La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quel regard sur les écrits des élèves ? Résumé de Écrire en ZEP Jean-Charles Chabanne Sous la direction de Dominique Bucheton Delagrave CRDP Versailles,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quel regard sur les écrits des élèves ? Résumé de Écrire en ZEP Jean-Charles Chabanne Sous la direction de Dominique Bucheton Delagrave CRDP Versailles,"— Transcription de la présentation:

1 Quel regard sur les écrits des élèves ? Résumé de Écrire en ZEP Jean-Charles Chabanne Sous la direction de Dominique Bucheton Delagrave CRDP Versailles, 2002 Sylvie Quittelier, 2009

2 Quatre grands domaines Ecrits pour créer, inventer, imaginer, jouer : récits, contes, inventions, poèmes… Ecrits pour montrer ce quon sait ou dire quoi faire : comptes rendus, infos, journaux, lettres aux parents, recettes… Ecrits pour apprendre : narrations de recherche, questionnements, formulations dhypothèses, listes, notes et aide- mémoire, « remue- méninges »… Ecrits pour dire « je » : argumentations, commentaires de tableaux, de textes, de musiques

3 Les différents modèles didactiques de lécriture et les formes dévaluation correspondantes Quelle définition de lécriture appuyée sur une définition du langage : à quoi sert lécriture dans nos sociétés ? À quoi sert lécriture à lécole ? À quoi sert lécriture dans le développement du sujet ? Quelle définition de lécriture appuyée sur une définition du langage : à quoi sert lécriture dans nos sociétés ? À quoi sert lécriture à lécole ? À quoi sert lécriture dans le développement du sujet ? À quoi ça me sert dapprendre à écrire ? À quoi ça me sert dapprendre à écrire ? Question de lacquisition: comment lélève apprend-il les usages et les fonctions de lécriture ? Comment enseigne-t-on lécriture, et dans quelle mesure cela détermine-t-il son acquisition ? Question de lacquisition: comment lélève apprend-il les usages et les fonctions de lécriture ? Comment enseigne-t-on lécriture, et dans quelle mesure cela détermine-t-il son acquisition ? Question de lévaluation qui permet de réguler apprentissage et enseignement. Question de lévaluation qui permet de réguler apprentissage et enseignement.

4 Bref historique des modèles didactiques de lenseignement de lécriture La rédaction La rédaction Fondé sur une conception du rapport écriture/pensée et sur une conception de lapprentissage Lexpression écrite Refus de lidéologie du don, chacun a quelque chose à dire Héritage de Freinet Ateliers décriture

5 La production décrit et lévaluation critériée La production décrit et lévaluation critériée Apports de la psychologie cognitive et de la linguistique textuelle. Apports de la psychologie cognitive et de la linguistique textuelle. Élucider les processus rédactionnels Élucider les processus rédactionnels Analyser de très près les contraintes Analyser de très près les contraintes Décrire les dispositifs daide (outils de relecture) Décrire les dispositifs daide (outils de relecture) Le modèle du sujet écrivant et des écrits intermédiaires (J-C.Chabanne, D.Bucheton) Véritable éducation culturelle consistant à multiplier les expériences décriture- lecture Priorité donnée aux tâches décriture Lactivité essentielle en matière dapprentissage est la réécriture (différente de la révision et de la correction)

6 Les outils dévaluation Trois objections au modèle dévaluation critériée : Trois objections au modèle dévaluation critériée : Les critères ne sont pas tous objectivables, toutes les règles ne sont pas explicitables de manière efficace Les critères ne sont pas tous objectivables, toutes les règles ne sont pas explicitables de manière efficace Il nest pas si facile de dénouer « ce qui se développe, ce qui senseigne, ce qui sapprend » (Bautier E., Bucheton D.1995) Il nest pas si facile de dénouer « ce qui se développe, ce qui senseigne, ce qui sapprend » (Bautier E., Bucheton D.1995) Risque de transformer lactivité décriture en un enchaînement d « activités mécaniques et ponctuelles » (Devanne B ) Risque de transformer lactivité décriture en un enchaînement d « activités mécaniques et ponctuelles » (Devanne B )

7 Je mcomprends… y mcomprend… tu mcomprends… Les élèves en difficulté en sont encore à construire le rapport au langage qui leur permettrait une appropriation de lécriture pour penser, apprendre, grandir. Ce que nous avons à repérer, ce sont les conditions de mise en activité dun sujet.

8 Des remédiations qui se révèlent de fausses pistes La simplification excessive La simplification excessive Lindividualisation fusionnelle Lindividualisation fusionnelle Le retour aux « fondamentaux » Le retour aux « fondamentaux » Un excès de guidage et daccompagnement des tâches Un excès de guidage et daccompagnement des tâches La dilution du travail dans la suractivité ou la déscolarisation des tâches. La dilution du travail dans la suractivité ou la déscolarisation des tâches.

9 Identifier de nouveaux gestes professionnels pour faire écrire en ZEP Donner un statut à lécriture dans la classe Dautres formes de travail Un autre regard de lenseignant sur la production

10 Donner un statut à lécriture dans la classe Prendre conscience de toutes les formes décrits qui existent déjà Prendre conscience de toutes les formes décrits qui existent déjà Écrits de travail Écrits de travail Placer lécrit à dautres moments du scénario de séance Placer lécrit à dautres moments du scénario de séance Redonner aux élèves des tâches habituellement prises en charge par lenseignant Redonner aux élèves des tâches habituellement prises en charge par lenseignant Sorganiser pour aider ceux qui nécrivent pas Sorganiser pour aider ceux qui nécrivent pas Donner un statut aux écrits dits « intermédiaires » La liste, le carnet décrivain, le cahier de pensées, le cahier de narration de recherche en mathématiques, le cahier dexpérimentation « Main à la pâte », le journal de lecture, le carnet de bord, le journal de travail, Écrits utilisés de diverses manières dans le temps de travail.

11 Dautres formes de travail Distinguer nettement écrire et corriger, réécrire et réviser Des séances décriture nombreuses, ponctuelles et rapides Entrelacer les formes de travail Savoir jouer sur la variation dans la tâche Ne pas simplifier les consignes excessivement Organiser les échanges entre élèves sur leurs écrits

12 Un autre regard de lenseignant sur la production Prendre en compte le temps de la négociation des consignes et ses malentendus Prendre en compte le temps de la négociation des consignes et ses malentendus Savoir évaluer spécifiquement les écrits intermédiaires Savoir évaluer spécifiquement les écrits intermédiaires Les interventions écrites de lenseignant Les interventions écrites de lenseignant La gestion du temps La gestion du temps

13 Evaluer le travail de lécriture dans les écrits intermédiaires Comment se positionne lélève dans son écrit ? Je, nous, il ? De quoi parle le texte et quels sont ses enjeux et ses valeurs ? Comment apparaît et évolue la prise en compte des normes ?

14 Tableau de synthèse = outil pour lévaluation de lactivité de lélève dans les écrits intermédiaires Ecrire en ZEP page 67


Télécharger ppt "Quel regard sur les écrits des élèves ? Résumé de Écrire en ZEP Jean-Charles Chabanne Sous la direction de Dominique Bucheton Delagrave CRDP Versailles,"

Présentations similaires


Annonces Google