La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Habiter le monde rural : bibliographie

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Habiter le monde rural : bibliographie"— Transcription de la présentation:

1 Habiter le monde rural : bibliographie
-« Grain de riz, grain de vie » M Jeanguyot et N. Ahmadi, CIRAD-Magellan et Cie, 2002, 137p. Utile pour les « paysans dans leurs champs » : récits des activités de familles de paysans en Inde, en Guinée, au Vietnam et au Brésil. -« Pionniers brésiliens au Paraguay », Sylvain Souchaud, collection Hommes et Sociétés, Karthala, 2002, 407 pages. Notamment chapitre II : l’espace capturé où l’auteur montre l’organisation d’un front pionnier et les nouvelles communautés et solidarités qui s’y développent.  -«  Nourrir la planète »TDC n°881, octobre 2004, 52p. Intéressant pour les articles de : JL Chaléard sur l’agriculture de l’Afrique subsaharienne  « pour nourrir les villes », G. Trébuil sur « le riz qui nourrit la moitié du monde ». -« Les espaces ruraux » Jean-Paul Diry, Armand Colin, 2ème édition, 2004, 192 pages.Généralités sur les espaces ruraux mondiaux et typologie des espaces ruraux. -« Campagnes d’Europe », J.P. Diry, La Documentation photographique n°8018, décembre 2000.Utile pour la typologie des espaces ruraux, les nouvelles fonctions des campagnes et l’étude d’une ferme beauceronne. -« L'agriculture mondialisée » Jean-Paul Charvet, La documentation photographique N° 8059, septembre-octobre 2007

2 -www.insee.fr : chiffres et les migrations.
-www.fao.org FAO (food and agriculture organization) -www.cirad.fr/fr/web_savoir/index.php Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement. -www.museum.agropolis.fr/expositions.htm Agropolis-Museum est un lieu de recherche, de culture et de communication sur les systèmes alimentaires d'hier et d'aujourd'hui. Montpellier. -www.installation-campagne.fr voir Centre de ressources, sur les campagnes françaises et européennes (néo-ruraux). -www.diact.gouv.fr : voir notamment la nouvelle nomenclature des campagnes (campagnes des villes, campagnes attractives etc). -www.insee.fr : chiffres et les migrations.

3 Etude de cas n°1 : Habiter les campagnes de l’Asie des moussons
Habiter le monde rural Etude de cas n°1 : Habiter les campagnes de l’Asie des moussons 2H

4 Problématiques : Comment les hommes utilisent-ils ce territoire
Problématiques : Comment les hommes utilisent-ils ce territoire ? Comment y vivent-ils ? De quels espaces ruraux parle-t-on ? -Localiser et situer à l’aide de cartes : 30 min -Etude d’un paysage de rizière et ses acteurs : photographie et texte. 1H -Croquis simple du territoire observé et conclusion. 30 min

5 Paysage du delta du Mékong, Vietnam
du-mekong/

6 1. Localiser la plaine centrale du delta du Mékong au Vietnam

7 Tropique du Cancer La Mousson d’été : vents qui amènent des pluies nombreuses entre mai et octobre.

8 1.Localiser /situer : Exercice écrit : Rédiger quelques phrases pour localiser cet espace en incluant les éléments suivants : Asie, plaine du Mékong, fleuve, pluies de mai à octobre, Vietnam, milieu tropical, delta. Utiliser les points cardinaux. Capacités : situer le paysage étudié à différentes échelles avec le vocabulaire approprié. Rédiger quelques phrases simples.

9 2. Etude de la famille de Thank Van Thanh
Témoignage écrit extrait de « Grain de riz, grain de vie » M Jeanguyot et N. Ahmadi, CIRAD-Magellan et Cie, 2002, 137p. Thank et Thuy, au Vietnam, dans la plaine centrale du delta du Mékong, à 180 km au Sud-Ouest de Ho-Chi-Minh-Ville. (p )‏

10 Thank et Thuy, au Vietnam, dans la plaine centrale du delta du Mékong, à 180 km au Sud-Ouest de Ho-Chi-Minh-Ville 1.Thank Van Thanh parcourt sa terre du regard : moins d’un hectare de rizière et un petit verger d’orangers [ ] .« Nous vivons plutôt bien et j’ai même pu acheter une pompe. Grâce à elle, je fais trois récoltes de riz par an au lieu de deux. » dit-il.[ ] 2.L’année a deux saisons tranchées : la saison sèche de décembre à avril et la saison des pluies de Mai à Octobre avec 1600 mm d’eau.[ ]Dès que l’eau ne submerge plus les diguettes, il est temps de préparer la rizière. 3. Toute la famille est mobilisée. Thuy, l’épouse de Thanh, Hung leur fils ainé qui seconde son père, May leur fille de 15 ans et Nam, 13 ans écolier.[] Chacun s’affaire à reconstruire er réparer les diguettes. [ ]Thanh loue un motoculteur afin de préparer le sol pour le semis. 4. En décembre, il faut désherber à la main. A l’aide de son pulvérisateur Thanh épand un insecticide. Il nourrira aussi sa rizière avec un engrais chimique, au moins trois fois car la variété qu’il utilise en est gourmande. Thanh ajuste le niveau de l’eau dans le casier par un système de vannes qu’il ouvre et ferme selon les besoins. Il utilise aussi parfois sa pompe.[ ] 5. Mi-Février il est temps de récolter. Une nouvelle fois, toute la famille est mobilisée et on loue même les services de quelques voisins. La récolte se fait à la faucille.[ ]Quelques jours plus tard un entrepreneur arrive avec sa batteuse ; tout le riz est battu, le grain mis en sacs dans le champ. 6. Thanh fait le bilan de son année : « Sur ma rizière d’un hectare, avec les trois récoltes, j’ai fait 10 tonnes de riz ; j’ai gardé une tonne pour nous. Tout le reste, je l’ai vendu aux commerçants qui sillonnent la région. Ils revendent à des grossistes qui approvisionnent les détaillants d’Ho-Chi-Minh-Ville. Mon riz sera peut-être exporté vers d’autres pays d’Asie ? En tout cas après avoir déduit les frais il me reste douze millions de dongs (900 euros).C’est bien suffisant pour vivre ici. ».[ ]

