La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DOUBLE JEU: QUAND LES PROBLÈMES DERECTIONS SINVITENT A LA TABLE DES PROBLÈMES URINAIRES Dr SAVAREUX Laurent Urologue - Andrologue Clinique de La Châtaigneraie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DOUBLE JEU: QUAND LES PROBLÈMES DERECTIONS SINVITENT A LA TABLE DES PROBLÈMES URINAIRES Dr SAVAREUX Laurent Urologue - Andrologue Clinique de La Châtaigneraie."— Transcription de la présentation:

1 DOUBLE JEU: QUAND LES PROBLÈMES DERECTIONS SINVITENT A LA TABLE DES PROBLÈMES URINAIRES Dr SAVAREUX Laurent Urologue - Andrologue Clinique de La Châtaigneraie Clinique de La Plaine

2 HBP et DE, les faits : Une épidémiologie commune

3 Rosen R, et al. Lower urinary tract symptoms and male sexual dysfunction: the multinational survey of the aging male (MSAM-7). Eur Urol Dec;44(6): Les seniors : une activité sexuelle maintenue 83% des hommes de plus de 50 ans déclarent avoir une activité sexuelle (MSAM7) Méthodologie Enquête observationnelle internationale évaluant la relation entre les troubles urinaires liés à lHBP et les problèmes sexuels. Enquête réalisée à partir de questionnaires validés pour les troubles urinaires liés à l'HBP (IPSS) et la fonction sexuelle (DAN-PPS et l'IIEF). Envoi des questionnaires auprès de hommes représentatifs âgés de 50 à 80 ans questionnaires ont pu être évalués. Près de 90% des patients inclus dans lanalyse souffraient de troubles urinaires liés à lHBP.

4 Lindau S, et al. A study of sexuality and health among older adults in the United States. N Eng J Med 2007;357: Age Les seniors : une activité sexuelle maintenue 26 % 53 % 73 % Prévalence de lactivité sexuelle chez 3005 hommes et femmes âgés de 57 à 85 ans Dans cette tranche dâge de sujets sexuellement actifs, 54% rapportaient 2 à 3 RS*/mois et 23% un RS/semaine Proportion de sujets rapportant une activité sexuelle (%) * RS: rapport sexuel Méthodologie Enquête évaluant la prévalence de l'activité, des comportements et des problèmes sexuels, ainsi que lassociation de ces variables avec lâge et létat de santé, chez 3005 adultes (1550 femmes et 1455 hommes) âgés de 57 à 85 ans.

5 1 millions dhommes de plus de 50a interventions/an Les seniors : SBAU En France: Traitement de lhyperplasie bénigne de prostate par photovaporisation au laser Greenlight® : analyse de la littérature Progrès en urologie (2013) 23, 7787

6 Fréquence de lactivité sexuelle et SBAU MSAM-7 Rosen R, Altwein J, Boyle P et al. Lower Urinary tract Symptoms and Male Sexual Dysfunction: The Multinational Survey of the Aging Male (MSAM-7). Eur Urol. 2003;44(6): AbsenceLégersModérésSévèresAbsenceLégersModérésSévèresAbsenceLégersModérésSévères 8,6 7,6 6,6 4,9 5,7 4,6 3,7 4,0 3,5 2,6 1, Fréquence moyenne de lactivité sexuelle, incluant les rapports sexuels (RS), par mois ans ans ans n = hommes âgés de 50 à 80 ans Sévérité des SBAU Tranche dâge La fréquence des rapports sexuels diminue avec l'âge et la sévérité des SBAU Méthodologie Enquête observationnelle internationale évaluant la relation entre les troubles urinaires liés à lHBP et les problèmes sexuels. Enquête réalisée à partir de questionnaires validés pour les troubles urinaires liés à lHBP (IPSS) et la fonction sexuelle (DAN-PPS-Sex et IIEF). Envoi des questionnaires auprès de hommes représentatifs âgés de 50 à 80 ans questionnaires ont pu être évalués. Près de 90% des patients inclus dans lanalyse souffraient de troubles urinaires liés à lHBP.

