La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 CAS CLINIQUE DE BRUCELLOSE JDV Reims MAI 2005 Monique Velten Sonia Morville Strasbourg.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 CAS CLINIQUE DE BRUCELLOSE JDV Reims MAI 2005 Monique Velten Sonia Morville Strasbourg."— Transcription de la présentation:

1 1 CAS CLINIQUE DE BRUCELLOSE JDV Reims MAI 2005 Monique Velten Sonia Morville Strasbourg

2 2 MODE DE CONTAMINATION Mr F…âgé de 43 ans, agriculteur à la montagne Débardage de grumes à laide de tracteurs et manutention manuelle de bois de chauffage A lautomne 1987, il a œuvré dans un pré, où les grumes étaient souillées par des déjections de vaches.

3 3 DEBUT DE LA MALADIE En décembre 1987, il présente un syndrome fébrile Il ne consulte son médecin traitant quen mars 1988 devant la persistance des symptômes Aucun diagnostic précis et un traitement antibiotique est institué à laveugle Mr F. note une aggravation des signes cliniques, avec apparition de douleurs articulaires des poignets et chevilles, asthénie, sueurs profuses et dyspepsie.

4 4 DIAGNOSTIC DE BRUCELLOSE En juin 1989:une sérologie de la brucellose est demandée Le Wright est positif Le diagnostic de Brucellose est porté Ttt par Rifadine et Doxycline Déclaration en MP tableau n°6 du régime agricole (n°24 du régime générale).

5 5 INDEMNISATION REJETEE En juillet 1989, la Caisse rejette la prise en charge au titre de maladie professionnelle Motif : « la brucellose nest reconnue maladie professionnelle que pour les travaux exposant au contact de caprins, ovins, bovins, porcins, contact direct ».

6 6 CONSULTATION EN PATHO PROF En novembre 1989, la D.D.A.S.S. signale la présence de cheptels brucelliques sur les communes où avait travaillé Mr F. Mr F. est adressé par son médecin à la consultation des maladies prof pour avis.

7 7 Les séquelles: asthénie, épisodes de sueurs profuses, dyspepsie et douleurs articulaires des poignets et chevilles Le délai de prise en charge a été respecté Le tableau n°6 du régime agricole (tableau 24 du régime général) ne mentionne pas la nécessité dun contact « direct » Conclusion: Mr F. relève du tableau n°6 Il lui est conseillé de faire un recours.

8 8 MALADIE PROF RECONNUE Le 1 er mars 1990, le tribunal des affaires de sécurité social (TASS) reconnaît que Mr F. a été atteint dune maladie professionnelle En loccurrence, une brucellose aiguë Prévue au tableau n°6 des maladies professionnelles.


Télécharger ppt "1 CAS CLINIQUE DE BRUCELLOSE JDV Reims MAI 2005 Monique Velten Sonia Morville Strasbourg."

Présentations similaires


Annonces Google