La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK."— Transcription de la présentation:

1 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Directive - MACHINES-

2 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 La directive 2006/42/CE est une refonte de la directive « Machines » 98/37/CE actuelle, qui reste applicable jusqu'au 29 décembre 2009.

3 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 L'objectif de la directive 2006/42/CE est : de fixer les exigences essentielles de santé et de sécurité relatives à la conception et à la construction afin d'améliorer la sécurité des machines mises sur le marché européen.

4 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive Les produits soumis à la directive sont identifiés explicitement Les concepts importants sont définis et le champ dapplication est étendu à des produits actuellement exclus: - Les ascenseurs de chantier - Les machines portatives de fixation à charge explosive La frontière avec dautres directives est éclaircie

5 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 5 Frontière avec la directive Basse tension 2006/95/CE (anciennement 73/23/CEE) Une liste de machines électriques basse tension est exclue: Appareils électroménagers à usage domestique Equipements audio et vidéo Equipements informatiques Machines de bureau courantes Mécanismes de connexion et de contrôle basse tension Moteurs électriques

6 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 2 - Exigences essentielles 3 - Évaluation de la conformité 4 - Surveillance du marché

7 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 2 - Exigences essentielles 3 - Évaluation de la conformité 4 - Surveillance du marché

8 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application La présente directive s'applique aux produits suivants : 1 - les machines 2 - les équipements interchangeables 3 - les composants de sécurité 4 - les accessoires de levage 5 - les chaînes, câbles et sangles 6 - les dispositifs amovibles de transmission mécanique 7 - les quasi-machines

9 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 1 - les machines Ensemble équipé ou destiné à être équipé dun système dentraînement autre que la force humaine ou animale appliquée directement, composé de pièces ou dorganes liés entre eux dont au moins un est mobile et qui sont réunis de façon solidaire en vue dune application définie. Désormais, une machine sans système dentraînement (par ex. sans moteur(s) et sans dispositifs/installations associés) entre aussi dans le champ Définition

10 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive Ensemble cité précédemment, auquel manquent seulement des organes de liaison au site dutilisation ou de connexion aux sources dénergie et de mouvement, Ensemble cité précédemment, prêt à être installé et qui ne peut fonctionner en létat quaprès montage sur un moyen de transport ou installation dans un bâtiment ou une construction, 1 - Champ d'application 1 - les machines Définition

11 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive Ensemble cité précédemment ou de quasi-machines qui, afin de concourir à un même résultat, sont disposées et commandées de manière à être solidaires dans leur fonctionnement, Ensemble de pièces ou dorganes liés entre eux, dont un au moins est mobile, qui sont réunis en vue de soulever des charges et dont la seule force motrice est une force humaine directement appliquée; Le texte clarifie le fait que les quasi machines peuvent elles aussi constituer une partie de ces ensembles. les machines de levage mues exclusivement par application de la force humaine sont aussi considérées comme des machines. 1 - Champ d'application 1 - les machines Définition

12 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 2 - les équipements interchangeables Dispositif qui, après la mise en service dune machine ou dun tracteur, est assemblé à celle-ci ou à celui-ci par lopérateur lui- même pour modifier sa fonction ou apporter une fonction nouvelle, (dans la mesure où cet équipement nest pas un outil.) Définition

13 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 3 - les composants de sécurité Définition Qui sert à assurer une fonction de sécurité, Qui est mis isolément sur le marché, Dont la défaillance et/ou le mauvais fonctionnement met en danger la sécurité des personnes, et qui nest pas indispensable au fonctionnement de la machine ou qui peut être remplacé par dautres composants permettant à la machine de fonctionner. Lannexe V comporte une liste indicative des composants de sécurité, qui peut être mise à jour conformément à larticle 8, paragraphe 1, point a);

14 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 3 - les composants de sécurité ( organes de services) Ajout: la mise en marche doit être impossible tant quune personne se trouve dans la zone dangereuse Si impossible signal sonore ou lumineux

