La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Valoriser et ménager les milieux La gestion durable du milieu littoral du département de lAude ROOU David-Pierre Lycée Chaptal Mende.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Valoriser et ménager les milieux La gestion durable du milieu littoral du département de lAude ROOU David-Pierre Lycée Chaptal Mende."— Transcription de la présentation:

1 Valoriser et ménager les milieux La gestion durable du milieu littoral du département de lAude ROOU David-Pierre Lycée Chaptal Mende

2 Valoriser et ménager les milieux La gestion durable du milieu littoral du département de lAude Vue aérienne de Gruissan. Source: Milieu littoral narbonnais caractérisé par une côte sableuse semblant préservée Importance des étendues deau à lintérieur des terres mais reliées à la mer: leur présence peut traduire un souci de préservation de loriginalité de ce milieu Aménagements anciens, à limage du village de Gruissan construit de façon circulaire autour dune tour fortifiée,, mais aussi des « salins » Aménagements anciens, à limage du village de Gruissan construit de façon circulaire autour dune tour fortifiée,, mais aussi des « salins » qui restent bien visibles Importance des transformations du milieu destinées à un tourisme de masse (zones dhabitat, port de plaisance, jetées dentrée de port…) La diversité des formes de valorisation dun milieu littoral aux potentialités nombreuses mais fragile, alternant préservation dhéritages anciens et grandes transformations récentes, peut-elle permettre son développement dans la durée?

3 Un milieu, des usages multiples Le littoral audois, élément majeur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise Source: Un ensemble de zones côtières très occupées et/ ou urbanisées Cependant de larges portions du littoral qui semblent moins occupées par lhomme Un ensemble de zones « entre terre et mer », les « étangs », ouvertes sur la mer par des passes, les « graus », mais situées à lintérieur des terres et qui semblent peu marquées par des aménagements humains « lourds » Milieu littoral narbonnais qui semble combiner des zones où loccupation et les transformations humaines sont très inégales: inégale anthropisation du milieu.

4 Un milieu, des usages multiples Le littoral audois, élément majeur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise Source: Un ensemble de zones côtières très occupées et/ ou urbanisées Cependant de larges portions du littoral qui semblent moins occupées par lhomme Un ensemble de zones « entre terre et mer », les « étangs », ouvertes sur la mer par des passes, les « graus », mais situées à lintérieur des terres et qui semblent peu marquées par des aménagements humains « lourds » Le lido de « vieille nouvelle ». Source: Caractère « entre terre et mer » de ce milieu faisant son originalité mais aussi sa fragilité. Côte sableuse de très faible altitude dont lexistence est le résultat dun fragile équilibre entre apports de sable par la mer et renvoi du sable au large par le vent dominant de direction Ouest Est ici Etangs formant des zones originales caractérisées par le contact deaux douces arrivant par les cours deau et leau de mer. Degré de salinité très variable selon les parties de ces étangs. Végétation et espèces animales originales et diverses. Mais fragilité de ces étangs du fait des variations des apports en eau et de leur caractère semi fermé (difficulté dévacuation de polluants sils atteignent létang)

5 Un milieu, des usages multiples Le littoral audois, élément majeur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise Source: Un ensemble de zones côtières très occupées et/ ou urbanisées Source: Un usage touristique du littoral audois, ici avec Gruissan. Développement récent de ce port de plaisance de manière planifiée (unité de style et style des bâtiments), lié à lessor des loisirs depuis les Trente Glorieuses. Affirmation dun potentiel touristique du littoral audois, Au demeurant ce potentiel est lié à loriginalité de la « société des loisirs » contemporaine…

6 Un milieu, des usages multiples Le littoral audois, élément majeur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise Source: Un ensemble de zones côtières très occupées et/ ou urbanisées Source: Source: carte topographique IGN, Narbonne 1/25000 n° 2546OT, 2005 Des usages de la bordure littorale qui ne se limitent pas au seul tourisme avec, ici, le port de commerce de Port la Nouvelle, où les échanges dhydrocarbures sont particulièrement visibles. Installations présentant un risque important pour la population et pour cela classées SEVESO 2 Port devant son activité à sa situation propre, à proximité du carrefour de communications narbonnais, ouvert tout à la fois sur le Midi toulousain, le Sud Est méditerranéen et Perpignan puis lEspagne, liaisons étant autoroutières (mais aussi ferroviaires) Valorisation dun milieu liée à sa situation et son accessibilité, en plus de ses ressources propres…

7 Un milieu, des usages multiples Le littoral audois, élément majeur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise Source: Un ensemble de zones côtières très occupées et/ ou urbanisées Cependant de larges portions du littoral qui semblent moins occupées par lhomme Un ensemble de casiers, visiblement en train de disparaitre, mais qui traduisent dimportants aménagements réalisés par lhomme pour exploiter une ressource naturelle côtière: le sel. Milieu littoral narbonnais paraissant de ce fait largement transformé par lhomme, bien au-delà des zones les plus densément occupées Le lido de « vieille nouvelle ». Source:

