La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intervention du Colonel Bruno JOCKERS, Commandant du groupement de la Gendarmerie du Bas-Rhin La prise en compte des problématiques de sécurité liées à

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intervention du Colonel Bruno JOCKERS, Commandant du groupement de la Gendarmerie du Bas-Rhin La prise en compte des problématiques de sécurité liées à"— Transcription de la présentation:

1 Intervention du Colonel Bruno JOCKERS, Commandant du groupement de la Gendarmerie du Bas-Rhin La prise en compte des problématiques de sécurité liées à la construction d'une salle de type "Zénith" en zone de gendarmerie nationale

2 Introduction La sécurité quotidienne d'une ville, d'un village ou d'un quartier dépend d'un ensemble de facteurs : Comportement des citoyens Action d' l'Etat et des forces de sécurité Contexte économique et social Développement de l'urbanisme Réponse pénale Tissu associatif Politique des élus... Un territoire vit, bouge, se métamorphose. La réponse de sécurité doit donc être faite d'anticipation et de partenariats.

3 Situation Le Zénith de Strasbourg s'inscrit dans une dynamique de développement Est-Ouest de l'agglomération strasbourgeoise du Jardin des deux rives à Eckbolsheim. Il s'agit d'un lieu dédié aux cultures populaires dont la configuration doit permettre l'accueil de concerts et de manifestations. L'utilisation du label Zénith est soumis au respect d'un cahier des charges et d'une convention signée entre l'Etat et les collectivités locales. D'une capacité de places, le zénith de Strasbourg est le plus grand jamais construit.

4 Historique 2002 : étude de faisabilité 2003 : concours européen d'architecture (lauréat M. Fuksas) 2005 : enquête publique du 16 mars au 21 avril : permis de construire en : inauguration le 3 janvier 2008

5 Aspects de sécurité Généralités Le zénith est implanté sur la commune d'Eckbolsheim (zone de gendarmerie nationale, brigade territoriale de Wolfisheim) Il jouxte le quartier de Hautepierre (zone de police nationale)

6 Problématiques Ordre public : il s'agit de l'organisation de concerts, manifestations, qui vont avoir des répercussions en termes de gestion du trafic, de la sécurité des personnes et des biens (véhicules notamment) Sécurité publique : c'est la gestion quotidienne du site. En effet, si les manifestations, concerts, appellent naturellement l'attention, la sécurisation quotidienne des lieux est déterminante. Une installation mal maîtrisée peut devenir le lieu de trafics divers, d'agressions, de rodéos etc.

7 Sécurité routière : dans une ville où la circulation est un enjeu quotidien, l'accès lors des manifestations hebdomadaires doit impérativement être conçu pour ne pas occasionner de gêne aux riverains. Sécurité de l'infrastructure : pour mémoire, il s'agit des normes techniques en matière de sécurité d'un ERP (établissement recevant du public) et des plans d'intervention.

8 Quelques acteurs Etat préfet (sécurité publique dans le département, respect de la réglementation …), force de sécurité (gendarmerie, police), services déconcentrés (ex : vérifier l'absence sur le site d'espèces protégées comme le grand hamster).

9 Collectivités CUS (Communauté Urbaine de Strasbourg) Maire d'Eckbolsheim Maire de Strasbourg Conseil général Conseil régional

10 Services départementaux et communaux SDIS DDE Police municipale de Strasbourg CTS Département culture de la CUS …

11 Privés & Divers Exploitant (Société Vega) Société de gardiennage Architecte, chef de chantier, associations de riverains, médias …

12 Quelques mesures prises La "prévention situationnelle" (à présent "prévention technique de la malveillance") recouvre l'ensemble des mesures d'urbanisme, d'architecture ou techniques visant à prévenir la commission d'actes délictueux ou à les rendre moins profitables (loi du 29 août 2002). C'est une démarche de partenariat dont les moteurs sont l'Etat, les collectivités, les maîtres d'œuvre …

13 1. En matière de sécurité publique Diminuer les risques : Il faut concilier les besoins du paysagistes, de l'architecte (3000 arbres, 50 % d'espaces verts, lumière bleutée…) avec les contraintes de sécurité. C'est un dialogue … voire une négociation ! Il faut donc augmenter la sécurité en respectant l'accueil du public, par exemple avec les mesures suivantes : espace clos pour éviter le stationnement sauvage, gardiennage permanent, portillons permettant l'accessibilité aux promeneurs mais pas aux véhicules à moteur, fermeture de nuit, vidéosurveillance …

14 Garantir l'intervention : L'effectif de la brigade de Wolfisheim est renforcé par six personnels. Cela permet de garantir chaque jour la présence d'une patrouille sur le site et donc d'instaurer un climat de sécurité. Ce renfort est accordé pour partie au plan central, pour partie par redéploiement interne. Un plan d'intervention est mis en place avec les brigades limitrophes. Le souci constant est de ne pas déséquilibrer le dispositif global de sécurité à l'ouest de Strasbourg

15 Apprendre à se connaître : Réunions de coordination entre la CUS et les services de sécurité Liaisons quotidiennes sur le site de la brigade de Wolfisheim

16 2. En matière de transports Il s'agit de la question essentielle des accès : le projet intègre la création d'un accès principal ("Auchan"), d'un accès second (pont "Bugatti"). En dehors des spectacles, des barrières empêchent l'accès aux véhicules motorisés. Sécurisation des transports en commun (PN, CUS, ville de Strasbourg) : navettes, prolongement de la ligne de tramway …

17 3. En matière d'ordre public Coordination des flux : PC "route" DDE-CUS- GIE-PN PC "commandement" prévu sur le site Extension de la vidéosurveillance au centre opérationnel de la gendarmerie (convention groupement-CUS) Recours ponctuel au moyen aérien pour gérer le trafic Information à l'usager par voie de presse Renforcement de la signalisation sur le site

18 Perspectives Après la phase inaugurale, tirer en commun les enseignements des premières manifestations A moyen terme, le développement de l'ouest strasbourgeois pourrait se poursuivre ("parc expo")


Télécharger ppt "Intervention du Colonel Bruno JOCKERS, Commandant du groupement de la Gendarmerie du Bas-Rhin La prise en compte des problématiques de sécurité liées à"

Présentations similaires


Annonces Google