La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les risques cardiovasculaires et la thérapie antirétrovirale Dr. Jean-Guy Baril Dr. Mark Wainberg.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les risques cardiovasculaires et la thérapie antirétrovirale Dr. Jean-Guy Baril Dr. Mark Wainberg."— Transcription de la présentation:

1 Les risques cardiovasculaires et la thérapie antirétrovirale Dr. Jean-Guy Baril Dr. Mark Wainberg

2 Létude de cohorte D:A:D Quest-ce que la cohorte D:A:D? –Une collection de données sur les effets indésirables des différentes thérapies antirétrovirales (The Data Collection on Adverse Events of Anti-HIV Drugs (D:A:D)) –Une étude prospective de cohortes multiples de patients VIH +, sous suivi médical actif D:A:D 1 – 23,441 patients enrôlés entre 1999 et 2001 D:A:D 2 – 12,900 patients enrôlés jusquau printemps 2004 D:A:D 3 – 16,000 patients enrôlés en cohortes à travers le monde Plus de 49,000 patients venant de 212 cliniques dans 33 pays dEurope, des États-Unis et dAustralie. Point daboutissement principal : –Les cas de maladies cardiovasculaires chez les patients VIH + Autre données : –Facteurs de risque cardiovasculaires, incluant infarctus du myocarde précédent, accident cérébro-vasculaire, historique familiale, tabagisme, diabète, dyslipidémie et hypertension –Associations entre les risques de maladies cardiovasculaires et les différents stages de linfection au VIH et les différentes thérapies antirétrovirales –Les cancers non reliés au SIDA –Maladie rénale sévère –Maladie hépatique sévère –Décès Source:

3 Lincidence dinfarctus du myocarde augmente avec laugmentation du temps dexposition aux thérapies antirétrovirales Incidence par 1000 Années-personnes dinfarctus du myocarde Exposition (Années) Nombre d incidents Nombre d années-personne Risque relatif ajusté, 1.16 par année dexposition; 95% intervalle de confiance[IC],1.09 to 1.23 Source: Class of Antiretroviral Drugs and the Risk of Myocardial Infarction. Writing committee: N Friis-Moller et al. N Engl J Med April 26;356:

4 Risque dinfarctus du myocarde et classes dantirétroviraux Risque relatif ajusté dinfarctus du myocarde Exposition (Années) Inhibiteurs de protéase Inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (INNTIs) Source: Class of Antiretroviral Drugs and the Risk of Myocardial Infarction. Writing committee: N Friis-Moller et al. N Engl J Med April 26;356:

5 Risque accru dinfarctus du myocarde après une exposition cumulative aux antirétroviraux Exposition cumulative (taux relatif (relative rate [RR]) par année additionnelle) –indinavir 1.12 [95% IC, 1.07–1.18] –lopinavir-ritonavir 1.13 [95% IC, 1.05–1.21] –abacavir 1.07 [95% IC, 1.00–1.14] Exposition récente –abacavir 1.70 [95% IC, 1.17–2.47] –didanosine RR,1.41 [95% IC, 1.09–1.82] Source: Risk of Myocardial Infarction in Patients with HIV Infection Exposed to Specific Individual Antiretroviral Drugs from the 3 Major Drug classes: The Data Collection on Adverse Events of Anti-HIV Drugs (D:A:D) Study. Worm SW et al. J Infect Dis Feb 1;201(3):

6 Méta-analyse de la food and drug administration (FDA) sur le risque des maladies cardiovasculaires des régimes thérapeutiques contenant labacavir Source: Ding X., et al. No Association of Myocardial Infarction with ABC Use: An FDA Meta-analysis. CROI 2011 Paper #808

7 Risque selon la cohorte D:A:D suite à une exposition récente ou actuelle dabacavir Taux relatif –1.70 [95% IC, 1.17–2.47] Source: Risk of Myocardial Infarction in Patients with HIV Infection Exposed to Specific Individual Antiretroviral Drugs from the 3 Major Drug classes: The Data Collection on Adverse Events of Anti-HIV Drugs (D:A:D) Study. Worm SW et al. J Infect Dis Feb 1;201(3):

8 Risque selon la cohorte D:A:D suite à une exposition cumulative à labacavir Risque relatif dinfarctus du myocarde par année additionnelle dexposition –1.07 [95% IC, 1.00–1.14] Exposition à labacavir (années ) Événements par 1000 années-personnes Source: Risk of Myocardial Infarction in Patients with HIV Infection Exposed to Specific Individual Antiretroviral Drugs from the 3 Major Drug classes: The Data Collection on Adverse Events of Anti-HIV Drugs (D:A:D) Study. Worm SW et al. J Infect Dis Feb 1;201(3): Aucune

