La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sciences de la vie et de la Terre Risques infectieux et protection de lorganisme durée conseillée : 10 heures (8h ancien programme) Programme classe de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sciences de la vie et de la Terre Risques infectieux et protection de lorganisme durée conseillée : 10 heures (8h ancien programme) Programme classe de."— Transcription de la présentation:

1 Sciences de la vie et de la Terre Risques infectieux et protection de lorganisme durée conseillée : 10 heures (8h ancien programme) Programme classe de Troisième Septembre 2008 J P. LEVISTRE IA - IPR SVT J P. LEVISTRE IA - IPR SVT Académie de Créteil Académie de Créteil

2 Objectifs scientifiques Premier niveau de compréhension des réactions permettant à lorganisme de se préserver des micro-organismes pathogènes provenant de son environnement Premier niveau de compréhension des réactions permettant à lorganisme de se préserver des micro-organismes pathogènes provenant de son environnement il sagit : En partant de situations courantes, dexpliquer comment lorganisme réagit à la contamination En partant de situations courantes, dexpliquer comment lorganisme réagit à la contamination De montrer que lactivité du S.I est permanente et très souvent efficace vis-à-vis dune contamination De montrer que lactivité du S.I est permanente et très souvent efficace vis-à-vis dune contamination = maintien de lintégrité de lorganisme = maintien de lintégrité de lorganisme De montrer comment les moyens préventifs et curatifs mis au point par lHomme agissent pour ly aider De montrer comment les moyens préventifs et curatifs mis au point par lHomme agissent pour ly aider De montrer que le fonctionnement du S.I peut être perturbé (SIDA, allergies…) De montrer que le fonctionnement du S.I peut être perturbé (SIDA, allergies…)

3 Montrer les risques de contamination face à labondance des microorganismes pathogènes dans lenvironnement Montrer les risques de contamination face à labondance des microorganismes pathogènes dans lenvironnement Face à cela : résistance grâce à existence dun système protecteur Face à cela : résistance grâce à existence dun système protecteur = le Système Immunitaire = le Système Immunitaire Montrer les modes possibles de contamination Montrer les modes possibles de contamination (sans catalogue!)…sensibilisation au risque de pénétration…dans les liquides de lorganisme pour les bactéries….ou dans les cellules pour les virus (sans catalogue!)…sensibilisation au risque de pénétration…dans les liquides de lorganisme pour les bactéries….ou dans les cellules pour les virus Montrer la diversité des microorganismes..sans catalogue…mais en liaison avec les modes de contamination (travail en ateliers possible) Montrer la diversité des microorganismes..sans catalogue…mais en liaison avec les modes de contamination (travail en ateliers possible) se cantonner aux bactéries et aux virus se cantonner aux bactéries et aux virus Montrer lexistence de nombreuses bactéries non pathogènes – voire utiles - !! Montrer lexistence de nombreuses bactéries non pathogènes – voire utiles - !! Comparer les tailles bactéries/virus/cellules….notion déchelle Comparer les tailles bactéries/virus/cellules….notion déchelle Nutiliser que des préparations microscopiques et des microorganismes sans danger. La réalisation dantibiogramme nest pas envisageable RELIRE :

4 Etudier lasepsie permet de rappeler les règles dhygiène individuelles et collectives dans les bâtiments publics Etudier lasepsie permet de rappeler les règles dhygiène individuelles et collectives dans les bâtiments publics Insister sur le rôle des antibiotiques pour éliminer les bactéries Insister sur le rôle des antibiotiques pour éliminer les bactéries Evoquer lexistence des antiviraux Evoquer lexistence des antiviraux Aborder le fonctionnement du S.I par létude des réactions immunitaires (et non par létude anatomique ou histologique…) Aborder le fonctionnement du S.I par létude des réactions immunitaires (et non par létude anatomique ou histologique…) * réaction rapide = inflammation/gonflement des ganglions * réaction rapide = inflammation/gonflement des ganglions lymphatiques…..Alerte ! lymphatiques…..Alerte ! Les éléments du sang sont introduits progressivement… Les éléments du sang sont introduits progressivement… * Pas de nomenclature des différents types de leucocytes * Pas de nomenclature des différents types de leucocytes * les termes figurant sur une analyse sanguine ne sont pas exigibles * les termes figurant sur une analyse sanguine ne sont pas exigibles * la notion de plasmocyte est exclue * la notion de plasmocyte est exclue * Utiliser des expériences (ex: G. Nossal) qui permettent de déterminer quelles sont les cellules qui produisent les anticorps déterminer quelles sont les cellules qui produisent les anticorps * Faire la différence entre LT et LB par leurs modes daction

