La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Données Epidémiologiques de la Tuberculose dans le Monde John F. Murray, M.D. Professeur Emérite de Médecine Université de Californie San Francisco.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Données Epidémiologiques de la Tuberculose dans le Monde John F. Murray, M.D. Professeur Emérite de Médecine Université de Californie San Francisco."— Transcription de la présentation:

1 Données Epidémiologiques de la Tuberculose dans le Monde John F. Murray, M.D. Professeur Emérite de Médecine Université de Californie San Francisco

2 CAS DE TUBERCULOSE DANS LE MONDE ,5 millions ,0 millions ,4 millions ,8 millions ,9 millions Rapports de lOMS

3

4 TUBERCULOSE EN 2006 Facile à diagnostiquer Traitement efficace Guérissable > 95% des cas Evitable avec chimioprophylaxie

5 RAISONS POUR LA DETERIORATION REGIONALE DE LA TUBERCULOSE Propagation du VIH Présence de multi- ou ultra-résistance Pauvreté

6

7 World Health Organization

8 RAISONS POUR LA DETERIORATION REGIONALE DE LA TUBERCULOSE Propagation du VIH Présence de multi- ou ultra-résistance Pauvreté

9

10

11

12 Mycobacterium tuberculosis LEUR SURVIE EN GOUTTELETTES 2/3 des bacilles survivent 3 heures 1/2 des bacilles survivent 6 heures 1/3 des bacilles survivent 9 heures

13 Contact avec M. tbc HISTOIRE NATURELLE DE LA TUBERCULOSE Pas dinfection (70%) Primo- Infection (30%) Pas de maladie (90%) Maladie (10%) Défenses cellulaire < 5 ans (5%) Tardive (5%) Défenses innées Chez Les VIH

14 TRANSMISSION DE LA TUBERCULOSE Contact avec M. tbc Primoinfection (30%) Maladie (10%) Environ 20 primoinfections Nouveaux contacts Chez Les VIH 2 cas infectieux

15

16 Contact avec M. tbc HISTOIRE NATURELLE DE LA TUBERCULOSE Pas dinfection (<70%) Primo- infection (>30%) Pas de maladie (40%) Maladie (60%) Défenses cellulaire < 5 ans (30%) Tardive (6-10%/an) Défenses innées Chez Les VIH +

17 TRANSMISSION DE LA TUBERCULOSE Contact avec M. tbc Primoinfection (>30%) Maladie (60%) Moins de 20 primoinfections Chez Les VIH + Nouveaux contacts

18 LA TUBERCULOSE CHEZ LES VIH + Pathogenèse Progression dune primoinfection Réactivation dune infection latente Rechute après un traitement efficace Réinfection après un traitement efficace

19

20

21 Global HIV epidemic

22

23 ESTIMATIONS MONDIALES DE LÉPIDÉMIE DU VIH-SIDA Nouveaux cas dinfection au VIH, ,1 millions Décès dus au SIDA, ,8 millions Personnes vivant avec VIH-SIDA 38,6 millions Total des décès dus au SIDA 25,9 millions UNAIDS Web Site 2006 Fin 2005

24 ASSOCIATION ENTRE LE VIH ET LE Mycobacterium tuberculosis Le VIH favorise la progression de linfection par le M. tbc vers la maladie tuberculose La tuberculose provoque la reproduction du VIH, augmente la charge virale, et diminue le nombre de cellules CD4+

25

26

27 VIH/SIDA lAVENIR 45 millions de nouveaux cas entre millions de nouveaux cas avant 2010, rien que dans 5 pays: la Chine, lInde, le Nigéria, la Russie, lEthiopie Deux Scénarios Differents

28 RAISONS POUR LA DETERIORATION REGIONALE DE LA TUBERCULOSE Propagation du VIH Présence de multi- ou ultra-résistance Pauvreté

29 LA TUBERCULOSE RESISTANTE Deux Types Primaire: jamais traitée ou moins dunmois Acquise: traitée précédement plus dun mois

30 LA TUBERCULOSE MULTIRESISTANTE MDRTB Souches de M. tbc Résistantes au moins lIsoniazide (INH) la Rifampicine (RMP)

31

32

33 PREVALENCE DE LA TUBERCULOSE MULTIRESISTANTE Pays Primaire Acquise Kazakstan14,256,4 Russie (Tomsk)13,743,6 Uzbekistan13,240,2 Estonie12,245,3 Chine (Lianoning)10,424,4 WHO/HTM/TB

