La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les plans de secours Marc VALLICCIONI Infirmier Responsable Pédagogique du CESU 45.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les plans de secours Marc VALLICCIONI Infirmier Responsable Pédagogique du CESU 45."— Transcription de la présentation:

1 Les plans de secours Marc VALLICCIONI Infirmier Responsable Pédagogique du CESU 45

2 Définition Ensemble des mesures et procédures à mettre en oeuvre pour assurer lorganisation des secours aux populations, face à une situation brutale, inhabituelle et de grande ampleur, pouvant mettre en péril leur vie et menacer leurs biens. Ensemble des mesures et procédures à mettre en oeuvre pour assurer lorganisation des secours aux populations, face à une situation brutale, inhabituelle et de grande ampleur, pouvant mettre en péril leur vie et menacer leurs biens.

3 Objectifs Assurer la mobilisation et la coordination des moyens nécessaires pour faire face à une situation durgence collective. Assurer la mobilisation et la coordination des moyens nécessaires pour faire face à une situation durgence collective. Dou la nécessité de planification à laide de textes de loi en sinspirant des expériences du passé. Dou la nécessité de planification à laide de textes de loi en sinspirant des expériences du passé.

4 1952 : Incendie dans les Landes = 80 morts 1952 : Incendie dans les Landes = 80 morts Plan ORSEC Plan ORSEC 1959 : Rupture barrage de Fréjus 1959 : Rupture barrage de Fréjus Plan Barrage Plan Barrage 1971 : Chutes de neige dans la Drome 1971 : Chutes de neige dans la Drome Plan Autoroute Plan Autoroute 1978 : Amoco Cadix 1978 : Amoco Cadix Plan POLMAR Plan POLMAR 1982 : SEVESO 1982 : SEVESO Directives Européenne SEVESO Directives Européenne SEVESO 2003 : Attentats 2003 : Attentats Annexes NRBC Annexes NRBC

5 Il existe 2 types de plans de secours : - Le plan de structure - Le plan de structure - Les plans daction - Les plans daction

6 PLAN DE STRUCTURE

7 PLAN ORSEC Organisation de la Réponse de SEcurité Civile Le plan ORSEC est un plan de structure qui recense les moyens personnels et matériels disponibles (moyens habituels et exceptionnels) dans le département (ou la zone ou la nation) et définit les règles dutilisation de ces différents moyens et leur coordination. Le plan ORSEC est un plan de structure qui recense les moyens personnels et matériels disponibles (moyens habituels et exceptionnels) dans le département (ou la zone ou la nation) et définit les règles dutilisation de ces différents moyens et leur coordination.

8 Organisation de la Réponse de SEcurité Civile Loi de Modernisation de la Sécurité Civile en date du 13 août 2004, Loi de Modernisation de la Sécurité Civile en date du 13 août 2004, Création dun réseau de partenaires pour fédérer les compétences et les moyens, et développer en entretenir une culture opérationnelle Création dun réseau de partenaires pour fédérer les compétences et les moyens, et développer en entretenir une culture opérationnelle La préfecture du département est la tête du réseau de ce dispositif. La préfecture du département est la tête du réseau de ce dispositif.

9 Organisation de la Réponse de SEcurité Civile Deux types dorganisation de réponse opérationnelle: Deux types dorganisation de réponse opérationnelle: –Celle à Objectif interne –Celle à vocation de répondre à des besoins externes

10 Organisation de la Réponse de SEcurité Civile Organisation interne Organisation interne –Améliorer le niveau de sécurité ou de prise en charge des usagers, des biens situés sur le site –Recourir à des moyens dassistances externes en apportant une 1 ère réponse face à lévènement –De faciliter lintervention des secours publics

11 Organisation de la Réponse de SEcurité Civile Organisation interne Organisation interne –Plans dOpérations Internes (POI) pour les usines chimiques –Plans Bleus pour les EHPAD –Plans Particulier de Mise en Sureté (PPMS) pour les établissements denseignements

