La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ACTIONS ET STABILITE DES OUVRAGES 1Introduction 2Définitions Différents types d actions Actions statiques et dynamiques 3Modélisation des actions Actions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ACTIONS ET STABILITE DES OUVRAGES 1Introduction 2Définitions Différents types d actions Actions statiques et dynamiques 3Modélisation des actions Actions."— Transcription de la présentation:

1 ACTIONS ET STABILITE DES OUVRAGES 1Introduction 2Définitions Différents types d actions Actions statiques et dynamiques 3Modélisation des actions Actions concentrées Actions réparties 4Classification réglementaire des actions Actions permanentes « G » Actions variables « Q » Actions accidentelles 5Evaluation des actions de Neige 6Evaluation des actions du Vent

2 5 EVALUATION DES ACTIONS DE LA NEIGE 5.1 Charges de neige sur les toitures 5.2 Charges de neige sur le sol – Valeur caractéristique s k.200 – Carte des Zones 5.3 Charges de neige– Variations avec laltitude 5.4 Cas de neige – Compatibilité avec le vent 5.5 Coefficient de forme Majoration pour pente faible s 1

3 5.1Charges de neige sur les toitures Le poids volumique apparent de la neige dépend de plusieurs facteurs (durée dexposition, localisation, climat, altitude). Il varie de 1kN/m 3 (neige fraîche) à 4 kN/m 3 (neige « mouillée »). La charge est toujours supposée verticale et sexerce sur la projection horizontale de la toiture selon le schéma ci-dessous. Versants au vent et sous le vent

4 5.1 Charges de neige sur les toitures Les intensités de charge à prendre en compte dépendent de plusieurs facteurs dont la région (une carte permet de situer la région daffectation), laltitude, la forme de la toiture (caractérisée par un coefficient de forme noté « »). Il faut également considérer les compatibilités avec les actions du vent (cas de charges normalisées I, II, III et IV). La forme générale de lintensité est donnée par Avec coefficient de forme de la charge de neige s k valeur caractéristique de la charge de neige sur le sol en kN/m 2. C e coefficient dexposition généralement égal à 1 C t coefficient thermique généralement égal à 1 s 1 majoration pour faible pente

5 5.2 Charges de neige sur le sol – Valeur caractéristique s k.200 La France est divisée en quatre zones représentées sur la carte ci- après. Les zones 1 et 2 sont recoupées pour tenir compte des valeurs accidentelles qui ne sont pas traitées ici.

6 5.2 Charges de neige sur le sol – Carte des zones

7 5.3 Charges de neige– Variations avec laltitude Au dessus de 200 m la valeur de s k est définie de la façon suivante où h est exprimé en mètres, et s k, en kilonewtons par mètre carré.

8 5.4 Cas de neige – Compatibilité avec le vent Cas I vent faible (<6m/s) charge répartie sans redistribution par le vent. Cas II vent modéré (entre 6 et 20 m/s) charge répartie avec redistribution par le vent. Cas III vent fort (au-delà de 20 m/s) charge répartie et redistribuée après enlèvement par le vent. Cas IV redistribution locale. En dessous de 500 m, les cas I et II ne sont pas compatibles avec le vent. Au dessus de 500 m, les cas I et II sont compatibles à 50% avec le vent (on prend 50% de la charge neige). Le cas III est compatible avec le vent.

9 5.5 Coefficient de forme Cas I et II. Toitures simples à un versant plan incliné sur lhorizontale selon un angle :

10 5.5 Coefficient de forme Cas I et II. Toitures simples à un versant plan inclinée sur lhorizontale selon un angle : (1) crochets, barres à neige intéressant lensemble de la surface et empêchant ou réduisant le glissement de la neige en fonction de la pente.

11 5.5 Coefficient de forme Cas III. Toitures simples à un versant plan inclinée sur lhorizontale selon un angle :

12 5.6 Majoration pour pente faible s 1 Cette majoration est égale à : 0,20 kN/m 2, lorsque la pente nominale du fil de leau de la partie enneigée de toitures (noues, par exemple) est égale ou inférieure à 3%. 0,10 kN/m 2, lorsque cette pente est comprise entre 3% et 5%. La zone de majoration sétend dans toutes les directions sur une distance de 2 m de la partie de toiture visée ci- dessus.


Télécharger ppt "ACTIONS ET STABILITE DES OUVRAGES 1Introduction 2Définitions Différents types d actions Actions statiques et dynamiques 3Modélisation des actions Actions."

Présentations similaires


Annonces Google