15 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 4- les accessoires de levage Composant ou équipement non lié à la machine de levage, permettant la préhension de la charge, qui est placé soit entre la machine et la charge, soit sur la charge elle-même, ou qui est destiné à faire partie intégrante de la charge et est mis isolément sur le marché. Sont également considérés comme accessoires de levage les élingues et leurs composants; ( Définition

16 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 5 - les chaînes, câbles et sangles* Définition Chaînes, câbles et sangles conçus et fabriqués pour le levage et faisant partie de machines de levage ou daccessoires de levage. La directive ne couvre pas la totalité des chaînes, câbles et sangles, mais uniquement ceux qui sont utilisés aux fins de levage dans des machines de levage ou des accessoires de levage.

17 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 6 - les dispositifs amovibles de transmission mécanique Définition Chaînes, câbles et sangles conçus et fabriqués pour le levage et faisant partie de machines de levage ou daccessoires de levage. La directive ne couvre pas la totalité des chaînes, câbles et sangles, mais uniquement ceux qui sont utilisés aux fins de levage dans des machines de levage ou des accessoires de levage.

18 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 7 - les quasi-machines** Définition Ensemble qui constitue presque une machine, mais qui ne peut assurer à lui seul une application définie. Un système dentraînement est une quasi-machine. La quasi-machine est uniquement destinée à être incorporée ou assemblée à dautres machines ou à dautres quasi-machines ou équipements en vue de constituer une machine à laquelle la présente directive sapplique. Cette nouvelle définition suscite un certain nombre de préoccupations, principalement centrées sur la signification du terme « système dentraînement ». Le prochain guide de la Commission devrait permettre de clarifier la distinction à faire entre les machines et les quasi-machines en donnant des exemples concrets.

19 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 7 - les quasi-machines Le fabricant doit déclarer quelles exigences essentielles de santé et de sécurité ont été satisfaites et établir: Une déclaration dincorporation Des instructions dassemblage

20 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 7 - les quasi-machines les fausses !!! Cest une machine et pas une quasi-machine Un ensemble auquel manquent seulement des organes de liaison au site d'utilisation ou de connexion aux sources d'énergie et de mouvement, ensemble Un ensemble prêt à être installé et qui ne peut fonctionner en l'état qu'après montage sur un moyen de transport ou installation dans un bâtiment ou une construction, Un pont roulant sans son chemin de roulement Un groupe motopompe autonome sans le tuyau darrosage Un hayon élévateur de camion Une grue de camion

21 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 2 - Exigences essentielles 3 - Évaluation de la conformité 4 - Surveillance du marché

22 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 2 – Exigences essentielles Principaux changements et compléments 1 - Les exigences relatives à l'évaluation du risque sont plus détaillées. 2 - Les exigences relatives à l'ergonomie et aux émissions sont formulées de manière plus précise. 3 - De nouvelles exigences ont été définies pour les machines desservant des paliers fixes. 4 - Les exigences relatives aux sièges et à la protection contre la foudre, qui se limitaient jusqu'à présent aux machines mobiles et aux machines de levage, ont été intégrées dans la partie générale de l'Annexe I, et sont donc applicables à toutes les machines.

23 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 2 – Exigences essentielles Evaluation des risques Le fabricant dune machine ou son mandataire doit veiller à ce quune évaluation des risques soit effectuée afin de déterminer les exigences de santé et de sécurité qui sappliquent à la machine. La machine doit ensuite être conçue et construite en prenant en compte les résultats de lévaluation des risques Le fabricant a lobligation deffectuer une analyse des risques afin de rechercher tous ceux qui sappliquent à sa machine ; il doit ensuite la concevoir et la construire en prenant en compte son analyse. – accessoires de levage ; – chaînes câbles et sangles ; – dispositifs amovibles de transmission mécanique. L´évaluation des risques (anciennement «analyse des risques») est devenue une priorité compte tenu de son importance.

24 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 2 – Exigences essentielles Evaluation des risques Les obligations prévues par les exigences essentielles de santé et de sécurité ne sappliquent que lorsque le danger correspondant existe pour la machine considérée lorsquelle est utilisée dans les conditions prévues par le fabricant ou son mandataire, Mais,aussi dans des situations anormales prévisibles.

