensuel. Comparaison de la fréquence des « post-it » dun médecin donné avec celle du service.

13 Evaluation individuelle Exemple de liste mensuelle de « post-it »

14 Evaluation individuelle Dossier de rappel

15 Evaluation individuelle Rappel. Les médecins reçoivent la liste des patients ayant fait lobjet dun rappel chaque mois.

16 Evaluation du service - réunion dEPP Réunion bimensuelle. Suivit des indicateurs. « Post-it ». Rappels. Plaintes. Décès.

17 Evaluation du service- Réunion dEPP Exemple de suivi des indicateurs (réunion du 5 juin 2007) Diminution de 12,5% des « post-it » Diminution de 16% des rappels

18 Evaluation du service- Réunion dEPP « Post-it » Nombre global Evolution dune réunion à lautre Classement Par type Par code Par pathologie Proposition dactions pour diminution du nombre (et donc amélioration du SMR)

19 Evaluation du service- Réunion dEPP Exemple de classement des « post-it » lors de la réunion du 5 juin 2007

20 Evaluation du service- Réunion dEPP Exemple daction damélioration de la diminution des « post it ». Mise en point sur « les examens de biologie aux urgences » en juin Mise en place de recommandations.

21 Evaluation du service- Réunion dEPP Evolution du post-it "biologie non justifiée" Incidence divisée par un facteur 3 après formation Effet secondaire non négligeable : Baisse de 30% du volume des prescriptions dexamens biologiques

22 É volution de la biologie au SMA Diminution du volume des prescriptions des examens biologiques Des efforts à poursuivre sur le ionogramme sanguin complet Des myst è res Grosse diminution sur les examens inutiles

23 Au total É conomies faites grâce à une prescription plus r é fl é chie des examens biologiques : prêt de euros pour pour le premier trimestre 2008 contre le premier trimestre 2007.

24 Evaluation du service- Réunion dEPP Rappel. Nombre global. Évolution dune réunion à lautre. Classement par localisation anatomique (rappel relecture radio). Présentation. Des cas « pédagogiques ». Des fractures non vues. Proposition daction pour diminution du nombre (et donc amélioration du SMR).

25 Evaluation du service Réunion dEPP Exemple de fracture non vue

26 Evaluation du service- Réunion dEPP Exemple d'action amélioration de prise en charge (réunion du 20 mars 2007)

27 Evaluation du service- Réunion dEPP Diminution puis disparition des rappels en rapport avec cette pathologie. Traumatismes cervicaux en flexion-extension - accident de circulation. Rappel de notions de radiologie Proposition dune conduite à tenir devant un traumatisme cervical en flexion-extension

28 Evaluation du service- Réunion dEPP Présentation des dossiers de plainte. Revue de décès. Pas dexemple probant daction damélioration depuis le 1er janvier 2007.

29 Conclusion Cette démarche dEPP. Nest pas fixée sur une pathologie donnée. Permet didentifier facilement les pathologies posant des problèmes de prise en charge aux urgences. Permet une étude transversale. Permet un suivi simple (avec l'aide de l'informatique). Des différents indicateurs. Des actions daméliorations.

30 Conclusion Cette démarche dEPP. Elle est évolutive. Le référentiel de "post-it" nest pas figé et peut être incrémenté de nouveaux items. Validation par la sous commission EPP en octobre 2007 et par la CME en janvier Mais reste relecteur-dépendant


Télécharger ppt "EPP « Relecture des dossiers » Atelier n°4 : EPP enjeux et difficultés de l'actualisation de compétences pluridisciplinaires. Thomas Chatagnon, PHC, 0660760822,"

Présentations similaires


Annonces Google