8 Un milieu, des usages multiples Le littoral audois, élément majeur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise Source: Un ensemble de zones côtières très occupées et/ ou urbanisées Cependant de larges portions du littoral qui semblent moins occupées par lhomme Un ensemble de zones « entre terre et mer », les « étangs », ouvertes sur la mer par des passes, les « graus », mais situées à lintérieur des terres et qui semblent peu marquées par des aménagements humains « lourds » Quelques repères sur lîle de Sainte Lucie et son histoire (daprès V. Andreu-Bossut: la nature et le balnéaire, le littoral de lAude, LHarmattan, 2008) -17 e siècle:île devenant un domaine agricole, installations de moines sur lîle 19 e siècle:aménagement des salins et développement de la viticulture -Début 20 e siècle: île rachetée par un grand propriétaire terrien qui en fait un domaine de chasse mais maintient la viticulture -1922:île rachetée par un groupe démigrés russes, fin de lexploitation de la vigne 1939: île rachetée par un chef dentreprise montpelliérain pour le seul usage de la chasse 1983: île devenant un « espace protégé », propriété du Conservatoire du Littoral Nouvelle.jpg Certaines zones du milieu littoral audois semblant être des « espaces naturels » mais ne létant pas. Dune part, importants aménagements, ici avec le « Canal de la Robine » Dautre part, usages et formes de mise en valeur de lîle très divers selon les époques. De ce fait, « nature » actuelle de lîle étant une nature reconstruite, ici par les responsables du Conservatoire du Littoral. « Milieu naturel » nexistant plus vraiment sur le littoral audois, même pour les zones en apparence les moins marquées par loccupation humaine

9 Protection et valorisation du milieu: un couple impossible? Le Plan dUrbanisme dIntérêt régional de 1964 (extrait), source: V. Andreu-Bossut: la nature et la balnéaire, le littoral de lAude, LHarmattan, 2008 Mise en valeur de ce littoral pour un tourisme de masse (même si le tourisme sur ce littoral existait déjà) amorcée dans les années 1960 à partir dun plan densemble et grâce à limpulsion de lEtat (Mission Racine). Alternance de zones largement transformées, destinées au tourisme de masse et de zones protégées avec les outils de lépoque (loi de 1930 sur les « monuments naturels et les sites » en particulier) prévoyant le « classement » de certaines zones (obligation dun accord de lEtat pour engager une transformation) ou leur « inscription » (obligation dinformer lEtat avant une transformation, ce dernier pouvant alors lempêcher). Valorisation et protection du milieu napparaissent pas forcément comme allant en sopposant, la protection du milieu et sa « naturalisation » servant ici à valoriser son attractivité touristique Préservation dun certain cadre environnemental jugée nécessaire pour maintenir lattractivité du lieu. Importance aussi dopérations de reboisement qui amènent à une « re-naturalisation » de ce milieu

