La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le nouveau programme de cinquième Evolution des concepts et des notions Académie de CAEN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le nouveau programme de cinquième Evolution des concepts et des notions Académie de CAEN."— Transcription de la présentation:

1 Le nouveau programme de cinquième Evolution des concepts et des notions Académie de CAEN

2 Respiration et occupation des milieux de vie On établit lunité de la respiration au niveau des organismes comme dans lancien programme On insiste davantage sur la diversité des organes respiratoires et des comportements respiratoires que sur leurs points communs (la notion de surface déchange nest plus une priorité, le renouvellement de lair et de leau non plus) pour montrer loccupation des milieux On relie la présence dun type dappareil respiratoire aux échanges gazeux entre lair ou leau et lorganisme (sang) plutôt quà son milieu de vie Comme dans lancien programme on montre que les caractéristiques du milieu déterminent les conditions de la respiration et influent sur la répartition des êtres vivants en distinguant linfluence des caractéristiques physiques (température et agitation) de celle des facteurs biologiques (végétaux) et de lhomme sur la teneur en O2

3 Fonctionnement de lorganisme et besoin en énergie (20 H au lieu de 13 H ) Le constat de départ est peu différent de celui de lancien programme mais devient une connaissance exigible (variation des rythmes cardiaque et respiratoire, de la T° corporelle, au cours dune activité). On montre, comme avant, que les muscles réalisent des échanges avec le sang et que la consommation de dioxygène et de nutriments, le rejet des déchets, varie selon lactivité. On relie la consommation de nutriments et de dioxygène à la libération dénergie qui sert au fonctionnement des organes et qui est accompagnée dun transfert de chaleur On sattache à chercher uniquement lorigine du dioxygène, à localiser et à expliquer son passage dans le sang. La notion dalvéole pulmonaire est privilégiée/notion de poumon

4 Fonctionnement de lorganisme et besoin en énergie (20 H au lieu de 13 H ) Les mouvements respiratoires sont à associer à larrivée de lair dans les alvéoles et non au renouvellement de lair dans les poumons. Le mécanisme de la ventilation pulmonaire nest plus au programme Comme avant, on montre lincidence de substances nocives sur le fonctionnement de lappareil respiratoire et leur rôle dans lapparition de certaines maladies Comme dans lancien programme on cherche à établir lorigine des nutriments (digestion des aliments) La transformation des aliments est localisée. Elle est associée à laction mécanique du tube digestif et à celle des enzymes. On ne parle plus de nutriments solubles mais de fines particules Le passage des nutriments dans le sang est localisé comme dans lancien programme mais expliqué par les caractéristiques de la paroi de lintestin

5 Lhygiène dentaire et la régularité de la prise alimentaire nécessaires au bon fonctionnement du corps sont remplacées par une approche quantitative des besoins en aliments énergétiques, source de maladies par excès. Comme dans lancien programme, les caractéristiques du système circulatoire (vaisseaux et cœur) et leur rôle dans la continuité des échanges au niveau des organes sont à traiter. Le rôle du cœur dans la propulsion du sang aussi. On aborde, comme avant, les préconisations en matière de bon fonctionnement du système cardiovasculaire et les causes des maladies cardio-vasculaires. Lélimination du CO2 dans lair expiré et celle de lurée au niveau de lurine sont clairement à associer à la notion de déchet de lorganisme, cest une nouveauté. Fonctionnement de lorganisme et besoin en énergie (20 H au lieu de 13 H )

6 Evolution des paysages (17 H au lieu de 16 H) On cherche à expliquer le modelé actuel des paysages uniquement par laction de leau sur les roches. Les interactions avec lair et la végétation ne sont plus explicitement au programme On relie la résistance des roches à leurs propriétés et/ou leurs caractéristiques Comme avant, on envisage le devenir des produits de lérosion (les particules de différentes tailles mais pas les solutions) qui saccumulent sur place (sol) ou qui sont entraînés par des agents de transport avant de se déposer (sédimentation) On étudie le phénomène dérosion (fragmentation, désagrégation) qui dépend de la résistance des roches à laction de leau mais le phénomène daltération chimique nest plus au programme et la notion de dissolution nest plus à faire acquérir par les profs de SVT. On aborde les transformations des sédiments en roches sédimentaires comme dans lancien programme

7 Evolution des paysages (17 H au lieu de 16 H) On cherche à montrer en quoi laction de lHomme, dans son environnement géologique, influe sur lévolution des paysages Les connaissances exigibles de lancien programme sur les conditions et le contexte dexploitation des ressources disparaissent mais certaines dentre elles, parmi dautres, sont des supports possibles pour discuter de la responsabilité de lHomme dans la gestion de son environnement géologique local La notion de prévention des catastrophes naturelles est abordée uniquement sous langle dune limitation possible des effets de lérosion. Là encore, les notions de lancien programme sur le respect de la végétation, le ralentissement du ruissellement et de la dégradation des sols sont des supports exploitables Les élèves doivent savoir définir ce quest un matériau et mesurer les conséquences de leur prélèvement et/ou de leur exploitation sur le paysage

8 Evolution des paysages (17 H au lieu de 16 H) La notion de fossile est à définir et à associer aux roches sédimentaires comme dans lancien programme Les élèves doivent savoir que lêtre vivant à lorigine du fossile est contemporain de la sédimentation, cest une connaissance exigible On apprend aux élèves à transposer dans le passé certains phénomènes observés dans des milieux actuels pour reconstituer certains éléments des paysages anciens (principe de lactualisme) On doit montrer, comme avant, que létude des roches sédimentaires et des fossiles quelles contiennent permet de reconstituer des éléments de paysages anciens La reconstitution dune suite de paysages ou dévènements anciens nest plus explicitement demandée

9 Les liens avec les thèmes de convergence Thème Energie : Lhomme libère directement de lénergie utilisable pour ses organes à partir du dioxygène et des nutriments alors que les végétaux verts, pour le faire, ont besoin notamment dénergie lumineuse et de sels minéraux. Thème EDD manière dassocier les êtres vivants, liens entre peuplements et caractéristiques du milieu, lien entre répartition des êtres vivants et modification par lHomme des facteurs physico-chimiques. connaissance de la localisation des ressources et de leur caractère renouvelable ou non. Notions despace et de temps propres aux sciences de la Terre. Thème: importance du mode de pensée statistique : nécessité de raisonner sur un grand nombre de résultats pour généraliser une observation, un phénomène. Importance des statistiques pour estimer une prévision sur les risques encourus (domaine de la santé)

10 Les liens avec les thèmes de convergence Thème santé expliquer les dangers du tabac (cancers, maladies cardiovasculaires et pulmonaires) en sappuyant sur les statistiques, et la notion de dépendance aborder les conséquences et les causes de lobésité (alimentation trop riche en énergie et manque dexercice physique). Prévenir lobésité en proposant quelques règles simples à partir de lanalyse des comportements des adolescents Thème sécurité Sensibiliser aux graves conséquences sur lorganisme humain, du non respect des règles de sécurité et dhygiène (lors des exercices pratiques par exemple) et des conduites à risque (tabac) sur les grandes fonctions de lorganisme Prévenir certains risques naturels par une gestion raisonnée des paysages


Télécharger ppt "Le nouveau programme de cinquième Evolution des concepts et des notions Académie de CAEN."

Présentations similaires


Annonces Google