La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Petite histoire des médias Atelier Sciences Po Lycée Marc-Bloch J.-M. Goglin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Petite histoire des médias Atelier Sciences Po Lycée Marc-Bloch J.-M. Goglin."— Transcription de la présentation:

1 Petite histoire des médias Atelier Sciences Po Lycée Marc-Bloch J.-M. Goglin

2 Introduction : À lorigine : lhomme est un être qui communique. Il communique par des signes : visuels, olfactifs, sonores… Il dispose dun langage articulé qui le rend singulier. Lhomme cherche à communiquer des idées, des émotions, des sensations…

3 Lhomme communique avec ses proches. Progressivement, il a trouvé des supports afin de transmettre ses idées, ses émotions, ses sensations. Lhomme a trouvé, fabriqué des supports matériels quils pouvait utiliser pour conserver et diffuser ses idées, ses émotions, ses sensations.

4 Le terme « média » désigne, dans l'acception la plus large, tout moyen de diffusion naturel (langage, écriture, affiche) ou technique (presse, radio, télévision, cinéma, internet), permettant la communication, soit de façon unilatérale (transmission d'un message), soit de façon multi-latérale par un échange d'informations.langageécritureafficheradiotélévision cinémainternetcommunicationmessageinformations

5 2 axes de réflexion : –Comment le progrès technique a-t-il permis une communication de plus en plus massive? –Lappropriation progressive des techniques de communication par les individus na-t-elle pas entraîné une modification de la communication elle-même?

6 I.Les origines : les représentations pariétales

7 Ex : Lascaux

8 Les sujets figurés se répartissent en trois catégories : la faune, les humains, et les signes. Fonction dappropriation, Fonction symbolique, Fonction de transmission Une première forme décriture?

9 II. Linvention de lécriture Lécriture naît dans lAntiquité. Elle se développe dans différentes régions du monde.

10

11 L'écriture est inventée pour les besoins de l'administration. Lécriture est inventée en Mésopotamie. Le système, très rudimentaire, ne comportant que des chiffres et des idéogrammes, sortes de petits dessins servant à désigner des objets, des êtres animés ou des idées.

12 En Mésopotamie et en Elam (Iran), les premiers signes sont tracés ou imprimés sur des sortes de boules en argile. Le système est simplifié. On imprime ou de trace les signes sur un morceau d'argile en forme de bulle aplatie ou de parallélépipède : ce sont les premières tablettes.

13 L'invention du principe de l'alphabet est sans doute ancienne. On ne sait pas encore dans quelle région il est apparu pour la première fois (Sinaï ou Egypte). Le premier alphabet largement diffusé fut inventé au XIVe s av JC à Ougarit, avec des signes cunéiformes. Il fut abandonné à la fin du XIIIe s av JC..

14 C'est en Phénicie qu'apparaissent pour la première fois, à partir du XIVe s av. J.-C., de nombreux textes écrits avec un système d'écriture fondé sur la division des syllabes en consonnes et voyelles. On peut ainsi décomposer les syllabes en signes plus simples et beaucoup moins nombreux (une trentaine au lieu des quelque trois cents signes de l'écriture cunéiforme).

15 Lalphabet phénicien ampollion+-+musee+ecritures+monde+figeac

16 Les supports pour écrire sont variés: papyrus, vélin, parchemin, papier…

17

18 Repères chronologiques: Vers 3300 avant JC : Invention de l'écriture en Mésopotamie. Vers 2500 avant JC : Emploi du papyrus en Egypte. Vers 300 avant JC : Mise au point du parchemin à Pergame. Vers 200 avant JC : Naissance du papier en Chine. 105 : Tsaï-Lun généralise l'utilisation du papier en Chine. 751 : Les Chinois, battus par les Arabes à Samarcande, délivrent leurs secrets de fabrication du papier. 794 : Première fabrique de papier à Bagdad à partir de chanvre et de lin.

19 XIIIe s : Fabrication de papier en Italie. Utilisation de la pile à maillets : Premier filigrane : Premier moulin à papier en France près de Troyes. XVIIIe s : Mise au point du cylindre hollandais plus rapide et plus efficace que le maillet. XIXe s : Fabrication industrielle du papier.

