La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

V.JOULIN IFSI BOURGES ANATOMIE PHYSIOLOGIE DE LOEIL.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "V.JOULIN IFSI BOURGES ANATOMIE PHYSIOLOGIE DE LOEIL."— Transcription de la présentation:

1 V.JOULIN IFSI BOURGES ANATOMIE PHYSIOLOGIE DE LOEIL

2 ANATOMIE Les yeux forment les organes récepteurs de la vision. Les yeux forment les organes récepteurs de la vision.

3 I – LA CAVITE ORBITAIRE OU ORBITE I – LA CAVITE ORBITAIRE OU ORBITE Tapissé par un périoste mince et résistant. Tapissé par un périoste mince et résistant. A lorifice antérieur du canal optique, le périoste sunit à la dure-mère qui se prolonge en avant et engaine le nerf optique. A lorifice antérieur du canal optique, le périoste sunit à la dure-mère qui se prolonge en avant et engaine le nerf optique.

4

5 II – LE GLOBE OCULAIRE II – LE GLOBE OCULAIRE Forme grossièrement sphérique, formé par 3 membranes ou tuniques entourant les milieux transparents. (chaque œil pèse 7 g). Forme grossièrement sphérique, formé par 3 membranes ou tuniques entourant les milieux transparents. (chaque œil pèse 7 g). A – LES TUNIQUES OU MEMBRANES A – LES TUNIQUES OU MEMBRANES De lextérieur à lintérieur : De lextérieur à lintérieur : 1- la sclérotique ou sclère 1- la sclérotique ou sclère En avant, elle devient transparente et constitue la cornée que traversent les rayons lumineux. En avant, elle devient transparente et constitue la cornée que traversent les rayons lumineux.

6 La cornée transparente et convexe fait partie du système optique de lœil et a un rôle de convergence. La cornée transparente et convexe fait partie du système optique de lœil et a un rôle de convergence. En arrière, elle est interrompue pour laisser passer les fibres du nerf optique et les vaisseaux. En arrière, elle est interrompue pour laisser passer les fibres du nerf optique et les vaisseaux. 2 – luvée 2 – luvée 3 parties : 3 parties : - choroïde - choroïde - corps ciliaire - corps ciliaire - iris - iris

7

8 Dans les 2/3 postérieurs, la choroïde, membrane vasculaire, tapisse la face interne de la sclérotique. Dans les 2/3 postérieurs, la choroïde, membrane vasculaire, tapisse la face interne de la sclérotique. A la partie antérieure de la sclère, le corps ciliaire qui contient le muscle ciliaire et donne insertion aux fibres de la zonule cristallinienne. A ce titre, il joue un rôle essentiel dans laccommodation. A la partie antérieure de la sclère, le corps ciliaire qui contient le muscle ciliaire et donne insertion aux fibres de la zonule cristallinienne. A ce titre, il joue un rôle essentiel dans laccommodation. En avant, liris : En avant, liris : - perforé en son centre dun orifice - perforé en son centre dun orifice appelé pupille. appelé pupille. - joue le rôle de diaphragme grâce à ses - joue le rôle de diaphragme grâce à ses 2 muscles (sphincter et dilatateur) 2 muscles (sphincter et dilatateur)

9

10

11 - la chambre antérieure - la chambre antérieure - la chambre postérieure - la chambre postérieure 3 – la rétine 3 – la rétine Recouvre toute la face interne de la choroïde. Recouvre toute la face interne de la choroïde. Divisée en 2 feuillets : Divisée en 2 feuillets :

12

13 - feuillet externe - feuillet externe - feuillet interne : membrane nerveuse qui capte les informations visuelles (images) et les transmet au lobe occipital du cerveau. - feuillet interne : membrane nerveuse qui capte les informations visuelles (images) et les transmet au lobe occipital du cerveau. 3 couches de neurones : 3 couches de neurones : * les cellules sensorielles : à cônes et à bâtonnets. Elles contiennent des pigments photosensibles. Sarticulent avec les ç de la couche intermédiaire. * les cellules sensorielles : à cônes et à bâtonnets. Elles contiennent des pigments photosensibles. Sarticulent avec les ç de la couche intermédiaire.