25 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 2 – Exigences essentielles Evaluation des risques La machine doit être conçue et construite pour être apte : à assurer sa fonction et pour quon puisse la faire fonctionner, la régler et lentretenir: sans exposer quiconque à un risque lorsque ces opérations sont effectuées dans les conditions prévues par le fabricant, mais en tenant également compte de tout mauvais usage raisonnablement prévisible.

26 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 2 – Exigences essentielles Evaluation des risques La machine doit : Assurer sa fonction en sécurité (y compris, réglage et entretien) dans les conditions prévues par le fabricant et en tenant également compte de tout mauvais usage raisonnablement prévisible et ce tout au long de sa vie prévisible y compris mise au rebut Être conçue en appliquant les principes suivants, dans l'ordre indiqué: Éliminer le risque Prendre les mesures de protections appropriées Informer des risques résiduels

27 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 2 – Exigences essentielles Les exigences concernant lergonomie et les émissions sont plus précises

28 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 2 – Exigences essentielles Nouveau paragraphe qui traduit la volonté de renforcer la prise en compte des principes ergonomiques Tenir compte de la variabilité des opérateurs en ce qui concerne leurs données morphologiques, leur force et leur résistance, Offrir assez d'espace pour les mouvements des différentes parties du corps de l'opérateur, Eviter un rythme de travail déterminé par la machine, Eviter une surveillance qui nécessite une concentration prolongée, Adapter l'interface homme-machine aux caractéristiques prévisibles des opérateurs.

29 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES Nouvelle directive Machines – UIMM Maine-et-Loire – NOMS DES INTERVENANTS………..XXXXXXXCXCVCXDVXX Directive 2006/42/CE (Machines) et Directive 2006/95/CE (Basse Tension) -Les limites avec la Directive Basse Tension sont mieux définies car la fonction prime. Ce qui nest pas exclus par la Directive est inclus. - Les objectifs sont identiques avec ceux de la Directive Basse Tension, mais la modalités de certification sont celles de la directives machines Exemple : Cireuse électrique Produit électrodomestique destiné aux particuliers: Basse Tension Destiné aux industriels: Machine

30 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES Nouvelle directive Machines – UIMM Maine-et-Loire – NOMS DES INTERVENANTS………..XXXXXXXCXCVCXDVXX PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES Directive 2006/42/CE (Machines) et Compatibilité Electromagnétique (Directive 2004/108/CE) Les effets de la foudre sur la partie électrique doivent être analysés comme « Conditions anormales prévisibles » Rayonnements: Les rayonnements indésirables de la machine doivent être éliminés ou réduits à des niveaux nayant pas deffet néfastes sur les personnes Lancienne Directive (98/37/CE) mentionnait les effets sur les personnes exposés, cohérent avec la Directive 2004/40/CE concernant lexposition des travailleurs aux risques du aux agents physiques) Doit-on appliquer les normes EMF dexposition du public aux champs électromagnétiques? Le guide dapplication devra répondre

31 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES Nouvelle directive Machines – UIMM Maine-et-Loire – NOMS DES INTERVENANTS………..XXXXXXXCXCVCXDVXX PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES Directive 2006/42/CE (Machines) et Compatibilité Electromagnétique (Directive 2004/108/CE) Rayonnements extérieurs La machine doit être conçue et construite de façon que les rayonnements extérieurs ne perturbent pas le fonctionnement. Le guide dapplication de lancienne Directive CEM 89/336/CE indiquait que si la machine était construite dans les règles de lart avec des sous ensembles marqués CE, lensemble était présumé conforme. (Sous entendu aux règles de sécurité) La nouvelle Directive 2004/108/CE naborde plus ce sujet (Vague notion de grande machine) donc: Pour assurer le fonctionnement en présence de perturbation extérieures: essais en laboratoire ? Le guide dapplication de la directive Machine reprendra -t-il ce point?