20 Les hommes de lécrit jouent un rôle essentiel dans les sociétés anciennes. Deux catégories : -les administratifs, -les savants.

21 Le scribe accroupi (Musée du Louvre) retrouvé à Saqqarah et date de la IVe ou Ve dynastie. Le scribe est essentiel au bon fonctionnement de ladministration égyptienne.

22 Le moine du Moyen Âge https://blogs.commons.georgetown.edu/boo klab/files/scriptorium.jpghttps://blogs.commons.georgetown.edu/boo klab/files/scriptorium.jpg Le moine copie les textes bibliques, littéraires, théologiques. Il assure la transmission des connaissances.

23 VIIIe s : La mise au point et ladoption de lécriture caroline est une étape importante dans la diffusion des connaissances en Occident. r/carolingiens/it/33/11. htmhttp://expositions.bnf.f r/carolingiens/it/33/11. htm Les manuscrits carolingiens emploient fréquemment plusieurs types d'écriture. Ils permettent de hiérarchiser l'information dans la mise en page. Capitale, onciale et minuscule caroline sont employées ensemble pour les titres, les prologues et le corps du texte de cette Bible du IX e siècle.

24 La caroline nait de la volonté de simplifier lécriture. La caroline est imposée dans tout lempire carolingien.

25 III. XVe s : Linvention de limprimerie

26 Limprimerie est un perfectionnement de la xylographie. Les Chinois ont reproduit les livres par xylographie, procédé peu coûteux et qui permettait d'associer texte et illustration. La xylographie consistait à reproduire le texte à imprimer sur une feuille de papier transparente qui était retournée et gravée sur une planche de bois tendre. L'encrage des parties saillantes permettait d'avoir autant de feuilles que l'on souhaitait.

27 Le plus ancien xylographe daté que l'on ait découvert en Chine est le Sutra du Diamant, l'un des grands textes du bouddhisme, daté de 868 et trouvé en 1907 par Aurel Stein dans les grottes de Mogao près de Dunhuang, en Asie centrale et qui est conservé à Londres à la British Library.

28 V : La presse de Gutenberg

29 Les conséquences de l'imprimerie sont immenses. Les imprimeurs aèrent les textes en recourant à la séparation des mots et à la ponctuation Ils fixent aussi l'orthographe.

30 On estime que 15 à 20 millions de livres sont déjà imprimés avant. 77% de ces livres sont en latin. Près de la moitié ont un caractère religieux. Les livres de cette époque portent le nom d'«incunables» (du latin incunabulum, qui signifie berceau).

31 IV. XVIIIe s : La presse crée lopinion publique 1631 : Théophraste Renaudot lance la Gazette. Les écris se diffusent surtout sous la forme de pamphlets ou de libelles.

32 La presse se développe sous la Révolution française. Elle bénéficie des revendications des Lumières. La DDHC de 1789 proclame le droit à la liberté dexpression. Les journaux se multiplient : Le Père Duchesne, LAmi du Peuple… Chaque tendance politique crée son journal.

33 La presse diffuse : textes dinformation, textes dopinion (rédigés par des personnalités connues), caricatures. La presse favorise la naissance dune opinion publique et participe à léducation du citoyen. La diffusion de linformation se fait sur le mode « top down ».

34 V : Lâge dor de la presse La presse bénéficie de laccès aux pouvoirs des Républicains qui renforcent les libertés individuelles. La presse bénéficie des progrès de lalphabétisation. La presse sindustrialise.

35 Loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 Cette loi pose comme absolu la liberté de publication et de diffusion. Elle réduit les formalités administratives pour le lancement dun journal, permet à linfo dêtre diffusée sans entraves. Elle présente deux volets : volet juridique : il sagit de protéger les journalistes. Ceux-ci sont accusables de très peu de délits. Ils ont une entière liberté de rédaction. Ils est responsable. volet économique : il sagit de développer la presse et den faire une réelle activité économique. La loi facilite linjection de capitaux. Les journaux peuvent faire de la publicité.

