La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le cri, Edvard Munch, 1893 91 x 73cm, gallerie nationale, Oslo. A propos de son œuvre, Edvard Munch écrit : « Je me promenais sur un sentier avec deux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le cri, Edvard Munch, 1893 91 x 73cm, gallerie nationale, Oslo. A propos de son œuvre, Edvard Munch écrit : « Je me promenais sur un sentier avec deux."— Transcription de la présentation:

1 Le cri, Edvard Munch, x 73cm, gallerie nationale, Oslo. A propos de son œuvre, Edvard Munch écrit : « Je me promenais sur un sentier avec deux amis le soleil se couchait. Tout d'un coup le ciel devint rouge sang. Je m'arrêtais, fatigué, et m'appuyais sur une clôture. Il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et de la ville. Mes amis continuèrent, et j'y restais, tremblant d'anxiété. Je sentais un cri infini qui se passait à travers l'univers et déchirait la Nature. »

2 1) Parmi les mots suivants, choisissez-en deux qui vous semblent résumer cette œuvre de Munch : apaisant, dément, angoissant, inquiétant, effrayant, mélancolique, fascinant, triste, Cette œuvre est à lorigine du mouvement expressionniste, qui apparaît en Allemagne vers Ce mouvement a pour objectif dexplorer les méandres de lâme humaine et la fascination de la mort, visible dans la représentation des corps et des visages torturés, ou encore de paysages angoissants. Cette école picturale reste très proche du fauvisme, né au même moment en France, et qui porte à lextrême le principe de liberté de perception issu de limpressionnisme. Le fauvisme est, selon Derain, « lépreuve du feu » de la peinture.

3 Au premier plan, l'homme, réduit à quelques traits qui symbolisent son émotion. Les couleurs utilisées le réduisent à une ombre, voire à un fantôme. Au second plan, le ponton et deux individus de dos, sombres eux aussi et qui ont lair de séloigner… Au troisième plan, le paysage du fjord dOslo vu depuis la colline d'Ekerberg sous un ciel de feu, qui paraît très chaotique. Une description de lœuvre de Munch

4 Une analyse de lœuvre de Munch Les couleurs sont très contrastées, chaudes pour le ciel et froides pour le fjord, pour renforcer la tension…. Le ponton par ses lignes droites donne un effet de perspective, mais il enferme aussi le personnage énigmatique… Le décor est composé de lignes courbes, comme le personnage principal, ce qui donne du mouvement, une échappée vers le haut, et peut symboliser les ondes du cri, qui « déchire la nature » selon Munch.

5 Biographie dEdvard Munch Fils dun médecin militaire profondément religieux, Edvard Munch est marqué par la maladie et la mort : il est âgé de cinq ans lorsque sa mère et sa sœur décèdent des suites de la tuberculose. Ces décès lui donneront le goût des représentations morbides qui traitent la psychologie humaine la plus noire et la solitude des êtres. En 1885, Munch se rend à Paris et est influencé par limpressionnisme. Il fait connaissance avec Gauguin, dont il reçoit la plus forte impulsion. Munch expose à la galerie Art Nouveau - si réputée qu'elle donne son nom à un style - et aux Indépendants. Il sinstalle ensuite à Berlin et fréquente les cercles intellectuels dominés par l'ombre de Nietzsche, un philosophe pessimiste. En décembre 1893, au cours dune exposition au Unter den Linden, il montre six peintures appelées « la Frise de la Vie », dont fait partie Le Cri, qui le rendra célèbre. Sa vision artistique fut souvent mal comprise, car comme Van Gogh, Munch est très tourmenté, et son inspiration est indissociable dune vie marquée par des évènements dramatiques. Labus dalcool aggrave son déséquilibre psychique, si bien quen 1908 il fait une grave dépression du fait d'une déception amoureuse. Son art est qualifié dégénéré par les nazis. Il meurt en ) Quels éléments de sa vie permettent de mieux comprendre lœuvre étudiée ?

6 Munch et lexpression des sentiments Vampire, Mais aussi Le baiser, ) Quelles pourraient être les points communs entre ces différentes œuvres de Munch ?

7 Le Cri fait partie dune série dune vingtaine de toiles intitulée « la frise de la vie », construite un peu comme une composition musicale, lartiste y exprime la mélancolie, langoisse, la jalousie, la peur, lamour et bien dautres émotions. Il cherche à fixer des « instants démotion », sur sa toile. « Nuit étoilée », « Clair de Lune », ) Recherchez dans le tableau de gauche lautoportrait que Munch a peint.


Télécharger ppt "Le cri, Edvard Munch, 1893 91 x 73cm, gallerie nationale, Oslo. A propos de son œuvre, Edvard Munch écrit : « Je me promenais sur un sentier avec deux."

Présentations similaires


Annonces Google