La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ASTHME et PLONGEE SUB-AQUATIQUE. Risque de surpression pulmonaire Devant tout Asthme: Evaluation par Pneumologue EFR + Test de réversibilité sous Béta.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ASTHME et PLONGEE SUB-AQUATIQUE. Risque de surpression pulmonaire Devant tout Asthme: Evaluation par Pneumologue EFR + Test de réversibilité sous Béta."— Transcription de la présentation:

1 ASTHME et PLONGEE SUB-AQUATIQUE

2 Risque de surpression pulmonaire Devant tout Asthme: Evaluation par Pneumologue EFR + Test de réversibilité sous Béta +

3 1- + de 6 crises par an 2-Antécédent de crise grave 3-Asthme deffort 4-Asthme au froid 5-Syndrome obstructif ou réversibilité significative 6-Traitement de fond

4 Au moins 1 critère = Contre-indication 0 critère = plongée envisageable Tenir compte du contexte neuro-psychique +++

5

6 DIABETE INSULINO- DEPENDANT ET PLONGEE SUB-AQUATIQUE DIABETE INSULINO- DEPENDANT ET PLONGEE SUB-AQUATIQUE Réunion scientifique annuelle de la CMPN de la FFESSM Cochin 11 décembre 2004 B Grandjean, pour la CMPN et le groupe de travail « diabète et plongée » Centre Hospitalier dAjaccio,27 av Impératrice Eugénie Ajaccio Cedex

7 1 - Diabétique insulinotraité âgé > 18 ans 2 - Suivi diabétologique régulier (> 3 fois / an) depuis > un an par le même diabétologue. Une éducation diabétologique (gestion de linsulinothérapie et prévention de lhypoglycémie si sport) 7 conditions de non CI diabétologiques plongée sub-aquatique de loisir

8 3 - HbA1c 8,5% 4 - Auto-surveillance glycémique 4 fois / j 5 - Aucune hypoglycémie sévère ni acidocétose dans lannée. 6 - Seuil de perception correct des hypoglycémies (> 0,50g/l). Le patient doit savoir reconnaître une hypoglycémie et y réagir seul. 7 - Pas de retentissement macroangiopathique ou microangiopathique. Pas de neuropathie périphérique patente.

9 Prérogatives restreintes à la plongée sub-aquatique pour le diabétique. Ces restrictions seront remises au plongeur DID par le médecin fédéral signataire Plongées dans la courbe de sécurité Plongées de durée limitée à 30 minutes

10 Plongées dans lespace médian (20 mètres maximum). Plongées encadrées par un E2 minimum en milieu naturel, par un E1 minimum en milieu artificiel. Pas de plongées dans de mauvaises conditions climatiques (courant, mer agitée, température < 14°) ou de conditions gênant la mise en pratique du protocole de mise à leau (bateau pneumatique par ex).

11

12 Protocole de mise à leau Réduire les doses dinsuline (à adapter au cas par cas avec le diabétologue ) - la veille de la plongée : baisse de la base de 30 % (48 h avant avec insuline type Lantus) - le jour de la plongée : baisse de la base de 30% + baisse du bolus de 30% - à 50%

13 protocole de mise à leau Prévention de lhypoglycémie: protocole de mise à leau Prévention de lhypoglycémie: OBJECTIF GLYCEMIQUE DE MISE A LEAU > 2g/l T-60 mn:- glycémie < 1,6g : prendre 30g de glucides - glycémie 1,6 à 2g : prendre 15g de glucides - glycémie > 2g : attendre le contrôle à 30 - glycémie > 3g : vérifier lacétonémie ou lacétonurie ; si elle est positive : STOP - annulez votre plongée

14 protocole de mise à leau Prévention de lhypoglycémie: OBJECTIF GLYCEMIQUE DE MISE A LEAU > 2G/L T-30 mn :- glycémie < 1,6g : prendre 30g de glucides - glycémie 1,6 à 2g : prendre 15g de glucides - glycémie > 2g : attendre le contrôle à 15

15 protocole de mise à leau Prévention de lhypoglycémie: OBJECTIF GLYCEMIQUE DE MISE A LEAU > 2G/L T-15 mn : - glycémie < 1,60g : STOP annulez votre plongée - glycémie 1,6g à 2g : prendre 15g de glucides et mise à leau - glycémie > 2g : mise à leau

16 Si sensation dhypoglycémie en cours de plongée : 1. Signe dhypoglycémie : geste ample du bras de va et vient, main à plat, paume dirigée vers le détendeur. 1. Implique fin de plongée immédiate et retour en surface : - à la vitesse habituelle de 12 à 15 m/min (pas de palier de sécurité à 3m). - avec surveillance rapprochée voire assistance du moniteur. 1. Resucrage en surface et retour au bateau.

17


Télécharger ppt "ASTHME et PLONGEE SUB-AQUATIQUE. Risque de surpression pulmonaire Devant tout Asthme: Evaluation par Pneumologue EFR + Test de réversibilité sous Béta."

Présentations similaires


Annonces Google