36 Les principaux journaux dopinion : La Croix, journal catholique, fondé par une congrégation religieuse en 1883 LAurore, fondé par Clémenceau en 1897 LHumanité fondé par Jean Jaurès en 1904 Le Temps, retransmettait les opinions du quai dOrsay Le Figaro, tire entre 25 et 45 mille exemplaires LAction français, journal royaliste dextrême-droite Je suis partout, journal dextrême-droite fondé par E. Drumont

37 La presse dopinion intervient dans les affaires politiques/ Ex, le « Jaccuse » dEmile Zola, publié dans lAurore, le 13 janvier 1898.

38 Les agences de presse collectent et vendent les informations LAFP ( Agence France Presse ) couvre et retransmet linfo sous forme de dépêches, à laquelle sont abonnés les grands journaux. Havas fournit les journaux sur les cours de bourse et les transmet par pigeons voyageurs. Il traduit la presse étrangère. Il développe une branche publicitaire, il apporte des annonceurs aux journaux. Il crée le métier de correspondant de presse. Il les envoie sur le champs de bataille afin quils transmettent les infos à Paris.

39 V. XXe s : La multiplication des médias

40 La radio est le premier média à se diffuser massivement. L'invention de la radio est une œuvre collective, qui part de la découverte des ondes électromagnétiques, de l'invention du télégraphe et aboutit aux premiers matériels utilisables pour communiquer sans fil.

41 1841 : Samuel Morse invente le télégraphe. Son assistant Ernest Vail invente le code dit Morse.1841Samuel MorsetélégrapheErnest Vailcode dit Morse 1866 : Mahlon Loomis revendique la première transmission sans fil en Virginie.1866Mahlon LoomisVirginie : Heinrich Rudolf Hertz met en évidence les ondes radio. Elles seront appelées « ondes hertziennes » Heinrich Rudolf Hertz 1889 : Tesla réalise un générateur hautes fréquences (15 kHz) ; en 1893, il expérimente la première communication radio.1889Tesla1893

42 1890 : Edouard Branly découvre le principe de la radioconduction et met au point le premier détecteur d'ondes sensible, le radioconducteur et 1893 : Nikola Tesla brevette le système sans fil Tesla (radio télégraphe) et met au point les lampes électroniques froides : Alexandre Popov découvre le principe de l'antenne qui va permettre des liaisons à grande distance.1893

43 Radio PATHE 450 de 1953 (Source : orange.fr/TSF_apres_1945.htm.)

44 Les radios multiplient : RTL, Europe n°1… LEtat contrôle les radios. Les radios pirates se multiplient : Les radios libres sont autorisées en France: RFM, NRJ…

45 Le cinéma est inventé en 1895 par Auguste et Louis Lumière Ils ont mis au point et fait construire une machine permettant d'enregistrer et de projeter des vues photographiques en mouvement, qu'ils ont baptisée le cinématographe. La presse, invitée aux premières projections, parle, non pas du Cinématographe, mais du « Kinétoscope » (ou du Kinétographe) des frères Lumière.

46 Le cinéma permet la diffusion de films mais aussi dinformations Premier film : Arrivée en gare de La Ciotat (1895) Les actualités cinématographiques étaient éditées dans de courts intervalles réguliers (hebdomadaires ou bihebdomadaires), et projetées en salle avant le « grand film ». La concurrence est rude entre les sociétés Gaumont et Pathé qui parfois recourent à des images et reconstitutions non authentiques, dans le but de faire du « sensationnalisme ».

47 En 1897, est montré au public un des premiers reportages : la visite, à Paris, du tsar Nicolas II. En 1908, paraît le premier hebdomadaire d'actualités filmées, le Pathé-Journal, qui, sous l'emblème du coq chantant, est distribué dans de nombreux pays (en 35 mm, traitant souvent des sujets de guerres). Moins de deux ans après, Gaumont-Actualités, Éclair- Journal et Éclipse-Journal voient le jour.Pathé-JournalGaumont-ActualitésÉclair- Journal Elles nont disparu, en France, quen 1980.