12 Organisation de la Réponse de SEcurité Civile Culture opérationnelle Culture opérationnelle –ORSEC est un outil de réponse adaptable Modulaire : cest la somme de procédures daction Modulaire : cest la somme de procédures daction Progressif : il est déployé selon lampleur des événements Progressif : il est déployé selon lampleur des événements Permanent : Il ne se déclenche plus, il monte en puissance dans la continuite Permanent : Il ne se déclenche plus, il monte en puissance dans la continuite

13 Organisation de la Réponse de SEcurité Civile Culture opérationnelle Culture opérationnelle –ORSEC est un outil de réponse adaptable Adapté : aux risques prévisibles recensés Adapté : aux risques prévisibles recensés Adaptable : à toutes situation non scénarisée Adaptable : à toutes situation non scénarisée Il devient une boite à outils opérationnelle Il devient une boite à outils opérationnelle

14 Organisation de la Réponse de SEcurité Civile Culture opérationnelle Culture opérationnelle –Réponse graduée Un niveau de veille permanente Un niveau de veille permanente Un suivi des évènements Un suivi des évènements Mobilisation et montée en puissance Mobilisation et montée en puissance En fonction de la circonstance, activation des chaînes de commandements et / ou du centre opérationnelle départementale (COD) En fonction de la circonstance, activation des chaînes de commandements et / ou du centre opérationnelle départementale (COD)

15 Organisation de la Réponse de SEcurité Civile Dispositions générales Dispositions générales –Missions Le Commandement Le Commandement La communication, lalerte, linformation de la population La communication, lalerte, linformation de la population La veille, lactivation en toutes circonstances La veille, lactivation en toutes circonstances

16 Le commandement Lorganisation du Lorganisation du –Centre Opérationnelle Départemental –Poste de Commandement Opérationnelle (au plus près de la catastrophe) –De la logistique (matériels, équipements,…)

17 La communication Lalerte et linformation de la population Lalerte et linformation de la population La Cellule dInformation du Public (CIP) La Cellule dInformation du Public (CIP) Mise en place du Numéro Unique de Crise (NUC) Mise en place du Numéro Unique de Crise (NUC) Centre de presse en préfecture Centre de presse en préfecture

18 La veille, lalerte Organisation de la permanence en préfecture Organisation de la permanence en préfecture Permanence des services départementaux Permanence des services départementaux Dispositif de Gestion de lAlerte Locale Automatisée (GALA) Dispositif de Gestion de lAlerte Locale Automatisée (GALA)

19 PLANS D'ACTION

20 Les plans daction renforcent le plan de structure en définissant ce quil faut faire, face à une situation définie.

21 POI (Plan d'Opération Interne) Les mesures et les moyens à engager suivant le risque. Les mesures et les moyens à engager suivant le risque. Le plan est placé sous la responsabilité du chef d'établissement. Le plan est placé sous la responsabilité du chef d'établissement. C'est un plan pour un risque connu (risque technologique, industrie à risque). Directive SEVESO. C'est un plan pour un risque connu (risque technologique, industrie à risque). Directive SEVESO.

22 POI (Plan d'Opération Interne) Il est déclenché pour un événement limité à l'intérieur du site, engagement des moyens de sécurité propres au site. Il est déclenché pour un événement limité à l'intérieur du site, engagement des moyens de sécurité propres au site. Normes imposées ( validé par préfecture et experts). Normes imposées ( validé par préfecture et experts). Si extension au site : ORSEC PPI Si extension au site : ORSEC PPI

23 ORSEC PPI (Plan particulier d'intervention) Extension d'un risque à l'extérieur du site : implication des moyens de secours extérieurs. Extension d'un risque à l'extérieur du site : implication des moyens de secours extérieurs. Le plan est placé sous l'autorité du Préfet. Le plan est placé sous l'autorité du Préfet.