11

12 Capacité : relever la ou les informations essentielles d’un document.
Tableau complété et corrigé avec le professeur

13 Riziculture irriguée

14 Le croquis du-mekong/

15 Croquis descriptif

16 Coupe d’un paysage de rizière
Arbres et maisons Diguettes Grande digue Casier Canal d’irrigation Rizières en eau Fleuve Mékong

17 Conclusion de la séquence.
Des activités agricoles autour de la riziculture (irriguée et pluviale). Des ruraux nombreux essentiellement agriculteurs. Des petites exploitations agricoles pour une activité vivrière et commerciale. Un espace rural autonome qui entretient peu de relation avec le monde urbain.

18 Etude de cas n°2 : Habiter les grandes plaines d’Amérique du nord 2H
F. Gaudy et L. Arnaud mars 2009 Habiter le monde rural Etude de cas n°2 : Habiter les grandes plaines d’Amérique du nord 2H

19 Problématiques : Comment les hommes utilisent-ils ce territoire
Problématiques : Comment les hommes utilisent-ils ce territoire ? Comment y vivent-ils ? De quels espaces ruraux parle-t-on ? -Localisation et travail sur la famille Dale : 30 min -Présentation de l’espace agricole et croquis des élèves sur ordinateur : 30 min -Cartographie des activités de la famille sur ordinateur et carte papier puis conclusion : 1H

20 1.Localiser la ferme de Dale
Le professeur utilise google earth et demande aux élèves de prendre des repères (éléments naturels, villes etc.)‏

21

22

23

24 Capacité : situer le paysage étudié à différentes échelles avec le vocabulaire approprié.
Exercice écrit ou oral (selon le temps) : Rédiger quelques phrases pour localiser la ferme de Dale en incluant les éléments suivants : Etats-Unis, Illinois, grandes plaines, Amérique du nord, Chicago et utiliser les points cardinaux.

25 2. Qui habite dans cet espace rural
2. Qui habite dans cet espace rural ? Quelles sont leurs activités sur cet espace ? ‏ Lire le document ci-dessous et remplir le tableau. « Le paysage ici, c’est le maïs et du soja à perte de vue. Les rendements sont très élevés [90 quintaux/hectare], car le climat est favorable et la terre est profonde et fertile. Le plus souvent, il pleut beaucoup et les étés sont chauds. Ma ferme de 300 hectares est assez grande pour que je ne sois pas obligé de faire de l’élevage de bovins ou de porcs pour joindre les deux bouts. Heureusement pour moi car il devient vraiment dur de gagner de l’argent ici avec le bétail. Travailler la terre, c’est un bon métier. Je m’en sors à peu près tout seul. Ma femme et moi sommes allés à l’université et mes [deux] enfants y sont actuellement. Ma femme travaille dans une banque en ville. […] Qu’il y ait de la sécheresse comme cette année avec les dépenses qui continuent à courir, la situation devient vraiment difficile. Aujourd’hui, j’ai demandé à des ingénieurs de venir évaluer mes récoltes. Salutations. » Dale, producteur de maïs et de soja dans l’Illinois http ://museum.agropolis.fr/pages/expos/agriculteurs/dale.htm (consultée en janvier 2008).

26 Capacité : relever la ou les informations essentielles d’un document.
-Superficie : ……………hectares (100m x 100m)‏ -Production (plantes cultivées) : ……………………………………………. -Rendements : nombre de quintaux (100 kg) récoltés par hectare : -Nombre d’agriculteur sur l’exploitation : ..... -Nombre : ……… -Profession : père :……………... mère : …… enfants : ………………….. -Paysage : ...…………………. à perte de vue. -Climat : …………………… Exploitation agricole Famille de Dale Milieu naturel Capacité : relever la ou les informations essentielles d’un document. -Correction et discussion avec le professeur pour mettre en évidence l'importance de la production agricole et la diversité des activités de la famille.