48 Lidée de transmission d'images remonte au milieu du XIXe s : Différents chercheurs, George Carey à Boston, Adriano de Paiva à Porto, Constantin Senlecq, à Ardres (Pas-de-Calais), émettent l'idée de transmettre une image en projetant celle-ci sur une surface photosensible composée de points de sélénium, matériau photoélectrique. Le résultat de chaque point est transmis séquentiellement à un récepteur synchronisé avec l'émetteur. 30 octobre 1925 : John Logie Baird réalise la première expérience de transmission d'images à Londres.

49 4 janvier 1937 : Premières émissions en France, tous les soirs, de 20 h à 20 h 30. Il y a une centaine de postes chez les particuliers : Début des émissions en couleur : Création de la Haute autorité et naissance de l'audimat.

50 Les messages des hommes politiques sont diffusés par la presse, la radio, la télévision… Des conférences de presse sont organisées. Les campagnes électorales donnent lieu à des débats télévisés : Nixon-Kennedy en 1960.

51 VI. La révolution de linformatique

52 Le premier ordinateur électromécanique " Manchester Mark 1" fut construit par AIKEN selon les plans de John Von Newmann en Son assemblage était très complexe ( m de câbles, pièces...). Il était très lent dans ses calculs

53 En 1973, lordinateur devient « mini ».

54 Lidée dun réseau informatique, permettant aux utilisateurs de différents ordinateurs de communiquer, se développe par étapes. Aujourdhui, il existe le « réseau des réseaux » (network of networks) appelé internet.

55 La mise au point des réseaux de communication En 1962, l'US Air Force demande à un petit groupe de chercheurs de créer un réseau de communication militaire capable de résister à une attaque nucléaire. Le concept de ce réseau reposait sur un système décentralisé, permettant au réseau de fonctionner malgré la destruction d'une une ou plusieurs machines.

56 En août 1969, indépendamment de tout objectif militaire, le réseau expérimental ARPANET est créé afin de relier quatre instituts universitaires : –Le Stanford Institute ; –L'université de Californie à Los Angeles ; –L'université de Californie à Santa Barbara ; –L'université d'Utah. Le réseau ARPANET est considéré comme le réseau précurseur d'internet. Il comportait certaines caractéristiques fondamentales du réseau actuel : –Un ou plusieurs noeuds du réseau pouvait être détruits sans perturber son fonctionnement ; –La communication entre machines se faisait sans machine centralisée intermédiaire.

57 Fin 1990, Tim Berners-Lee met au point le protocole HTTP (Hyper Text Tranfer Protocol), ainsi que le langage HTML (HyperText Markup Language) permettant de naviguer à l'aide de liens hypertextes, à travers les réseaux. Le World Wide Web est né. Entre 27 et 50 M de personnes surfent le Web chaque jour... Internet donne lillusion de lexistence dun réseau unique et global.

58 Internet modifie la diffusion des informations : –Diffusion massive, –Diffusion instantanée, –Diffusion plus ou moins bien contrôlée. Internet permet la multiplication des supports dinformation: -Textes, -Images, -Videos

59 Avec internet, la communication sorganise en de multiples réseaux. La diffusion de linformation se fait sur le mode « réseau ».

60 Les moyens de communication sont de plus en plus petits et performants : Le premier téléphone mobile lancé par Motorola date de Les derniers mobiles prennent des photos, sont connectés à internet… La première tablette numérique date de Elle se diffuse à partir de 2007.

61 La communication est devenue locale puis nationale avant de devenir mondiale. Le monde entier se connecte progressivement à internet.

62 Les médias transforment le mode de communication des politiques. En 2007, les blogs sont utilisés par les candidats lors de la campagne présidentielle. En 2012, les tweets diffusent les messages et les réactions des un et des autres.

63 La diffusion de linformation se fait encore en réseau mais aussi sur un mode « bottom up » fondé sur linformation, la rumeur… Linformation circule de manière immédiate et sa diffusion et difficilement contrôlable. Les politiques doivent sadapter… Certains auteurs évoquent la naissance dune-citoyenneté.


Télécharger ppt "Petite histoire des médias Atelier Sciences Po Lycée Marc-Bloch J.-M. Goglin."

Présentations similaires


Annonces Google