5 On se limite à 1 exemple dimmunodéficience acquise (étude du SIDA restreinte à ce cadre…des informations complémentaires peuvent se faire dans le cadre de léducation à la sexualité circulaire n° du 17 février 2003 = compléments sur le site eduscol et sur le site académique) On se limite à 1 exemple dimmunodéficience acquise (étude du SIDA restreinte à ce cadre…des informations complémentaires peuvent se faire dans le cadre de léducation à la sexualité circulaire n° du 17 février 2003 = compléments sur le site eduscol et sur le site académique) Rester vigilant sur le terme « séropositivité »….le programme précise : « un teste de séropositivité permet de déterminer si une personne a été contaminée par le VIH »…. « Une personne est dite séropositive quand elle présente un anticorps déterminé dans son sang » Rester vigilant sur le terme « séropositivité »….le programme précise : « un teste de séropositivité permet de déterminer si une personne a été contaminée par le VIH »…. « Une personne est dite séropositive quand elle présente un anticorps déterminé dans son sang » Pour les « pratiques médicales »…on aborde que la vaccination (acquisition dune mémoire immunitaire). Pour les « pratiques médicales »…on aborde que la vaccination (acquisition dune mémoire immunitaire). Intérêt dune approche historique de la vaccination…ou comment une démarche expérimentale a pu expliquer le bien fondé dune pratique médicale établie de façon empirique Intérêt dune approche historique de la vaccination…ou comment une démarche expérimentale a pu expliquer le bien fondé dune pratique médicale établie de façon empirique Lallergie est simplement signalée… Lallergie est simplement signalée…

6 Objectifs éducatifs Les connaissances développées = références scientifiques nécessaires pour mieux comprendre lefficacité des moyens préventifs ou curatifs mis au point par lhomme Les connaissances développées = références scientifiques nécessaires pour mieux comprendre lefficacité des moyens préventifs ou curatifs mis au point par lhomme …Contribution à l éducation à la santé

7 Cohérence verticale A lécole primaire : A lécole primaire : première information donnée aux enfants sur les conséquences à court et à long terme de leur hygiène. première information donnée aux enfants sur les conséquences à court et à long terme de leur hygiène. En classe de 3ème : En classe de 3ème : reprise et explicitation des actions bénéfiques ou nocives des comportements sur la santé

8 Attitudes cette partie du programme permet de développer: Le sens de lobservation Le sens de lobservation La curiosité pour la découverte des causes des phénomènes naturels La curiosité pour la découverte des causes des phénomènes naturels La responsabilité face à la santé La responsabilité face à la santé Le respect de soi, le respect des autres Le respect de soi, le respect des autres Lesprit critique et réfléchi, la responsabilité vis-à-vis de linformation disponible [pilier4- B2i domaine2] Lesprit critique et réfléchi, la responsabilité vis-à-vis de linformation disponible [pilier4- B2i domaine2]

9 Remarques Sont exclus : Sont exclus : - les termes suivants : lymphocyte auxiliaire, lymphocyte cytotoxique - la notion moléculaire du soi - linventaire des différents types de microbes - linventaire des produits antiseptiques et des pratiques dasepsie - linventaire des différents antibiotiques - linventaire et la reconnaissance de tous les leucocytes autres que ceux du programme - linventaire des organes immunitaires - la connaissance des différentes phases de la réponse immunitaire - toute forme de coopération cellulaire - létude exhaustive du SIDA et des maladies opportunistes - létude exhaustive des différentes IST (infections sexuellement transmissibles) - létude pour elles mêmes dune ou plusieurs maladies - la sérothérapie - létude des réactions inflammatoires liens avec : liens avec : * Ecole primaire : fiche 15 du cycle3 * Ecole primaire : fiche 15 du cycle3 * Technologie : sécurité et normes * Technologie : sécurité et normes * Les mathématiques : proportionnalité, graphiques, statistiques * Les mathématiques : proportionnalité, graphiques, statistiques * Thème de convergence : santé, sécurité * Thème de convergence : santé, sécurité


Télécharger ppt "Sciences de la vie et de la Terre Risques infectieux et protection de lorganisme durée conseillée : 10 heures (8h ancien programme) Programme classe de."

Présentations similaires


Annonces Google