La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quand le chantier Escarres débouche sur une EPP et sur des gains defficience Nathalie Cervantes, praticien hospitalier (tel : 01-69-23-22-77),

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quand le chantier Escarres débouche sur une EPP et sur des gains defficience Nathalie Cervantes, praticien hospitalier (tel : 01-69-23-22-77),"— Transcription de la présentation:

1 Quand le chantier Escarres débouche sur une EPP et sur des gains defficience Nathalie Cervantes, praticien hospitalier (tel : ), Hôpital Georges Clemenceau Champcueil JIQH2008- La Villette 8-9 décembre 2008 atelier n°5 : Actions organisationnelles, conditions de travail et amélioration de la qualité : quand on obtient à la fois plus defficience et defficacité

2 Lhôpital dispose de 407 lits et places, répartis en : 24 lits de médecine 10 lits de soins palliatifs 185 lits de soins de suite et réadaptation 171 lits de soins longue durée 22 places dhôpital de jour consultations externes diversifiées Hôpital Georges CLEMENCEAU – Journée dintégration R.C.A. 2007

3 Médecine Unité de soins palliatifs (USP) Soins de suite et de réadaptation (SSR) Soins de longue durée (SLD) des activités spécialisées : lensemble de la filière des soins gériatriques : Une prise en charge diversifiée offrant : Maladie de Parkinson Maladie dAlzheimer Accidents vasculaires cérébraux (AVC) Psychogériatrie Scléroses latérales amyotrophiques (SLA) État végétatif chronique (EVC) État pauci-relationnel (EPR) Service de communication Hôpital Georges CLEMENCEAU 2006

4 Les attentes de lhôpital Aide pédagogique Harmonisation des pratiques Conduite du changement Aide méthodologique Choix d'indicateurs Mise en œuvre dune Revue de Morbidité Escarres Capitalisation

5 Axes damélioration 6 plans dactions : 1 : manager par les chiffres 2 : organiser une « revue de morbidité Escarre » 3 : harmoniser les pratiques entre les services 4 : développer la communication et la formation 5 : systématiser lutilisation de léchelle de risque descarre 6 : Optimiser la gestion des supports de prévention et de traitement

6 Efficacité/efficience (PA1) :le choix des indicateurs Création de 2 outils : une fiche de signalement et de suivi des escarres Un tableur pour le calcul des indicateurs Estimation dune charge en soins avec définition dun seuil dalerte

7 Efficacité/efficience (PA2) : RME = méthode opérationnelle S interroger sur le caract è re é vitables des escarres acquises Identifier les d é faillances qui ont contribu é à leur survenue ou leur aggravation (analyse des causes) Proposer des actions correctives Mettre en œ uvre et suivre les actions correctives Maintenir le niveau de sensibilisation des équipes à la problématique Escarre

8 Efficacité/efficience (PA 3) : référentiel de bonnes pratiques Arbre décisionnel de prévention Guide daide à la prescription pour le traitement des escarres Guide des pansements à disposition à lhôpital Optimisation de la fiche pansement amélioration de la prévention et du traitement des escarres

9 Efficacité/efficience (PA 4) : Homogénéiser le niveau de connaissances Multiplication des techniques de formation : Formations plénières (jour/nuit) Réunions dinformations médicales Formation-action Action-flash des référents escarre Journal interne Journée de rencontres professionnelles Limiter la perte des savoirs liée au turn-over des équipes Créer un pôle dexcellence ouvert sur lextérieur

10 Efficacité/efficience (PA 5) : améliorer le dépistage précoce Suivi mensuel de lidentification du risque descarre à lentrée des patients Communication des résultats aux cadres de proximité Intégration de léchelle dans la check-list dentrée Amélioration du dépistage Anticipation du recueil des indicateurs IPAQH SSR

11 Efficacité/efficience (PA 6) : adaptation des ressources aux besoins Existence préalable dune gestion transversale des supports Arbre décisionnel dattribution et de réévaluation Création dun stock tampon Adéquation des achats déquipements aux besoins Identification des risques à priori liés aux matériels Le bon support au bon patient au bon moment Fluidité des organisations

12 Efficacité/efficience : résultats cliniques

13 Travaux à poursuivre Rédiger ce travail en EPP Pérenniser les actions Maintenir la mobilisation des équipes Choisir les indicateurs à maintenir en lien avec les indicateurs IPAQH Poursuivre louverture sur lextérieur


Télécharger ppt "Quand le chantier Escarres débouche sur une EPP et sur des gains defficience Nathalie Cervantes, praticien hospitalier (tel : 01-69-23-22-77),"

Présentations similaires


Annonces Google