7 Quelle que soit la plainte initiale du patient SBAU ou troubles sexuels : –les hommes avec HBP peuvent avoir des troubles sexuels, –les patients souffrant de DE peuvent avoir des SBAU... Nous avons très souvent à évaluer et à prendre en charge ces 2 problématiques chez le même patient Existe-t-il une comorbidité DE + HBP? DE/HBP

8 Symptômes du bas appareil urinaire (SBAU) liés à lHBP et DE : une physiopathologie commune

9 Adapted from Gur et al. Guide to drug therapy for lower urinary tract symptoms in patients with benign prostatic obstruction: implications for sexual dysfunction. Drugs 2008;68: hypothèses pouvant expliquer le défaut de relaxation des cellules musculaires lisses du bas appareil urinaire et des corps caverneux : 1. Voie du NO / GMPc 2. Voie de Rho-Kinase 3. Hyperactivité du système nerveux sympathique 4. Athérosclérose pelvienne et caverneuse Relation entre SBAU/HBP et dysfonction érectile: la cellule musculaire lisse NO/cGMP Rho-kinase Système nerveux sympathique Athérosclérose pelvienne

10 McVary. K. Erectile dysfunction and lower urinary tract symptoms secondary to BPH Eur Urol 2005;47: McVary. K. Lower urinary tract symptoms and sexual dysfunction: epidemiology and pathophysiology. BJU Int 2006;97(Suppl.2):23-8. Réduction de la Nitric Oxide Synthase (NOS) et de la production de NO au niveau pelvien en présence de facteurs de risque de dysfonction érectile (DE) –La baisse de NOS/NO au niveau du pénis est responsable de DE. –La baisse de NOS/NO au niveau de la prostate et de la vessie augmente le tonus des cellules musculaires lisses du col vésical et de lurètre et stimule potentiellement la prolifération des cellules musculaires lisses prostatiques ayant pour conséquence une augmentation de lobstruction. Voie du NO/GMPc : rationnel Facteurs de risque de DE (diabète, tabac, dyslipidémie, hypertension) Diminution de NOS/NO au niveau de la prostate et de la vessie Prolifération musculaire lisse Modification structurelle de la prostate Obstruction cervicale Augmentation de la contraction musculaire lisse de l'urètre prostatique et du col vésical Augmentation de la résistance urétrale

11 Daprès McVary. K. Lower urinary tract symptoms and sexual dysfunction: epidemiology and pathophysiology. BJU Int 2006;97(Suppl.2): Daprès Gacci M. et al. Critical Analysis of the Relationship Between Sexual Dysfunctions and Lower Urinary Tract Symptoms Due to Benign Prostatic Hyperplasia.Eur Urol. 2011;60: La voie Rho-kinase permet la régulation du tonus (contraction/relaxation) des cellules musculaires lisses sans variation de la concentration calcique intracellulaire. –Activation de la protéine Rho-kinase par la protéine G, Rho-GTP –Inhibition consécutive de la phosphatase MLC –Contraction des cellules musculaires lisses La surexpression de la voie rho-Kinase limite la relaxation des cellules musculaires lisses ce qui peut entraîner une DE et des troubles urinaires liés à lHBP. Voie du Rho-kinase : rationnel RhoA-GTP MLC Phosphatase (active) RhoA-kinase MLC Phosphatase-P (inactive) Relaxation Contraction

12 Daprès McVary. K. Lower urinary tract symptoms and sexual dysfunction: epidemiology and pathophysiology. BJU Int 2006;97(Suppl.2):23-8. Daprès Roupret M. et al. Troubles sexuels associés aux maladies de la prostate. Progrès en urologie 2012;22:S14-S20. Laugmentation de lindice de masse corporelle, lhyperinsulinémie, lâge ou linactivité physique favorise lhyperactivité du système nerveux autonome sympathique. Lhyperactivité du système nerveux autonome sympathique favoriserait la coexistence des troubles urinaires liés à lHBP et la DE par la présence de récepteurs similaires alpha-1 adrénergiques au niveau du pénis et de la vessie. Hyperactivité du système nerveux sympathique : rationnel Augmentation du tonus sympathique Hypertrophie de la prostate SBAU DE Hyperinsulinémie Inactivité physique Age Obésité SBAU : symptômes du bas appareil urinaire DE : dysfonction érectile

