La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La lecture au CE1 Dany Wanono, IEN FLERS. Une évaluation diagnostique Il sagit de pratiquer une évaluation diagnostique précise. Des phonèmes possédés.phonèmes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La lecture au CE1 Dany Wanono, IEN FLERS. Une évaluation diagnostique Il sagit de pratiquer une évaluation diagnostique précise. Des phonèmes possédés.phonèmes."— Transcription de la présentation:

1 La lecture au CE1 Dany Wanono, IEN FLERS

2 Une évaluation diagnostique Il sagit de pratiquer une évaluation diagnostique précise. Des phonèmes possédés.phonèmes Du lexique connu.lexique De la perception du sens à loral et à lécrit. De la faculté à produire un texte oral et un texte écrit.

3 Une révision des sons mal maîtrisés Il est nécessaire de pratiquer des activités de décodage hors situation de lecture à partir dune liste de mots choisis. Dentraîner à la déduction selon les divers procédés (code, perception globale, appui sur le sens de la phrase, appui sur le sens du texte) des termes inconnus des élèves dans un texte lu (chasse au mots). Pratiquer la dictée de syllabes, de pseudo-mots, de mots et de phrases.

4 Une acquisition dynamique du vocabulaire Par mémorisation et restitution de mots Par la définition dun lexique dans tous les champs disciplinaires. Augmentation sémantique (fleuve, rivière, couler, inonder, pont, estuaire) Augmentation lexicale (fleuve, fluvial, affluent)

5 Une utilisation de la lecture: Faire du sens On étudie un animal Hier, le maître a eu une idée géniale. Il nous a proposé dapporter un animal pour létudier en classe. Quel animal allait-on choisir ? Nous avons tous réfléchi pendant au moins trois secondes, et puis César a proposé dapporter du jambon pour étudier le cochon. César étudie souvent le cochon, surtout avec du pain et des cornichons ! Le maître a répondu que ce nétait pas possible, car le jambon ne ressemble plus à un vrai cochon. Alors José a proposé dapporter un vrai éléphant. Le maître est devenu un peu rouge et il a demandé à José : « Cest peut-être toi, José qui vas apporter un éléphant ? - Et bien… euh… a répondu José. » Soudain, tout le monde sest mis à parler en même temps. Fatima voulait apporter le canari de sa grand-mère, Charles-Henri la jument de son oncle, Béatrice les poissons rouges de son aquarium, Mohamed le chameau de son tonton du désert, Alain les rats du terrain vague, à côté de lécole… Le maître devenait de plus en plus rouge. Il a dit que ce nétait pas possible parce que ce nétait pas des animaux faciles à transporter. César a dit que les sardines ne posaient pas tous ces problèmes. Elles sont toutes serrées dans une boîte, elles ne coûtent pas cher, et en plus elles sont très bonnes, surtout avec du beurre !

6 Une utilisation de la lecture Travailler ce texte, cest: Demander aux élèves de le résumer. Déterminer qui la écrit, quand il a été écrit. Déterminer les circonstances de laction (lieu, moment) Déterminer ou imaginer les caractéristiques des personnages. Faire exprimer le ressenti par rapport au texte: trouvent- ils le texte intéressant, vraisemblable? Ont-ils hâte den connaître la suite? Sil y a de lhumour, le faire expliciter.

7 Une utilisation de la lecture Ensuite seulement faire préciser le texte: Par un questionnement oral: 1.Où se passe cette histoire ? dans la maison de Bakari dans une école dans un zoo dans une ferme 2. Qui veut apporter un chameau ? Alain Bakari Charles-Henri Mohamed 3. Quel animal veut apporter Béatrice ? des rats des poissons rouges une jument un cochon 4. Pourquoi le maître devient-il tout rouge ? Il a trop bu Il a attrapé la rougeole Il a trop chaud Il est en colère Il a peur du crocodile

8 Une utilisation de la lecture Faire inventer une fin possible aux élèves: A loral en début dannée. Puis, progressivement, avec de plus en plus de productions décrits Comparer ces fins possibles avec celle de lauteur. Alors là, le maître a poussé un grand soupir et il a regardé César avec son œil pas content du tout. Soudain, Bakari a levé le doigt. Le maître la interrogé et Bakari a dit : « Moi, il y a un animal que jaimerais étudier en classe. Cest le crocodile ! Cest une bonne idée, nest- ce pas, maître ? - Oui, cest une excellente idée ! a répondu le maître en serrant les dents. Demain, jirai au zoo et je rapporterai un crocodile ! Jespère quil dévorera tous les enfants sans cervelle de cette classe ! Et je serai enfin tranquille ! » Pauvre maître ! Il avait lair si fatigué que nous navons rien répondu. En tout cas, jespère que le gardien du zoo nacceptera jamais de lui prêter un crocodile !

9 La lecture orale Elle permet de développer une certaine compréhension du texte et une appropriation de celui-ci Elle permet de travailler laugmentation des performances. Pour cela on écrit une partie du texte au tableau et on fait réfléchir les élèves sur la façon de pouvoir le lire. On code différemment arrêts brefs, longs, obligatoires et facultatifs

10 La lecture orale On veut en arriver à de la lecture orale fluide Puis on souhaite arriver à une lecture expressive Alors José a proposé dapporter un vrai éléphant. // Le maître est devenu un peu rouge / et il a demandé à José : / « Cest peut-être toi, / José qui vas apporter un éléphant ? // - Et bien / … euh… / a répondu José. // » Soudain, / tout le monde sest mis à parler en même temps. // Fatima voulait apporter le canari de sa grand-mère, / Charles-Henri la jument de son oncle, / Béatrice les poissons rouges de son aquarium, / Mohamed le chameau de son tonton du désert, / Alain les rats du terrain vague, / à côté de lécole… //

11 La lecture orale Un contrat que passe lélève avant de se lancer dans cette lecture: 1. Jarrive à lire au moins mot à mot. 2. Je ne marrête quà la fin des groupes de mots. 3. Je ne marrête que là où cest nécessaire. 4. Je donne du sens au texte grâce aux intonations de ma voix. Alors José a proposé dapporter un vrai éléphant. // Le maître est devenu un peu rouge / et il a demandé à José : / « Cest peut-être toi, / José qui vas apporter un éléphant ? // - Et bien / … euh… / a répondu José. // » Soudain, / tout le monde sest mis à parler en même temps. // Fatima voulait apporter le canari de sa grand-mère, / Charles-Henri la jument de son oncle, / Béatrice les poissons rouges de son aquarium, / Mohamed le chameau de son tonton du désert, / Alain les rats du terrain vague, / à côté de lécole… //

12 Vers le cycle 3 Mettre en réseau et relire des textes qui vont bien ensemble. Commencer à rédiger de couts textes complets (10 à 12 lignes) obéissant à des critères définis.


Télécharger ppt "La lecture au CE1 Dany Wanono, IEN FLERS. Une évaluation diagnostique Il sagit de pratiquer une évaluation diagnostique précise. Des phonèmes possédés.phonèmes."

Présentations similaires


Annonces Google