La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Tsiganes et Voyageurs » Il nexiste pas de terme adéquat pour une population aussi diverse aux modes de vie aussi variés. « Tsigane et gens du voyage»

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Tsiganes et Voyageurs » Il nexiste pas de terme adéquat pour une population aussi diverse aux modes de vie aussi variés. « Tsigane et gens du voyage»"— Transcription de la présentation:

1 « Tsiganes et Voyageurs » Il nexiste pas de terme adéquat pour une population aussi diverse aux modes de vie aussi variés. « Tsigane et gens du voyage» : des termes inventés par les non tsiganes « Tsigane », vient du grec « atsinkanos », il comporte une référence ethnique « Gens du voyage » fait référence à un mode de vie,

2 Les différents groupes Les Manouches ou Sinti Les Gitans ou Calé Les Roms Les Yéniches

3 Les Manouches ou Sinti Les Manouches ou Sinti : vient de lindien « manush »(homme) ou « sinti » (fleuve Sind). Leur langue est le « Sinto ». Les hommes, souvent moustachus, aiment arborer des gilets de couleur et de larges chapeaux de feutre. Ils sont marchands, forains ou circassiens

4 Les Gitans Les Gitans (dEgiptano, lEgyptien) ou Calé (les noirs) Leur langue est le Calo ou Kalo On distingue les Catalans les Andalous Sédentarisés par contrainte, ils occupent des quartiers entiers Le Flamenco vient dune très ancienne tradition musicale

5 Les Rom Rom signifie homme en romanès (romani) Langue : le Romanès (dérivée du sanscrit) Les Kalderash (chaudronniers) les Tchourara(rétameurs), les Lovara marchands de chevaux Les femmes portent encore de longues robes aux couleurs vives et une fois mariées, un foulard sur la tête

6 Les Yéniches Apparus dès le XVII ème siècle Origine germanique Ont adopté le mode de vie des Tsiganes Ils sont récupérateurs, ferrailleurs, brocanteurs ou marchands forains

7 Découverte de la linguistique A la fin du XVIII° une étude de leur langue détermine leur origine Une langue proche du sanscrit Beaucoup de mots anciens sont restés dans lusage courant mais beaucoup demprunts ont été faits aussi aux langues des pays traversés

8

9 De lIndus aux Amériques Les étapes de la migration. La migration tsigane sest faite en plusieurs vagues, sans doute à partir du IX° siècle En 940 lécrivain arabe Hanza dIspahan raconte larrivée de Zott musiciens en Perse

10 Les étapes de la migration.1 En Grèce on les appelle athinganos ou atsinkanos A Modon (Methon) ils sont forgerons et vivent dans des cabanes. Lendroit est appelé « petite Egypte » et on les surnommera égyptiens, gitans, gypsies

11 Les étapes de la migration.2 Dès le XIV° siècle, en Roumanie, les tsiganes sont réduits en esclavage. Cet esclavage ne cessera quen 1856 En 1418, ils traversent lAllemagne En 1422 ils passent par Bologne En 1427 ils sont aux portes de Paris

12 Une société diversifiée Une mosaïque de petits groupes diversifiés Chaque groupe acquiert son identité par le jeu des oppositions distinctives Mais une culture tsigane existe dont les traits caractéristiques sont : La mobilité – Ladaptabilité – La flexibilité – La diversité

13 Lespace – le territoire « Pour les Tsiganes, il nest pas de Tsiganie, pays auquel avoir recours, même de façon symbolique. Le territoire du Tsigane est en lui et les frontières en sont psychologiques ». Jean Pierre Liégeois « Le vrai nomade ne meurt pas pour garder une terre mais pour conserver le droit de la quitter ». Proverbe Rom

14 Le nomadisme Le nomadisme est un état desprit plus quun état de fait Le fait d« être Voyageur » est un élément constitutif de lidentité Le fait dêtre « voyageur » permet de se différencier du non-tsigane du Gadjo, du Payo, le paysan, le sédentaire, lenraciné

15 Le travail Travailler est une nécessité et non un but Travailler doit permettre de rester indépendant, mobile, disponible et adaptable Lexploitation dun tsigane par un autre est honnie et sanctionnée par une perte de prestige Lexploitation du gadjo est valorisée et valorisante quand elle réussit

16 Le travail Il ny a pas didentification aux métiers Ce qui compte cest de vivre en Tsigane, dexercer un métier à la manière tsigane Travailler comme un gadjo est inconcevable et rend impur

17 Léducation Léducation de lenfant est collective Il est éduqué sans pleurs et sans punitions Il est nourri à la demande et adulte il mangera quand il voudra Il dort quand il en éprouve le besoin et il gardera cette habitude Les frustrations lui sont évitées. Il est habitué à la générosité et au partage


Télécharger ppt "« Tsiganes et Voyageurs » Il nexiste pas de terme adéquat pour une population aussi diverse aux modes de vie aussi variés. « Tsigane et gens du voyage»"

Présentations similaires


Annonces Google