14

15 * les cellules bipolaires : transmettent linflux nerveux de la cellule réceptive à la cellule ganglionnaire. * les cellules bipolaires : transmettent linflux nerveux de la cellule réceptive à la cellule ganglionnaire. * les cellules ganglionnaires : (multipolaires), situées dans la couche la plus interne de la rétine. * les cellules ganglionnaires : (multipolaires), situées dans la couche la plus interne de la rétine. Leurs axones ou fibres visuelles Leurs axones ou fibres visuelles convergent vers la papille où elles convergent vers la papille où elles forment le nerf optique. forment le nerf optique. La rencontre des 2 nerfs optiques forme le chiasma optique. La rencontre des 2 nerfs optiques forme le chiasma optique.

16 De la partie postérieure du chiasma naissent les bandelettes optiques qui sétendent jusquaux corps genouillés externes (Cest là où se terminent les fibres issues des ç ganglionnaires de la rétine qui sarticulent ici avec le 3 ème neurone de la voie optique).

17 Les radiations optiques Les voies optiques se terminent au niveau du cortex visuel dans le lobe occipital du cerveau. La rétine comprend : La rétine comprend : * une tache jaune appelée macula lutéa, zone située au pôle postérieur du globe et qui ne contient que des cônes. * une tache jaune appelée macula lutéa, zone située au pôle postérieur du globe et qui ne contient que des cônes. * la tache aveugle ou tache de Mariotte qui correspond à la papille, zone dépourvue de cellules visuelles. * la tache aveugle ou tache de Mariotte qui correspond à la papille, zone dépourvue de cellules visuelles.

18

19 La rétine est vascularisée par : La rétine est vascularisée par : - lartère centrale de la rétine (branche de lartère ophtalmique) - lartère centrale de la rétine (branche de lartère ophtalmique) - la veine centrale de la rétine. - la veine centrale de la rétine.

20

21 B – LES MILIEUX TRANSPARENTS B – LES MILIEUX TRANSPARENTS Ils se succèdent de la cornée à la rétine (humeur aqueuse – cristallin – corps vitré). 1 – lhumeur aqueuse 1 – lhumeur aqueuse Liquide transparent Liquide transparent Fabriquée en continu par le corps ciliaire Fabriquée en continu par le corps ciliaire Circule de la chambre postérieure vers la chambre antérieure en passant par la pupille. Circule de la chambre postérieure vers la chambre antérieure en passant par la pupille. Renouvelée en permanence, elle sévacue par le canal de Schlemm situé entre la sclère et liris, puis par les vaisseaux sanguins. Renouvelée en permanence, elle sévacue par le canal de Schlemm situé entre la sclère et liris, puis par les vaisseaux sanguins.

22

23

24 2 – le cristallin 2 – le cristallin Lentille transparente maintenue en place par les fibres de la zonule Lentille transparente maintenue en place par les fibres de la zonule Biconvexe, il fait converger les rayons lumineux sur la rétine : rôle de convergence. Biconvexe, il fait converger les rayons lumineux sur la rétine : rôle de convergence. Rôle daccommodation (son élasticité et sa transparence diminuent avec lâge). Rôle daccommodation (son élasticité et sa transparence diminuent avec lâge).

25 3 – le corps vitré 3 – le corps vitré Masse gélatineuse transparente Masse gélatineuse transparente Rôle amortisseur et nutritif de la rétine, disolateur thermique, de régulateur tensionnel. Rôle amortisseur et nutritif de la rétine, disolateur thermique, de régulateur tensionnel.

26 III – LOGE POSTERIEURE DE LORBITE 1 – les vaisseaux 1 – les vaisseaux -Lartère ophtalmique -2 veines : ophtalmique supérieure et ophtalmique inférieure.

27

28 2 – les muscles 2 – les muscles - 4 muscles droits - 4 muscles droits - 2 muscles obliques - 2 muscles obliques On peut ajouter : - muscle releveur de la paupière - muscle releveur de la paupière supérieure. supérieure.

29 3 – les nerfs 3 – les nerfs - le nerf trijumeau donne la sensibilité aux - le nerf trijumeau donne la sensibilité aux muqueuses de lœil. muqueuses de lœil. - les systèmes sympathique et parasympathique - les systèmes sympathique et parasympathique conditionnent le jeu pupillaire : conditionnent le jeu pupillaire : système sympathique système parasympathique système sympathique système parasympathique dilatation pupillaire constriction pupillaire dilatation pupillaire constriction pupillaire = mydriase = myosis = mydriase = myosis

