La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EVALUATION DE LA DOULEUR. Astrid Caillaud et Christine Voisin – IDE Ressource Douleur – Janvier 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EVALUATION DE LA DOULEUR. Astrid Caillaud et Christine Voisin – IDE Ressource Douleur – Janvier 2007."— Transcription de la présentation:

1 EVALUATION DE LA DOULEUR. Astrid Caillaud et Christine Voisin – IDE Ressource Douleur – Janvier 2007

2 PLAN. Pourquoi évaluer la douleur ? Les objectifs. Les outils dévaluation. La démarche dévaluation. Lentretien dévaluation. Quelques principes. Conclusion.

3 I - INTRODUCTION POURQUOI EVALUER LA DOULEUR ? Lévaluation de la douleur est une mesure qui permet dobjectiver une expérience personnelle subjective. Seul le patient peut évaluer lintensité de sa douleur. La douleur nest pas un symptôme comme les autres : la douleur est un phénomène multi- dimensionnel, il nexiste pas de relation entre la lésion tissulaire et lintensité de la douleur. Evaluer la douleur devient aujourdhui un impératif.

4 II - LES OBJECTIFS Identifier systématiquement les patients douloureux. Croire à la plainte douloureuse Evaluer la cause, le mécanisme, lintensité et le retentissement de la douleur par des outils adaptés. Adapter un traitement en fonction du type de douleur et de son intensité. Contrôler lefficacité du traitement mis en œuvre par une réévaluation, prévenir et/ou dépister les effets secondaires. Avoir un outil commun de communication entre le patient et les soignants.

5 III - LES OUTILS DEVALUATION DE LA DOULEUR A - Les échelles globales ou uni-dimensionnelles –E.V.A : Echelle Visuelle Analogique –E.N. : Echelle Numérique –E.V.S. : Echelle Verbale Simple –Echelle des Visages B - Les échelles multi-dimensionnelles : –Q.D.S.A. : Questionnaire de St Antoine –Schéma corporel C - Les échelles dhétéro-évaluation ou comportementales –D.E.G.R. : Douleur Enfant Gustave Roussy (réservée à l'enfant de 2 à 6 ans) –EDIN, CHEOPS –DOLOPLUS, E.C.P.A. (réservée à la personne âgée). –E.O.C :Echelle dObservation Comportementale –D.E.S.S : Douleur Enfant San Salvadour (réservée à la personne polyhandicapée)

6 A - Les échelles globales ou unidimensionnelles. E.V.A. – E.N. – E.V.S. – Echelle des visages Ce sont des échelles dauto-évaluation : le patient évalue lui-même sa douleur. Elles permettent de mesurer lintensité de la douleur à différents moments. Ce sont des échelles validées, fiables, sensibles, simples dutilisation et donc reproductibles. Les avantages : - une auto-évaluation - un signal (drapeau rouge) alertant léquipe médicale - une administration dun traitement antalgique - une évaluation rapide de lefficacité du traitement - un suivi de la douleur du patient - une traçabilité sur la feuille de température Les limites : - la compréhension du patient - une seule mesure possible

7 E.V.A : Echelle Visuelle Analogique

8 E.N. : Echelle Numérique Donnez une note de 0 à 10 pour situer le niveau de votre douleur. –La note 0 pas de douleur –La note 10 douleur extrême

9 E.V.S. : Echelle Verbale Simple Quel est le niveau de votre douleur au moment présent ? –0 : pas de douleur –1 : faible –2 : modéré –3 : intense –4 : extrêmement intense

10 Echelle des Visages

11 B - Les échelles multidimensionnelles Q.D.S.A. : Questionnaire de St Antoine Ce sont des qualificatifs permettant une orientation diagnostique du mécanisme en cause, ainsi quune appréciation du retentissement affectif de la douleur. Schéma corporel Le patient est invité à localiser sa ou ses douleurs sur un schéma

12

13

14 Topographie de la douleur Le patient dessine les zones douloureuses


Télécharger ppt "EVALUATION DE LA DOULEUR. Astrid Caillaud et Christine Voisin – IDE Ressource Douleur – Janvier 2007."

Présentations similaires


Annonces Google