La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Apprendre à Porter Secours à lEcole primaire Jean-Michel ARTOUX Inspecteur de lEducation Nationale Moniteur National des Premiers Secours.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Apprendre à Porter Secours à lEcole primaire Jean-Michel ARTOUX Inspecteur de lEducation Nationale Moniteur National des Premiers Secours."— Transcription de la présentation:

1 Apprendre à Porter Secours à lEcole primaire Jean-Michel ARTOUX Inspecteur de lEducation Nationale Moniteur National des Premiers Secours

2 QUEL CONSTAT? Face aux accidents pouvant avoir une incidence grave sur la santé, les études confirment que la rapidité de l alerte et lefficacité des premiers gestes conditionnent fortement le pronostic vital. Une alerte donnée sans délai au service adapté et des gestes adéquats entrepris avant l arrivée des secours fait passer le pronostic vital de 7% à 30% voire 40%

3 Les chiffres des accidents domestiques Les principales causes sont (le nombre de morts indiqué est pour la France en 2004) :2004 chutes ( morts, dont 95 % sont des personnes de plus de 65 ans). Les chutes représentent 3/4 des accidents domestiques. chutes suffocation et asphyxie (3 543 morts). Première cause de décès chez les enfants de moins de 5 ans. suffocation et asphyxie brûlure ( victimes dont décès) brûlure intoxication(600 par médicaments et 300 par monoxyde de carbone[2] intoxication[2] noyade (401 morts en 2006) noyade morsure ( victimes en 2006) morsure

4 Les chiffres des accidents de la route 4443 personnes ont trouvé la mort en 2008, à la suite d'un accident de la route en France(métropole), soit en moyenne 12 par jour personnes ont été blessées en 2008 (soit 265 par jour en moyenne). On estime approximativement à plus de le nombre de blessés avec séquelles majeures : lésions avec perte de substance nerveuse (encéphale, moelle épinière, racines nerveuses) ou perte dun membre ou destruction de grosses articulations.

5 Il a paru nécessaire en premier lieu de déterminer une formation indispensable pour permettre à la majorité de la population deffectuer une alerte pertinente et des gestes de premiers secours efficaces. En second lieu de définir les modalités de cette formation pour qu elle devienne généralisable et durable.

6 Rendre chaque citoyen capable de répondre à ses obligations de porter assistance à une personne en danger par une formation de base supposait deux axes de réflexion:

7 Sinterroger sur la pertinence de la formation délivrée dans le cadre du Brevet National de Secouriste créé en Envisager les conditions dune formation aux premiers secours simplifiée pour tous qui serait dispensée également dans le cadre scolaire.

8 La réforme du BNS donne naissance à lAttestation de Formation aux Premiers Secours (AFPS ) en LAFPS doit répondre aux critère suivants : Etre plus simple et plus pertinente Nécessiter un temps d acquisition plus court

9 Depuis janvier 2008 lAFPS devient PSC1. Attestation de Prévention et Secours Civiques niveau 1

10

11 Les 2 types de formation citoyenne PSC1 : 10 heures de formation. APS1 et APS2 : Même contenu, dispensé en…12 ans, de la petite section maternelle à la classe de 3 ème.

12 Mise en place dune formation de base pour les enseignants B.O n° 46 du 11 décembre 2003 B.O n° 33 du 14 septembre Agir efficacement face aux situations durgence pouvant être rencontrées en milieu scolaire. - Proposer aux enseignants une formation leurs permettant deffectuer et denseigner des gestes de premiers secours en intégrant cet enseignement dans un projet interdisciplinaire conformément aux programmes.

13 Attestation à délivrer aux élèves à lissue du palier 2 du socle commun

14 La formation : - Savoir protéger - Savoir alerter - Porter secours 15

15 Connaître les gestes à enseigner aux élèves à lécole primaire Agir face à un traumatisme. Agir face à un saignement. Agir face à une brûlure. Agir face à une victime inconsciente qui respire. Lenseignement des ces gestes fait appel à la pédagogie de découverte et demande à lélève démettre des hypothèses face à une situation- problème.

16 Connaître dautres gestes pour sauver des vies Agir face à une victime qui sétouffe. Agir face à une personne victime dun malaise.

17 LE CONTINUUM EDUCATIF A lécole primaire Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3

18 Ce que les élèves doivent savoir à la fin du cycle 1 : Reconnaître des objets à risque. Reconnaître des situations à risque. Apprécier la gravité dune situation. Aller chercher de laide. Téléphoner au 15. Donner son nom et lendroit où lon se trouve. Nommer les différentes parties du corps.

19 Ce que les élèves doivent savoir à la fin du cycle 2 : Reconnaître une situation dangereuse. Alerter dune manière plus structurée: Appeler le SAMU, répondre aux questions du médecin, décrire précisément un fait ou une situation, se situer dans un environnement familier ou plus lointain. Agir face à une brûlure. Agir face à un saignement. Agir face à un traumatisme.

20 Ce que les élèves doivent savoir à la fin du cycle 3 : Protéger soi-même et les autres dune situation dangereuse. Analyser une situation pour alerter et pour agir. Donner lalerte dune manière de plus en plus structurée et efficace. Décrire plus précisément une situation et létat dune personne (conscience, inconscience, ventilation…) Agir face à une personne inconsciente et qui ventile.

21 Apprendre à Porter Secours Fait partie des programmes officiels. Compétence 6 du socle commun. Est un projet interdisciplinaire. Doit sinscrire dans le projet décole afin de déterminer une progression cohérente des apprentissages.

22


Télécharger ppt "Apprendre à Porter Secours à lEcole primaire Jean-Michel ARTOUX Inspecteur de lEducation Nationale Moniteur National des Premiers Secours."

Présentations similaires


Annonces Google