27 3. Comment est organisé l’espace rural à proximité de la ferme de Dale
3. Comment est organisé l’espace rural à proximité de la ferme de Dale ? (1h)‏ -Présentation de l’espace proche avec Google Earth par le professeur et analyse du paysage.

28

29

30

31

32 Un découpage du territoire organisé au début du XIXème siècle.
Les sections sont vendues aux agriculteurs à cette époque.

33 Grant Wood : « Spring in the country » 1941
«chaque fermier édifiait, à l'intérieur de son lot, une ferme en bois, peinte en rouge. Auprès, la lourde tourelle du silo, les hangars à machines, le tout abrité du froid par une rangée d'arbres ; aux abords, un jardin à fleurs, une pâture close pour les porcs, une autre pour les bovins, puis, à l'infini, les champs... » (R. Blanchard). Grant Wood : « Spring in the country » 1941

34 Le farmer américain dans les années 30
Grant Wood : « American gothic » 1930

35 Description orale du paysage agraire : utilisation possible du tbi avec les élèves.

36 La discussion orale et/ou l’usage du tableau blanc interactif permet de dégager les éléments suivants : Description/Observation Quadrillage du territoire Faibles densités, Habitants dans le bourg et les fermes Champs de formes géométriques, vastes, non clos => Un paysage d’openfield Démarche inductive : Exploitation mécanisée Production très importante non consommée par le producteur (en relation avec rendements) : agriculture commerciale

37 -Exercice sur ordinateur : ouvrir le fichier Croquis d’un paysage des grandes plaines d’Amérique du nord dans Mes documents/6eme/geo/ et faire l’exercice. (fichier word) 15 minutes maximum -Item B2I : Enregistrer le fichier dans Mes documents en le renommant à votre nom. Capacités : décrire un paysage, une photographie, réaliser un croquis simple des différents éléments d’un paysage, réinvestir des connaissances, des observations. Connaissances : agriculture commerciale et les éléments qui traduisent un paysage d’openfield. -Corrigé du croquis distribué par le professeur.

38

39

40 4. Comment s’organise la vie de la famille Dale dans cet espace ?
-Exercice sur ordinateur : lancer Google Earth, observer les indications des repères autour de la ferme et dans les villes voisines (mentionnées sur la carte). Remplir la carte distribuée : Cartographie des activités de la famille Dale. Noter dans chaque cadre de ville les éléments soulignés dans les repères. Les repères verts renvoient aux activités de la ferme, les rouges à la famille. Colorier sur la carte les flèches en rouge pour les trajets quotidiens, en orange pour les trajets hebdomadaires, en jaune pour les trajets exceptionnels.

41

42 -Les élèves utilisent les repères placés dans google earth (fichier kmz) pour relever des informations. Les mots importants à relever sont soulignés et en gras.

43

44

45

46 Repères verts pour l’exploitation agricole et rouges pour la famille.

47 Capacités : relever les informations essentielles d’un document numérique (repères google earth), se déplacer virtuellement sur un espace (navigation, repères), mettre en relation deux documents de même nature ou non (espace virtuel et carte papier). -Correction de la carte des activités par le professeur.

48 Conclusion de la séquence.
Des activités professionnelles non exclusivement agricoles sur cet espace rural. Des ruraux en relation avec le monde (internet) et les villes proches. Un mode de vie largement dépendant de l’automobile et de l’énergie. Un espace rural sous dépendance urbaine. Discussion possible avec les élèves sur la pérennité d’une telle organisation, sur le gaspillage énergétique, sur les problèmes environnementaux, sur la mondialisation des échanges etc... (en liaison avec le cours d’éducation civique sur le développement durable notamment)‏

49 Les transformations du mode de vie.

50 Comparaison des deux études de cas et mise en perspective (1H)‏
-Les élèves reprennent les conclusions des séquences sur le Mékong et les grandes plaines et réfléchissent aux éléments de différenciations et aux caractéristiques communes.

51

52 Mise en perspective La riziculture, activité première en Asie.

53 Le riz aliment essentiel de l’alimentation

54 Très fortes densités de population dans le delta du Mékong

55 La répartition de la population mondiale
La production mondiale de riz

56 -La maîtrise ancienne de la riziculture explique en partie l’existence des grands foyers de population asiatiques et les fortes densités dans le delta du Mékong.

57 Une campagne américaine peu peuplée

58 Différentes manières de travailler la terre.
FAO – Atlas du Monde diplomatique 2009, p. 23

59 Des différences de richesse

60

61 Conclusion Deux territoires entièrement aménagés par les hommes pour une activité agricole importante mais pratiquée différemment et avec des modes de vie différents.

62 Evaluation Formative : -Sur les exercices écrits
-Sur les croquis et leur légende Sommative : -Sur les connaissances (agriculture commerciale, vivrière, sur le paysage d’openfield)‏ -Sur les capacités et les connaissances : reconnaître un paysage (photo), savoir le décrire, savoir situer et localiser un lieu. -Sur les capacités : savoir prélever des informations dans un document, savoir réaliser un croquis simple…


Télécharger ppt "Habiter le monde rural : bibliographie"

Présentations similaires


Annonces Google