13 McVary. K. Erectile dysfunction and lower urinary tract symptoms secondary to BPH. Eur Urol 2005;47: Les facteurs de risque de DE ont un impact sur le flux artériel pelvien entraînant potentiellement une modification structurelle de la vessie, une fibrose prostatique et des TUBA. Diminution de la vascularisation pénienne entraînant une diminution des cellules musculaires lisses caverneuses et une DE. Athérosclérose des organes pelviens : rationnel Réduction du flux artériel vésical Ischémie/hypoxie vésicale chronique Athérosclérose entraînant une insuffisance artérielle Obstruction sous vésicale Augmentation de la pression intravésicale Prolifération musculaire lisse vésicale Modification structurelle de la prostate Fibrose du col vésical Augmentation de la contraction musculaire lisse Diminution de compliance vésicale Obstruction

14 Symptômes du bas appareil urinaire (SBAU) liés à lHBP et DE : Physiologie de lérection et de la miction

15 Physiologie de lérection et de la miction 1.Contraction du muscle lisse vésical (détrusor) 2.Ouverture du col vésical (muscle lisse) Relaxation musculaire lisse (urètre, prostate, col vésical) NO* dépendante 2,3 1.Relaxation des cellules musculaires lisses du tissu érectile 2.Afflux de sang artériel dans les corps caverneux Relaxation sous la dépendance de la libération de NO*, en réponse à une stimulation sexuelle 1 1. Daprès Lue TF. Erectile dysfunction. N Engl J Med Jun 15;342(24): Andersson K-E et al. Tadalafil for the Treatment of Lower Urinary Tract Symptoms Secondary to Benign Prostatic Hyperplasia: Pathophysiology and Mechanism(s) of Action, Neurourology and Urodynamics 2011;30: Daprès Gacci M et al. Crtical Analysis of the Relationship Between Secual Dysfunctions and Lower Urinary Tract Symptoms Due to Benign Prostatic Hyperplasia. Euro Urol. 2011;60:

16 Prise en charge de lHBP : traitement médical actuel

17 1. Robert G et al. Traitement médical de lhyperplasie bénigne de la prostate : revue de littérature par le CTMH/AFU. Progrès en Urologie 2012;22: Rosen R. et al. Lower Urinary tract Symptoms and Male Sexual Dysfunction: The Multinational Survey of the Aging Male (MSAM-7). Eur Urol. 2003;44(6): Les alpha-bloquants urosélectifs et 5 ARI peuvent avoir certains effets indésirables sur la fonction sexuelle : - du type troubles de l'éjaculation 1 (alpha-bloquants urosélectifs) - du type troubles de l'éjaculation, baisse de la libido, DE 1 (5 ARI) Alors que les patients HBP, âgés de 50 à 80 ans, rapportent une DE dans plus d1 cas sur 3 et 51% des troubles de l'éjaculation* HBP et Sexualité : traitement médical actuel *46% des hommes capables d'avoir une érection rapportaient une diminution du volume de leur éjaculat et 5% une anéjaculation. 2 Pour obtenir des informations complémentaires, consulter le résumé des caractéristiques des produits (RCP)

18 TADALAFIL 5mg/J HBP et Sexualité : traitement possible

19 Daily dosing of PDE5 inhibitors Conclusion : An iceberg of indications Today: Urology : ED Cardiovascular : PAH Today: Urology : ED Cardiovascular : PAH Tomorrow: Cardiovascular : CHF, hypertension, endothelial dysfunction Urology : LUTS, recurrent priapism Tomorrow: Cardiovascular : CHF, hypertension, endothelial dysfunction Urology : LUTS, recurrent priapism

20 20 Lactivité sexuelle chez les seniors est maintenue et est une donnée clé dans lévaluation de la qualité de vie. Les symptômes dHBP altèrent cette qualité de vie notamment dans ses dimensions sociales, professionnelles et intimes. La prévalence des SBAU est presque 2 fois plus importante chez les hommes souffrant de DE. La DE et lHBP ont une physiopathologie commune. De nos jours, les traitements disponibles permettent dobtenir de bons résultats dans la prise en charge de lHBP. Ces médicaments sont efficaces et bien tolérés mais peuvent être à lorigine deffets indésirables sexuels. Conclusion


Télécharger ppt "DOUBLE JEU: QUAND LES PROBLÈMES DERECTIONS SINVITENT A LA TABLE DES PROBLÈMES URINAIRES Dr SAVAREUX Laurent Urologue - Andrologue Clinique de La Châtaigneraie."

Présentations similaires


Annonces Google