La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr SAVAREUX Laurent Urologue – Andrologue Clinique La Châtaigneraie Clinique de La Plaine CANCER DE PROSTATE & CHIRURGIE CENTRE DUROLOGIE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr SAVAREUX Laurent Urologue – Andrologue Clinique La Châtaigneraie Clinique de La Plaine CANCER DE PROSTATE & CHIRURGIE CENTRE DUROLOGIE."— Transcription de la présentation:

1 Dr SAVAREUX Laurent Urologue – Andrologue Clinique La Châtaigneraie Clinique de La Plaine CANCER DE PROSTATE & CHIRURGIE CENTRE DUROLOGIE AUVERGNE Drs ATGER M., FRANCANNET P., LEPRISE P., SAVAREUX L.

2 Introduction La chirurgie du cancer de prostate = VESICULO PROSTATECTOMIE TOTALE Recommandation ASSOCIATION FRANCAISE dUROLOGIE (AFU): Recommandation EUROPEAN ASSOCIATION UROLOGY (EAU):

3 TRAITEMENT CURATEUR TRAITEMENT PALLIATIF < 75 ans et 10 ans despérance de vie Pas de métastase >75 ans ou <10 ans despérance de vie Métastases TRAITEMENT LOCAL TRAITEMENT GENERAL Indications Irradiation Chirurgie

4 CLASSIFICATION Groupes à risque de progression de DAMICO FAIBLE RISQUE: T2c OU PSA > 20 OU GL 8

5 Technique

6 Techniques chirurgicales - Urologie [41-295]

7 Voies dabord 4 voies dabord existent: Voie périnéale : quasi inexistante Voie ouverte rétro pubienne Voie laparoscopique: extra ou intra péritonéale Voie laparoscopique avec assistance robotique (télémanipulation) Aucune de ces voies dabord na démontré sa supériorité oncologique, fonctionnelle Recommandations en onco urologie, AFU 2010 Guidelines on prostate cancer, EAU 2011

8

9

10 Complications Per op Saignement : En moyenne de 200ml à 1,6l en per op 3% à 56% de transfusion post op Les séries laparoscopiques sont associées à des saignements moins importants Temps opératoires : Les temps opératoires de chirurgie ouverte sont les plus courts Plaies rectales : Moins de 4% des cas Plus importantes dans les séries laparoscopiques Recommandations en onco urologie 2010

11 Complications Post op Incontinence urinaire : Lévaluation de la continence est difficile car dépend déléments plutôt subjectifs Variable dune équipe à lautre 2% à 65% Dysfonction érectile : Fonction de : –Âge et fonction érectile avant traitement –Stade pathologique –Préservation des bandelettes –Partenaire D.E. globale : 30 à 90 % Préservation bilatérale : D.E. : 30 à 70 % Préservation unilatérale : D.E. : 40 à 80 % Recommandations en onco urologie 2010

12 Evaluation prospective de la fonction érectile après prostatectomie radicale laparoscopique (IMM) : résultats préliminaires Mombet A. et al EAU 06

13 Complications Post op Anéjaculation : 100% Orgasme sec attention si orgasme humide penser à lémission durine Recommandations en onco urologie 2010 Sténose anastomotique : 2 à 9% Dysurie à 3 mois La fistule anastomotique est un facteur de risque majeur Récidive biologique : PSA=0,2 15 à 65% tous stades confondus (POUND 99) 35% récidive dans les 10ans post op

14

15 Résultats carcinologiques TUMEUR A FAIBLE RISQUE : T1-T2a, PSA<10, Gl 6 Survie sans récidive biologique à 10a : 85 à 95% Mortalité spécifique : 0,9% à 10a et 2% à 15a TUMEUR A RISQUE INTERMEDIAIRE: T2b, 10


Télécharger ppt "Dr SAVAREUX Laurent Urologue – Andrologue Clinique La Châtaigneraie Clinique de La Plaine CANCER DE PROSTATE & CHIRURGIE CENTRE DUROLOGIE."

Présentations similaires


Annonces Google