10 Protection et valorisation du milieu: un couple impossible? La mise en protection des espaces « naturels »,du Narbonnais source: V. Andreu-Bossut: la nature et la balnéaire, le littoral de lAude, LHarmattan, 2008 Mesures et dispositifs de protection multipliés aujourdhui sur le littoral audois Outre les sites classés et inscrits (qui sont de plus protégés dans le cadre daccords internationaux, ainsi la Convention de Ramsar sur les « zones humides »), multiplication despaces détenus par le Conservatoire du littoral, organisme né en 1975, achetant des terrains littoraux, afin de les protéger en les (re)naturalisant et limitant très fortement les activités humaines. Conservatoire détenant environ 700 ha en 1980 sur le littoral audois, contre plus de 3500 en Mise en place aussi dun Parc Naturel Régional depuis 2003 (avec la commune de Gruissan qui en fait aujourdhui partie). PNR voulu et mis en place par les acteurs locaux, non sans difficultés. Ainsi, alors que la commune de Port la Nouvelle est partie prenante officiellement du projet, différentes zones de la communes sont hors du parc comme la zone portuaire mais aussi une zone de carrière, sources dactivités et de revenus pour cette localité mais peu en accord avec la logique de protection des milieux… Le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise Le territoire du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée ( ha) est exceptionnel à plus dun titre. Composé des Corbières maritimes et dun vaste complexe lagunaire, il représente en France lun des derniers grands sites naturels préservés, de cette ampleur et de cette diversité, en bordure de Méditerranée. Cest un territoire fragile qui mérite dêtre préservé mais aussi regardé. (…) Ce territoire par sa diversité et la richesse de ses milieux et de ses paysages a conduit les autorités françaises à accorder le classement Parc naturel régional pour une durée de 5 ans (J. O. n °292 du 18 décembre 2003) et à renouveler ce label pour 12 ans (J.O. du 12/12/2010, décret n° ). La Charte du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée est le contrat qui concrétise le projet de protection et de développement durable proposé pour son territoire. Elaborée avec l'ensemble des partenaires du Parc, la Charte a été approuvée par les communes du Parc, les intercommunalités, la région Languedoc-Roussillon, le département de l'Aude ainsi que les Chambres consulaires. Ce document de référence fixe les objectifs à atteindre au terme de 12 ans de classement en Parc naturel régional ainsi que les mesures et actions permettant de les mettre en œuvre. Source: Le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise Le territoire du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée ( ha) est exceptionnel à plus dun titre. Composé des Corbières maritimes et dun vaste complexe lagunaire, il représente en France lun des derniers grands sites naturels préservés, de cette ampleur et de cette diversité, en bordure de Méditerranée. Cest un territoire fragile qui mérite dêtre préservé mais aussi regardé. (…) Ce territoire par sa diversité et la richesse de ses milieux et de ses paysages a conduit les autorités françaises à accorder le classement Parc naturel régional pour une durée de 5 ans (J. O. n °292 du 18 décembre 2003) et à renouveler ce label pour 12 ans (J.O. du 12/12/2010, décret n° ). La Charte du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée est le contrat qui concrétise le projet de protection et de développement durable proposé pour son territoire. Elaborée avec l'ensemble des partenaires du Parc, la Charte a été approuvée par les communes du Parc, les intercommunalités, la région Languedoc-Roussillon, le département de l'Aude ainsi que les Chambres consulaires. Ce document de référence fixe les objectifs à atteindre au terme de 12 ans de classement en Parc naturel régional ainsi que les mesures et actions permettant de les mettre en œuvre. Source: Reconnaissance de loriginalité dun milieu et volonté de préserver celui-ci avec la mise en place du PNR, PNR perçu comme un atout pour le territoire. Ici logique de protection du milieu différente dune logique de mise à lécart de celui-ci pour les visiteurs, au contraire Projet sinscrivant plus globalement dans une logique de développement durable, où la préservation de certains « sites naturels » est perçue comme un atout de développement Le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise Le territoire du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée ( ha) est exceptionnel à plus dun titre. Composé des Corbières maritimes et dun vaste complexe lagunaire, il représente en France lun des derniers grands sites naturels préservés, de cette ampleur et de cette diversité, en bordure de Méditerranée. Cest un territoire fragile qui mérite dêtre préservé mais aussi regardé. (…) Ce territoire par sa diversité et la richesse de ses milieux et de ses paysages a conduit les autorités françaises à accorder le classement Parc naturel régional pour une durée de 5 ans (J. O. n °292 du 18 décembre 2003) et à renouveler ce label pour 12 ans (J.O. du 12/12/2010, décret n° ). La Charte du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée est le contrat qui concrétise le projet de protection et de développement durable proposé pour son territoire. Elaborée avec l'ensemble des partenaires du Parc, la Charte a été approuvée par les communes du Parc, les intercommunalités, la région Languedoc-Roussillon, le département de l'Aude ainsi que les Chambres consulaires. Ce document de référence fixe les objectifs à atteindre au terme de 12 ans de classement en Parc naturel régional ainsi que les mesures et actions permettant de les mettre en œuvre. Source: Parc Naturel sinscrivant dautant plus dans une démarche de développement durable quil est le produit dune action des acteurs locaux et non un projet imposé par lEtat. De ce fait, souci de préservation du milieu perçu par ces derniers comme pouvant être un atout pour leur territoire. Prise en compte dune demande globale de « nature », en particulier par les touristes venant séjourner sur ce littoral.

11 Protection et valorisation du milieu: un couple impossible? La mise en protection des espaces « naturels »,du Narbonnais source: V. Andreu-Bossut: la nature et la balnéaire, le littoral de lAude, LHarmattan, 2008 Un groupe de visiteurs sur lile de Sainte Lucie venant découvrir les oiseaux fréquentant lîle avec un guide rattaché au Parc Naturel Régional de la Narbonnaise, 7 mai 2011 Source: des-oiseaux-de-l-ile-sainte-lucie,15193.php Développement danimations sur certains espaces « préservés » dès la mi-saison, permettant dattirer un public pas forcément uniquement intéressé par les plages en été, et de participer à la valorisation touristique de ce milieu littoral. Maximum journalier en été Maximum journalier hors saison Maximum journalier en demi-saison Fréquentation annuelle Notre Dame des Auzils Salins de Peyriac et étang du Doul Ile de Sainte Lucie Cap Leucate Estimation des flux annuels de sites protégés en : V. Andreu-Bossut: la nature et la balnéaire, le littoral de lAude, LHarmattan, 2008 Fréquentation de certains sites protégés étant relativement importante, ce qui prouve le besoin de « nature » de quelques uns des visiteurs de ce littoral mais ayant aussi des conséquences importantes Piétinement, circulation automobile sur certaines zones (…) ayant pour effet de nuire à certaines espèces végétales mais aussi animales comme différents oiseaux nichant dans des zones sableuses aujourdhui empruntées par ces visiteurs


Télécharger ppt "Valoriser et ménager les milieux La gestion durable du milieu littoral du département de lAude ROOU David-Pierre Lycée Chaptal Mende."

Présentations similaires


Annonces Google