30 II - LES ANNEXES DE LŒIL II - LES ANNEXES DE LŒIL Organes protecteurs de lœil : Organes protecteurs de lœil : - 2 paupières - 2 paupières - la conjonctive - la conjonctive - lappareil lacrymal - lappareil lacrymal 1 – les paupières Protection Protection - cils - cils - glandes de Meibomius - glandes de Meibomius - conduits lacrymaux - conduits lacrymaux 2 – la conjonctive - cul-de-sac conjonctival - cul-de-sac conjonctival

31

32

33 3 – lappareil lacrymal 3 – lappareil lacrymal Hydrate, nourrit, maintient la transparence de la cornée. Hydrate, nourrit, maintient la transparence de la cornée. Lappareil sécréteur Lappareil sécréteur - la glande principale - la glande principale - les glandes accessoires - les glandes accessoires Lappareil excréteur Lappareil excréteur - les points lacrymaux - les points lacrymaux - les canalicules - les canalicules - sac lacrymal - sac lacrymal - le canal lacrymo-nasal - le canal lacrymo-nasal

34 PHYSIOLOGIE PHYSIOLOGIE I – LA VISION Capacité de distinguer des variations infinies : Capacité de distinguer des variations infinies : - de forme, - de forme, - de position, - de position, - de mouvement, - de mouvement, - de couleur, - de couleur, - de luminosité, - de luminosité, - de distance. - de distance.

35 Lappareil visuel comprend : Lappareil visuel comprend : - un système optique qui permet la formation de limage sur la rétine. - un système optique qui permet la formation de limage sur la rétine. - un système neurologique qui transforme lénergie lumineuse en influx nerveux - un système neurologique qui transforme lénergie lumineuse en influx nerveux

36 I – FORMATION DE LIMAGE PAR LŒIL I – FORMATION DE LIMAGE PAR LŒIL A – TRAITEMENT DE LA LUMIERE A – TRAITEMENT DE LA LUMIERE Avant datteindre la rétine, les rayons lumineux traversent les milieux transparents de lœil : Avant datteindre la rétine, les rayons lumineux traversent les milieux transparents de lœil : - la cornée - la cornée - lhumeur aqueuse - lhumeur aqueuse - le cristallin - le cristallin - le vitré - le vitré Au cours de ce trajet, la cornée et le cristallin font subir aux rayons une réfraction (un changement de direction) qui les fait converger et former une image sur la rétine (à lenvers). Au cours de ce trajet, la cornée et le cristallin font subir aux rayons une réfraction (un changement de direction) qui les fait converger et former une image sur la rétine (à lenvers).

37 lœil est emmétrope. lœil est emmétrope. Facteurs oculaires indispensables à lobtention dune bonne vision : Facteurs oculaires indispensables à lobtention dune bonne vision : - - -

38 Quand lobjet se rapproche, son image pourrait reculer et devenir de + en + floue. Quand lobjet se rapproche, son image pourrait reculer et devenir de + en + floue. Mais le cristallin, sous laction du muscle ciliaire, sarrondit progressivement, ce qui Mais le cristallin, sous laction du muscle ciliaire, sarrondit progressivement, ce qui la convergence des rayons et maintient limage nette sur la rétine : ce processus est appelé accommodation. la convergence des rayons et maintient limage nette sur la rétine : ce processus est appelé accommodation.

39 B – FORMATION DE LIMAGE B – FORMATION DE LIMAGE Cellules photoréceptrices de la rétine (cônes et bâtonnets) contiennent des substances chimiques appelées pigments visuels Cellules photoréceptrices de la rétine (cônes et bâtonnets) contiennent des substances chimiques appelées pigments visuels les informations nées dans la rétine arrivent au cortex visuel les informations nées dans la rétine arrivent au cortex visuel

40 Le cerveau replace à lendroit limage qui sétait imprimée à lenvers sur la rétine. Le cerveau replace à lendroit limage qui sétait imprimée à lenvers sur la rétine. vision stéréoscopique = image en relief. vision stéréoscopique = image en relief.

41 Lacuité visuelle Lacuité visuelle Vision périphérique et centrale Vision périphérique et centrale Vision des couleurs Vision des couleurs Adaptation à léclairement myosis myosis mydriase mydriase Vision binoculaire – champ visuel Champ visuel Champ visuel Vision binoculaire Vision binoculaire

42 « lœil est un paysage » Proverbe chinois - 2ème dynastie FIN FIN


Télécharger ppt "V.JOULIN IFSI BOURGES ANATOMIE PHYSIOLOGIE DE LOEIL."

Présentations similaires


Annonces Google