32 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 2 - Exigences essentielles 3 - Évaluation de la conformité 4 - Surveillance du marché

33 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive La plupart des machines restent soumises à la procédure dévaluation de la conformité avec contrôle interne de la fabrication (auto-certification par le fabricant) 3 - Évaluation de la conformité

34 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 3 - Évaluation de la conformité Si la machine est conçue selon des normes harmonisées qui couvrent lensemble des exigences essentielles de santé et de sécurité applicables, la machine peut être soumise à : Lévaluation de la conformité avec contrôle interne de la fabrication Sinon, le fabricant doit choisir entre: Lexamen CE de type du modèle de machine par un organisme notifié ou Lapprobation dun système dassurance qualité complète par un organisme notifié

35 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 3 - Évaluation de la conformité Une machine construite conformément à une norme harmonisée, dont les références ont fait l'objet d'une publication au Journal officiel de l'Union européenne, est présumée conforme aux exigences essentielles de santé et de sécurité couvertes par cette norme harmonisée

36 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES Principales modifications introduites par la nouvelle directive Article 13 Procédure pour les quasi-machines Le fabricant d'une quasi-machine ou son mandataire veille, avant la mise sur le marché, à ce que : la documentation technique pertinente décrite à l'annexe VII, partie B, soit établie ; la notice d'assemblage décrite à l'annexe VI soit établie ; la déclaration d'incorporation, décrite à l'annexe II, partie 1, section B, ait été établie. La notice d'assemblage et la déclaration d'incorporation accompagnent la quasi-machine jusqu'à son incorporation dans la machine finale et font alors partie du dossier technique de cette machine. NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 Janvier 2009

37 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES Le fabricant doit Effectuer les recherches et les essais nécessaires sur les composants, les accessoires ou la quasi-machine entière afin de déterminer si celle-ci, par sa conception ou sa construction, peut être assemblée et utilisée en toute sécurité. Les rapports et résultats pertinents sont joints au dossier technique. Quasi-machines NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 Janvier 2009

38 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES Rédaction ambiguë Obligation de réaliser des recherches et de faire des essais Pas une obligation de sécurité dans la conception puisque aucune obligation ne figure dans la directive La sécurité nest que la finalité de la recherche Sécurité de lassemblage Sécurité de lutilisation de la QM pour ce qui dépend delle mais certainement pas sécurité de la machine finale Quasi-machines NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 Janvier 2009

39 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES Quasi-machines Le fabricant de QM peut identifier un danger et un risque mais peut décider de ne pas léliminer car le traitement du risque doit impérativement lêtre par lintégrateur au stade de la machine finale NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 Janvier 2009

40 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 3 - Évaluation de la conformité Les obligations des Etats membres pour lévaluation et la surveillance des organismes notifiés est renforcée Les Etats membres doivent retirer la notification si un organisme manque à ses obligations Le Réglement (CE) N° 765/2008 sur laccréditation est complémentaire

41 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 1 - Champ d'application 2 - Exigences essentielles 3 - Évaluation de la conformité 4 - Surveillance du marché

42 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 Principales modifications introduites par la nouvelle directive 4- Surveillance du marché Lobligation des Etats membres dexercer une surveillance du marché est rendue explicite Le coopération entre les Etats membres et avec la Commission est renforcée La Commission peut interdire un groupe de produits dangereux après consultation du Comité Machines Le Règlement (CE) N° 765/2008 est complémentaire

43 PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK REALISATIONS / Daniel MITEAUD -UIMM Maine-et-Loire ---Le 21 JAnvier 2009 En résumé, la directive machines comporte: Des exigences procédurales Des exigences documentaires Des exigences techniques Certains actes sont soumis à des exigences procédurales et documentaires mais pas techniques La plupart sont soumis aux trois types dexigences Le contenu des obligations


Télécharger ppt "PÔLE SERVICES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE MACHINE - UIMM Maine-et-Loire / Philippe BOURVON -GYL TECHNOLOGIES / Fabrice LEPAGE - PACK."

Présentations similaires


Annonces Google