34 Souches de M. tbc Résistants à la Fois à lINH et la RMP à au moins de 3/6 classes dantituberculeux de seconde ligne LA TUBERCULOSE ULTRARESISTANTE XDRTB, definition originale

35 PREVALENCE DE MDR-TB ET DE XDR-TB Pays MDR XDR Mondialement 3538(20%) 71(2%) Corée du Sud 1298(11%) 200(15%) Etats Unis 2689(1,6%) 74(4,1%) Lettonie 605(?)114(19%) MMWR 2006;55:301-5

36 FLAMBEE RECENTE DE XDR-TB KwaZulu Natal, 2006 Cas total MDR XDR (41%) 53(24%) Infection au VIH 53(100%) Taux de mortalité 52(98%) BMJ 2006;333:559-60

37 ANTITUBERCULEUX DE SECONDE LIGNE Classes Aminoglycosides Polypeptides Fluoroquinolones Thioamides Serine analogues PAS

38 Souches de M. tbc Résistants à la Fois à lINH et la RMP à une fluoroquinolone à au moins un injectable (amikacine, kanamicine, capréomycine) LA TUBERCULOSE ULTRARESISTANTE XDRTB, définition révisée

39 RESULTATS BACTERIOLOGIQUES Lettonie Type No. Pts. Succès Echecs VIH MDR % 13% 3% MDR + 3SLD % 30% 6% MDR + FQ+Inj 29 28% 55%10%

40 CONTROLE DE LA TUBERCULOSE Objectifs de lOMS Détecter au moins 70% des nouveaux cas de TB pulmonaire à frottis positifs Traiter avec succès au moins 85% de tous les cas détectés

41

42 STRATEGIE DOTS lOMS Engagement politique au plus haut niveau Diagnostic par la microscopie directe Observation directe de lingestion des méds Approvisionment régulier de médicaments Supervision/rapport/évaluation fiable

43 ECHEC DE DOTS QUAND VIH EST ELEVE Deux Exemples Lieux 2005 KwaZulu Natal / Afrique du Sud /

44 TUBERCULOSE INFECTION VIH Solutions Expansion de DOTS Dépistage actif chez les VIH+ Evaluation des contacts Chimioprophylaxie Réduction de la transmission nosocomiale Administration des antiretroviraux

45 EFFET DE HAART SUR LINCIDENCE DE LA TUBERCULOSE EN AFRIQUE DU SUD CD4 count (cells/µL) HAART non-HAART < 200 3,4 17,5/100 pt-yrs ,7 12,0/100 pt-yrs > 350 2,0 3,6/100 pt-yrs BMJ 2002;359:

46

47 RAISONS POUR LA DETERIORATION REGIONALE DE LA TUBERCULOSE Propagation du VIH Présence de multi- ou ultra-résistance Pauvreté

48 PAUVRETÉ ET TUBERCULOSE Contact avec le BKdéveloppement de primoinfection Promiscuité et collectivités à haut risque Cas contagieux Progression de la primoinfection vers la maladie Dégradation des défenses immunitaires Manque daccès aux soins médicaux

49

50 PAUVRETÉ ET TUBERCULOSE Développement de multirésistance Manque daccès facile aux traitement antiTB Manque de disponibilité des médicaments Echec des programmes locaux de lutte antiTB A fournir un régime thérapeutique adéquat A assurer que les patients prennent leurs médicaments

51 TUBERCULOSE ET PAUVRETE La présence de morbidité et de mortalité Le manque de travail Le coût des soins Limpact socioéconomique colossal Mécanismes

52 LA TUBERCULOSE ET LA PAUVRETÉ Chacune Aggrave LAutre Tuberculose Pauvreté

53 SITUATION ACTUELLE DE LA TUBERCULOSE En lAn 2006 Davantage de cas dans le monde Davantage de cas dûs aux souches multirésistantes Davantage de cas dans les pays pauvres dûs à la croissance démographique dûs au manque de PNT efficaces dûs à la propagation du VIH

54 Merci de Votre Attention


Télécharger ppt "Données Epidémiologiques de la Tuberculose dans le Monde John F. Murray, M.D. Professeur Emérite de Médecine Université de Californie San Francisco."

Présentations similaires


Annonces Google