La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

: APPRECIER LETAT CLINIQUE Conception Dr B LEPLAIDEUR & Dr J-M LUCIANI SEPTEMBRE 2007 MOD. 2 Diplôme Ambulancier TITRE DE CHAPITRE LEXAMEN DUN PATIENT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: ": APPRECIER LETAT CLINIQUE Conception Dr B LEPLAIDEUR & Dr J-M LUCIANI SEPTEMBRE 2007 MOD. 2 Diplôme Ambulancier TITRE DE CHAPITRE LEXAMEN DUN PATIENT."— Transcription de la présentation:

1 : APPRECIER LETAT CLINIQUE Conception Dr B LEPLAIDEUR & Dr J-M LUCIANI SEPTEMBRE 2007 MOD. 2 Diplôme Ambulancier TITRE DE CHAPITRE LEXAMEN DUN PATIENT 1.Examen clinique 2.Établissement des scores 3.Évaluation de la douleur

2 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Permet lévaluation adéquate de la situation de santé dun patient Nécessite : Des connaissances scientifiques Un raisonnement pour une approche diagnostique Un jugement clinique Un savoir-faire pour recueillir, consigner, et communiquer les informations obtenues, de façon claire, concise et précise De la prudence… EXAMEN DUN PATIENT 1. Examen clinique

3 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Observation minutieuse du patient et de ses réactions Utilise les sens de louïe, de la vue, du toucher et de lodorat Démarche qui doit être systématique 3 composantes : Interrogatoire Examen physique Examen paraclinique EXAMEN DUN PATIENT 1. Examen clinique

4 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Interrogatoire Permet de recueillir jusquà 70% de lensemble des informations Apporte des données subjectives : Identité Motif de lappel Histoire des troubles de santé actuels Antécédents liés à la santé (anciennes maladies, anciens examens, traitements actuels et passés) Histoire familiale Environnement social et physique, mode de vie Symptômes EXAMEN DUN PATIENT 1. Examen clinique

5 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Examen physique Permet de recueillir 20 à 25% de lensemble des informations Apporte des données objectives : Inspection Palpation Auscultation EXAMEN DUN PATIENT 1. Examen clinique

6 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Inspection : observation systématique et détaillée du corps ou dune réaction Afin de dépister des signes, anomalies, ou altérations dune fonction peut être générale (toute la personne) ou localisée (une région anatomique) EXAMEN DUN PATIENT 1. Examen clinique

7 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Palpation : Utilisation du toucher par différentes parties de la main, avec des pressions variées Afin dévaluer la texture, la température, lhumidité, le volume dun organe ou dune réaction, son emplacement, la présence de masse ou de région douloureuse EXAMEN DUN PATIENT 1. Examen clinique

8 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Auscultation : Écoute des bruits produits par les organes dans le but den apprécier la qualité (cœur, poumons, vaisseaux, intestins…) EXAMEN DUN PATIENT 1. Examen clinique

9 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Examen paraclinique Permet de recueillir jusquà 10% de lensemble des informations Nécessite du matériel Apporte des données objectives : Fréquence cardiaque Fréquence respiratoire Pression artérielle Oxymétrie de pouls … EXAMEN DUN PATIENT 1. Examen clinique

10 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Lexercice de la médecine, toutes spécialités confondues, fait grand usage de formules ou de scores établies sur de grandes séries de patients Dans un but diagnostique ou pronostique Permet : De gagner en efficacité Davoir une évaluation reproductible dintervenant en intervenant, de la manière la plus objective possible EXAMEN DUN PATIENT 2-Etablissement des formules et scores

11 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Exemples : Surface corporelle (en fonction du poids et de la taille) Besoins hydriques (en fonction de la surface corporelle) Score ASA (risque anesthésique) Index de Masse Corporelle (en fonction du poids et de la taille, évalue le statut nutritionnel) Poids idéal (en fonction de la taille et du sexe) Terme de grossesse (en fonction de la date des dernières règles) Clairance de la créatinine (fonctionnement rénal) Échelle dEpworth (risque dapnée du sommeil) Débit de pointe (gravité dune atteinte respiratoire comme lasthme) Test de Fagerstrom (dépendance à la nicotine)………. EXAMEN DUN PATIENT 2-Etablissement des formules et scores

12 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Score de Glasgow (profondeur dun coma) Y = ouverture des yeux Spontanée 4 À la demande 3 À la douleur 2 Nulle 1 V = réponse verbale Orientée 5 Confuse 4 Incohérente 3 Incompréhensible 2 Nulle 1 M = réponse motrice À la demande 6 Orientée (à la douleur) 5 En retrait (à la douleur) 4 En flexion = décortication (à la douleur) 3 En extension = décérébration (à la douleur) 2 Nulle (à la douleur) 1 EXAMEN DUN PATIENT 1-Définition2-Etablissement des formules et scores Glasgow 15 : conscience normale Glasgow < 10 : intervention médicale