24 ORSEC PPI (Plan particulier d'intervention) Ce plan comprend : Ce plan comprend : - Schéma d'alerte et organisation des secours - consignes dapplication - modalités dinformation des populations et des média.

25 ORSEC PPI (Plan particulier d'intervention)Plan externe Il sapplique : Il sapplique : – sites nucléaires – sites industriels classés SEVESO – stockage souterrain gaz – stockage souterrain dhydrocarbures – autres sites classés dangereux par le Préfet.

26 ORSEC (Plan externe) PSS plan de secours spécialisé PSS plan de secours spécialisé Des mesures par rapport à un risque particulier connu qui peut survenir n'importe où. Des mesures par rapport à un risque particulier connu qui peut survenir n'importe où.

27 Nouveaux ORSEC ORSEC nombreuses victimes (ex Plan Rouge) ORSEC nombreuses victimes (ex Plan Rouge) ORSEC pollution marine ORSEC pollution marine ORSEC hébergement ORSEC hébergement ORSEC radiation ORSEC radiation ORSEC inondation ORSEC inondation ORSEC autoroute ORSEC autoroute ORSEC Transport Matières Dangereuses ORSEC Transport Matières Dangereuses

28

29 Nouveaux ORSEC ORSEC eau potable ORSEC eau potable ORSEC décès massif ORSEC décès massif ORSEC télécommunication ORSEC télécommunication ORSEC patrimoine culturel ORSEC patrimoine culturel ORSEC cyclone ORSEC cyclone ORSEC barrage ORSEC barrage ORSEC etc… ORSEC etc…

30 Barrage de Malpasset - Nîmes

31 ORSEC nombreuses victimes Circulaire n°89-21 du 19/12/89. Circulaire n°89-21 du 19/12/89. Plan départemental déclenché par le Préfet à la demande dun intervenant de la chaîne de secours. Plan départemental déclenché par le Préfet à la demande dun intervenant de la chaîne de secours. Accident catastrophique à effet limité entraînant de nombreuses victimes. Accident catastrophique à effet limité entraînant de nombreuses victimes.

32 ORSEC nombreuses victimes Linterconnexion, obligatoire daprès la loi, doit permettre une alerte rapide quelle que soit le N° de téléphone utilisé par le public. Linterconnexion, obligatoire daprès la loi, doit permettre une alerte rapide quelle que soit le N° de téléphone utilisé par le public. La montée en puissance des moyens engagés va se faire dans le cadre du plan Rouge et cest le rôle des premiers éléments sur place dévaluer la situation dexception déclenchant le plan Rouge. La montée en puissance des moyens engagés va se faire dans le cadre du plan Rouge et cest le rôle des premiers éléments sur place dévaluer la situation dexception déclenchant le plan Rouge.

33 ORSEC nombreuses victimes La situation dexception étant confirmée, le SAMU met en place au sein de la régulation une cellule de crise médico-administrative. La situation dexception étant confirmée, le SAMU met en place au sein de la régulation une cellule de crise médico-administrative.

34 ORSEC nombreuses victimes Le but étant de répercuter lalerte à tous les niveaux : Le but étant de répercuter lalerte à tous les niveaux : - Autre SMUR du département, - SAMU voisins, - Appel du personnel de renfort - CUMP (Cellule dUrgence Médico Psychologique ) - Alerte des hôpitaux dans le cadre du plan Blanc.

35 PLAN BLANC (Afflux massif de victimes) Instruction Ministérielle de Décembre Instruction Ministérielle de Décembre Le plan va tendre dune part à assurer le fonctionnement des services, par la coordination, la répartition et le renforcement des moyens disponibles, en fonction des besoins et dautre part à éviter la désorganisation. Le plan va tendre dune part à assurer le fonctionnement des services, par la coordination, la répartition et le renforcement des moyens disponibles, en fonction des besoins et dautre part à éviter la désorganisation. Cest un plan hospitalier pour un afflux massif de victimes. Cest un plan hospitalier pour un afflux massif de victimes.

