La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Carnets de lectures carnets décritures Claire Doquet-Lacoste Université de Bretagne Occidentale, Item CNRS UMR 8132 Recherche INRP Apprendre à écrire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Carnets de lectures carnets décritures Claire Doquet-Lacoste Université de Bretagne Occidentale, Item CNRS UMR 8132 Recherche INRP Apprendre à écrire."— Transcription de la présentation:

1 Carnets de lectures carnets décritures Claire Doquet-Lacoste Université de Bretagne Occidentale, Item CNRS UMR 8132 Recherche INRP Apprendre à écrire

2 Carnet dexpériences, carnet de lecture Naissance officielle : 2002, Programmes de lécole élémentaire. Les écrits personnels et de recherche : -Pôle scientifique (mathématiques, sciences) : -Dimension heuristique de lécriture -Ecrits personnels / écrits collectifs. -Pôle artistique (littérature, arts visuels, musique) : -Dimension anthologique de lécriture -Ecrits et productions personnels valant en soi.

3 Ancrages théoriques La focalisation sur le processus de lécriture plutôt que sur son résultat. La prise en compte du sujet écrivant. Le postulat de la place des activités de production langagière dans la construction des savoirs.

4 Les écrits intermédiaires ne sont Pas des brouillons parce que pas nécessairement des écrits préparatoires : ils ne sont « pas seulement intermédiaires entre différents états du projet décriture mais intermédiaires entre le scripteur et les lecteurs- négociateurs ; entre ce qui est lu, vu, entendu et ce qui est écrit »

5 Les écrits intermédiaires sont Des écrits qui tracent la réception, la compréhension, linterprétation dun fait ou dun objet observé Des écrits qui sont produits souvent dans limmédiateté de la réception Des écrits sur lesquels on peut revenir et que lon peut transformer Bref, des écrits PROVISOIREMENT DEFINITIFS

6 Des intermédiaires, des médiateurs Hypothèses de Chabannes et Bucheton (2002a) à propos des écrits intermédiaires qui joueraient « un rôle de médiateurs cognitifs et affectifs en permettant en particulier à des scripteurs débutants ou mal à laise de faire leurs premiers pas dans le travail » (Chabannes & Bucheton, 2002a)

7 Le cahier dexpériences en sciences « Tout au long du cycle, les élèves tiennent un carnet d'expériences et d'observations. L'élaboration d'écrits permet de soutenir la réflexion et d'introduire rigueur et précision. L'élève écrit pour lui-même ses observations ou ses expériences. Il écrit aussi pour mettre en forme les résultats acquis (texte de statut scientifique) et les communiquer (texte de statut documentaire). Après avoir été confrontés à la critique de la classe et à celle, décisive, du maître, ces écrits validés prennent le statut de savoirs. »

8 Le carnet de lecture « On peut aussi encourager les élèves à se doter d'un "carnet de lecture" qu'ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres lues et le nom de leurs auteurs, pour noter un passage ou une réflexion et ainsi se donner les moyens d'une relation plus intime avec le livre. »

9 A quoi sert le carnet dexpériences ? « Le cahier dexpérience est l'endroit où l'enfant travaille à accomplir un passage : de son expérience vécue, intuitive, sentie dans le présent du moment ressenti, il passe à la transcription écrite destinée à perdurer, à être lue en un autre temps, dans d'autres circonstances, peut-être par d'autres que lui-même. Passant à l'écrit, l'enfant est amené à élaborer son rapport à l'expérience, à décentrer son point de vue, à objectiver ses représentations, à trouver les meilleurs mots pour être compris d'autrui. » Propos de Sophie Ernst, site La Main à la pâte.

10 A quoi sert le carnet de lecture ? Un support que les élèves « utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres lues et le nom de leurs auteurs, pour noter un passage ou une réflexion et ainsi se donner les moyens d'une relation plus intime avec le livre ».

11 Comment les programmes de 2002 parlaient du Carnet de Lecture Un lexique inhabituel dans les IO : la liberté, lintimité avec les livres. Des modalisateurs : fréquence de lauxiliaire pouvoir. Une rhétorique de latténuation : le maître suggère, les élèves souhaitent.

12 Le Petit Poucet : 1ère utilisation du Carnet de Lecture.

13 Exemple de jugement axiologique. Une entrée dans lactivité fictionnalisante.

14 Carnet de lecture de Valentin.

15 Carnet de lecture de Maxime : Page Libre Le Petit Poucet + page guidée Barbe Bleue

16 Carnet de lecture de Maxime : pages libres Barbe Bleue


Télécharger ppt "Carnets de lectures carnets décritures Claire Doquet-Lacoste Université de Bretagne Occidentale, Item CNRS UMR 8132 Recherche INRP Apprendre à écrire."

Présentations similaires


Annonces Google