13 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v EXAMEN DUN PATIENT Score dApgar (évalue la vitalité du nouveau-né, à 1 puis 5, et 10 minutes de vie) 1-Définition2-Etablissement des formules et scores CouleurPâle Cyanose Rose FCAbsence de pouls < 100/min > ou = 100/min RespirationApnée Irrégulière, lente Cri TonusFlasque Flexion des extrémités Mouvements Réactivité (à laspiration nasale) Aucune Grimace Éternuement, toux État optimal : 10 État de mort apparente : 0

14 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Douleur : phénomène subjectif seul le malade est le véritable juge pour apprécier lintensité de sa douleur Il ny a pas UNE mais DES douleurs Buts : disposer dune méthode standardisée Identifier les malades ayant une douleur Faciliter les prises de décisions de traitements analgésiques (le choix de lanalgésique doit être adapté à lintensité de la douleur) Contrôler lefficacité des traitements Améliorer la relation soignant-malade EXAMEN DUN PATIENT 1-Définition3-Evaluation de la douleur

15 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v EXAMEN DUN PATIENT Chez ladulte Échelle verbale simple (EVS) Douleur cotée de 0 à 4 (5 catégories) Facile à comprendre, mais peu sensible 1-Définition3-Evaluation de la douleur Douleur au moment présent 0 absente 1 faible 2 modérée 3 intense 4 extrêmement intense Douleur habituelle depuis les 8 derniers jours 0 absente 1 faible 2 modérée 3 intense 4 extrêmement intense Douleur la plus intense depuis les 8 derniers jours 0 absente 1 faible 2 modérée 3 intense 4 extrêmement intense

16 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v EXAMEN DUN PATIENT Chez ladulte Échelle numérique (EN) Douleur cotée de 0 à 10 Facile à comprendre, permet des réponses orales, de pratique courante 1-Définition3-Evaluation de la douleur Pas de douleur Douleur maximale imaginable

17 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v EXAMEN DUN PATIENT Chez ladulte Échelle visuelle analogique (EVA) Douleur non cotée, dessinée ou symbolisée par un trait sur une échelle non chiffrée du coté malade, chiffrée du coté soignant Grande sensibilité du fait du grand nombre de réponses possibles 1-Définition3-Evaluation de la douleur

18 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Chez lenfant Une seule grille dobservation comportementale validée (douleur qui dure, service de cancérologie pédiatrique) : échelle Douleur Enfants Gustave Roussy (DEGR) 10 items cotés chacun de 0 à 4, après une observation de 4 heures….. Impossible à utiliser en extra-hospitalier EXAMEN DUN PATIENT 1-Définition3-Evaluation de la douleur

19 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Chez lenfant Utilisation en SMUR Pédiatrique des échelles de visage Pour des jeunes enfants, pas des nourrissons « ces visages montrent combien on peut avoir mal. Ce visage (montrer celui de gauche) montre quelquun qui na pas mal du tout. Ces visages (les montrer un à un de gauche à droite) montrent quelquun qui a de plus en plus mal, jusquà celui-ci (montrer celui de droite), qui montre quelquun qui a très très mal. Choisis le visage qui montre combien tu as mal en ce moment. » EXAMEN DUN PATIENT 1-Définition3-Evaluation de la douleur

20 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Chez lenfant Utilisation chez le nourrisson échelle NFCS : Neonatal Facial Coding System système basé sur lanalyse des expressions faciales des nouveau-nés à terme et prématurés, peut être employé en routine 4 expressions : contraction des paupières, froncement des sourcils, accentuation du sillon naso-labial et ouverture de la bouche Chaque item est coté 0 si absent et 1 si présent. Paupières serrées oui : 1, non : 0 Sourcils froncés oui : 1, non : 0 Sillon naso-labial accentué oui : 1, non : 0 Ouverture de la bouche oui : 1, non : 0 EXAMEN DUN PATIENT 1-Définition3-Evaluation de la douleur

21 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v Ne pas se limiter à la simple cotation de lintensité de la douleur Tenir compte : Du mode de début Du profil évolutif Aiguë ou chronique Permanente ou par crises Rythmée par certains phénomènes (effort, repas…) De la description (brûlure, décharge électrique…) De la détresse psychologique Des niveaux dincapacités EXAMEN DUN PATIENT 1-Définition3-Evaluation de la douleur

22 MOD. 2 BLP - JML - CFTS v En pratique : Croire a priori le patient et le lui montrer Bien distinguer (et faire distinguer par le patient) Douleur au moment présent Douleur habituelle depuis 24 heures Douleur habituelle depuis une semaine Douleur maximale lors des accès… Noter les évaluations réalisées, et le type déchelle utilisée (EN, EVS, EVA) EXAMEN DUN PATIENT 1-Définition3-Evaluation de la douleur


Télécharger ppt ": APPRECIER LETAT CLINIQUE Conception Dr B LEPLAIDEUR & Dr J-M LUCIANI SEPTEMBRE 2007 MOD. 2 Diplôme Ambulancier TITRE DE CHAPITRE LEXAMEN DUN PATIENT."

Présentations similaires


Annonces Google