36 PLAN BLANC (Afflux massif de victimes) Il est déclenché par le Directeur de l'hôpital ou l'administrateur de garde sur suggestion du Directeur du SAMU. Il est déclenché par le Directeur de l'hôpital ou l'administrateur de garde sur suggestion du Directeur du SAMU. Il doit en informer le Préfet et le Directeur de la DDASS. Il doit en informer le Préfet et le Directeur de la DDASS. Chaque service hospitalier a une fiche réflexe avec ce qui doit être fait. Chaque service hospitalier a une fiche réflexe avec ce qui doit être fait.

37 PLAN BLANC (Afflux massif de victimes) Le Directeur constitue la CELLULE DE CRISE (Infirmière Générale, Cadre de Santé Supérieur, Directeurs adjoints, Responsable communication et média, etc...). Le Directeur constitue la CELLULE DE CRISE (Infirmière Générale, Cadre de Santé Supérieur, Directeurs adjoints, Responsable communication et média, etc...).

38 PLAN BLANC (Afflux massif de victimes) Cette cellule de crise a pour tâche de : Cette cellule de crise a pour tâche de : - mobiliser le personnel (listes) - mobiliser les services (pharmacie, labo, cuisine, garage, crèche...) - libérer des lits - accueillir et répartir les victimes - accueillir les familles - accueillir la presse - stocks - circulation dans lhôpital - morgue - morgue C'est une montée en puissance des personnels et des moyens. C'est une montée en puissance des personnels et des moyens.

39 Plan NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique) Plan intermistériel Plan intermistériel Ce plan met en œuvre les moyens pour face à des accidents civils ou attentats. Ce plan met en œuvre les moyens pour face à des accidents civils ou attentats. Participation de toutes les forces de la nation (gendarmerie, armée, SP, SAMU, hôpitaux, CEA, etc…) Participation de toutes les forces de la nation (gendarmerie, armée, SP, SAMU, hôpitaux, CEA, etc…)

40 Plan NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique) Nucléaire Nucléaire –Faire face à un accident nucléaire Centrale nucléaire Centrale nucléaire Transport de matières fissibles ou des déchets Transport de matières fissibles ou des déchets Nuage toxique Nuage toxique Etc Etc

41 Plan NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique) Radiologique Radiologique Source radiologique Source radiologique Transport des sources Transport des sources Personnes irradiées Personnes irradiées Personnes contaminées Personnes contaminées Etc Etc

42 Contamination par une source radiologique

43 Plan NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique) Biologique Biologique Attentat bio terroriste (Variole, …) Attentat bio terroriste (Variole, …) Maladies hautement contagieuses (Ebola, SRAS, Grippe du poulet, etc) Maladies hautement contagieuses (Ebola, SRAS, Grippe du poulet, etc)

44 Epandage dun gaz très toxique

45 Plan NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique) Chimique Chimique Explosion dusine chimique civile (AZF, Bophal) Explosion dusine chimique civile (AZF, Bophal) Epandage de gaz dans des lieux confiné; Métro, Stade, Centre commerciaux, Cinéma (Gaz Sarin, Gaz de combat,…) Epandage de gaz dans des lieux confiné; Métro, Stade, Centre commerciaux, Cinéma (Gaz Sarin, Gaz de combat,…)

46 Usine de Bhopal

47 Plan NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique) Protéger la population Protéger la population Soigner la population Soigner la population Sauvegarder les établissements de soins Sauvegarder les établissements de soins Rechercher la cause du problème Rechercher la cause du problème Eliminer le problème si possible Eliminer le problème si possible


Télécharger ppt "Les plans de secours Marc VALLICCIONI Infirmier Responsable Pédagogique du CESU 45."

Présentations similaires


Annonces Google