9 Abacavir associé à un risque accru dinfarctus dans la cohorte Québec Source: Durand M et al. Association between HIV infection, antiretroviral therapy, and risk of acute myocardial infarction: a cohort and nested case-control study using Québec's public health insurance database. J Acquir Immune Defic Syndr Jul 1;57(3): Nombre exposé N (%) Risque de cote (95% IC) pour toute exposition pRisque de cote ajusté pour toute exposition pRisque de cote ajusté pour exposition récente p Inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse abacavir Cas45 (36.0)2.10 (1.39 à 3.20) P< (1.16 à 2.76) P= à 2.71) P=0.02 Contrôles251 (23.15) 1.0 (---)

10 Aucun risque de maladies cardiovasculaire avec Atazanavir Source: Monforte A. dA. et al. ATV-containing ART Is Not Associated with an Increased Risk of Cardio- or Cerebro-vascular Events in the D:A:D Study. CROI 2012 Paper #823 Risque relatif (RR) and Intervalle de confiance (IC) pour les associations entre lexposition cumulative à latazanavir (par année additionnelle dexposition) et le taux dinfarctus du myocarde et daccident cérébro-vasculaire (i) Toutes les cohortes participantes (ii) cohortes ayant des données sur les taux de bilirubine Infarctus du myocardeAccident cérébro-vasculaire RR95% ICpRR95 % ICp (i) Toutes les cohortes participantes Non ajusté , , Ajusté pour lexposition aux antirétroviraux, facteurs démographiques et cliniques , , (ii) Cohortes ayant des données sur les taux de bilirubine Non ajusté , , Ajusté pour lexposition aux antirétroviraux, facteurs démographiques et cliniques , , Ajustements additionnels pour les dernier taux de bilirubine , , Sexe, âge, cohorte, groupe de risque, ethnicité, indice de masse corporelle, historique familiale, tabagisme, événement cardiovasculaire précédent et année de calendrier 2 Sexe, âge, indice de masse corporelle, tabagisme,, événement cardiovasculaire précédent, année de calendrier et hypertension

11 Aucun effet de la potentialisation par le ritonavir Source: Monforte A. dA. et al. ATV-containing ART Is Not Associated with an Increased Risk of Cardio- or Cerebro-vascular Events in the D:A:D Study. CROI 2012 Paper #823Paper #823

12 Effets de lopinavir sur les lipides Source: Montes ML, et al. Lipid disorders in antiretroviral-naive patients treated with lopinavir/ritonavir-based HAART: frequency, characterization and risk factors. J Antimicrob Chemother May;55(5):800-4 Cholestérol total Triglycérides Mois après lopinavir/ritonavir

13 Risque dinfarctus du myocarde relié à lutilisation dinhibiteurs de protéase Risque relatif non ajusté par année dexposition –1.16 (95% IC, 1.09 to 1.23) Ajusté pour le taux de lipides –1.10 (95% IC, 1.04 to 1.18) Source: Class of Antiretroviral Drugs and the Risk of Myocardial Infarction. Writing committee: N Friis-Moller et al. N Engl J Med April 26;356:

14 Taux de ration dncidence de maladie rénale chronique par année dexposition aux antirétroviraux UnivariéeMultivariée IRR (/année) 95% ICpIRR (/année) 95% ICp Ténofovir < < Indinavir < < Atazanavir < Lopinavir < MRC, confirmée (persistante pour >3 mois) baisse du taux de filtration glomérulaire 60 mL/min/1.73m 2 ou une baisse confirmée du taux de filtration glomérulaire de 25% si initialement <80 mL/min/1.73m 2. Ajusté pour eGFR initial, SIDA à linitiation du protocole, SIDA en cours de prise en charge, utilisation de médicaments néphrotoxiques, taux CD4 courant, ¸âge courant, charge virale VIH courante. Tout accident cardiovasculaire (accident cérébrovasculaire, infarctus du myocarde aigu, bypass, angioplastie ou endartérectomie de la carotide), hypertension, diabète, statut hépatite C, cancer non-liés au VIH, et sexe. Variables inclus sont changées avec le temps. Aucun autre médicament antirétroviral ou type de régime antirétroviral ne fut associé avec une maladie rénale chronique. Ole Kirk et al Chronic Kidney Disease and Exposure to ART in a Large Cohort with Long-term Follow-up: The EuroSIDA Study Paper # 107LB


Télécharger ppt "Les risques cardiovasculaires et la thérapie antirétrovirale Dr. Jean-Guy Baril Dr. Mark Wainberg."

Présentations similaires


Annonces Google