La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE I- Petite et grande circulation II- Systole / Diastole III – Régulation de la pression artérielle IV – Automatisme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE I- Petite et grande circulation II- Systole / Diastole III – Régulation de la pression artérielle IV – Automatisme."— Transcription de la présentation:

1 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE I- Petite et grande circulation II- Systole / Diastole III – Régulation de la pression artérielle IV – Automatisme cardiaque Les charges électriques Le tissu nodal V- Le système neuro-végétatif Le système sympathique Le système parasympathique

2 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE LA PETITE ET LA GRANDE CIRCULATION On parle de petite circulation ou circulation pulmonaire pour lensemble cœur droit, artères pulmonaires et veines pulmonaires. La grande circulation ou circulation systémique comporte le cœur gauche, laorte et ses branches, et le système veineux cave et ses collatérales.

3

4 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE VCS / VCI AORTE valve aortique OD VG valve tricuspide valve mitrale VD OG artère pulmonaire veine pulmonaire Capillaire pulmonaires

5 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE SYSTOLE / DIASTOLE

6 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE La systole : cest la phase du cycle cardiaque pendant laquelle les fibres du myocarde se contractent entraînant une diminution du volume des oreillettes ou des ventricules et comportant le phénomène déjection du sang quils contiennent. = Systole auriculaire (contraction des oreillettes) + systole ventriculaire (contraction des ventricules et éjection vers laorte et les artères pulmonaires) La diastole : cest la période de relâchement du myocarde pendant laquelle les ventricules ou les oreillettes se remplissent de sang.

7 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE Les bruits du cœur : Le premier marque le début de la systole ventriculaire. Le deuxième bruit marque la fin de la systole ventriculaire et le début de la diastole ventriculaire. La pression artérielle : La pression artérielle passe par un maximum en systole (pression systolique) et un minimum en diastole (pression diastolique). La pression artérielle se mesure au niveau de lartère humérale. Elle sexprime en mm de mercure (mmHg).

8 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Les hormones ont un rôle important sur le système cardio-vasculaire. On distingue essentiellement 2 hormones : lADH ( anti diurétique hormone), produite par lhypothalamus et agit sur le rein en augmentant la rétention deau. l aldostérone, fabriquée par le rein. Le rein produit de la rénine et la déversent dans le sang. ( Cette enzyme va transformer langiotensinogène en angiotensine ayant la propriété dentraîner une vasoconstriction et donc daugmenter la pression artérielle. Langiotensine va stimuler la sécrétion daldostérone qui va entraîner une rétention deau et de Na, augmentant le volume sanguin. )

9 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE Baisse TA = Sécrétion rénine = Transformation angiotensinogène en angiotensine = Vasoconstriction + Sécrétion daldostérone = Augmentation de la tension (par rétention dH2O et Na)

10 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE AUTOMATISME CARDIAQUE Les contractions du muscle cardiaque sont provoquées par des impulsions électriques régulières. Ces impulsions électriques sont déclenchées par des cellules automatiques situées dans les cellules nodales. Chaque cellule nodale est polarisée, c'est à dire qu'il existe une charge électrique à l'intérieur de la cellule. Polarité Dépolarisation Repolarisation

11 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE LE TISSU NODAL Il est localisé sur plusieurs parties du cœur. On distingue 4 voies de conduction : Le nœud sinusal ou Keith et Flack Le nœud auriculo-ventriculaire ou Aschoff Tawara Le faisceau de His Le réseau de Purkinje Le centre de commande est le nœud sinusal. ( rythme sinusal) Les structures sous-jacentes ont un rôle de conduction de linflux nerveux.

12 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE

13 Remarque : Le muscle cardiaque n'est pas physiologiquement tétanisable contrairement aux autres muscles; c'est à dire qu'il existe toujours une période réfractaire entre deux contractions. Il existe un examen qui permet de visualiser lactivité électrique du cœur. Cest lélectrocardiogramme.

14 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE LE SYSTEME NEURO-VEGETATIF Le rôle de la pompe cardiaque est dassurer un débit sanguin répondant en toutes circonstances aux besoins en oxygène de lorganisme. La régulation du débit en fonction des besoins est sous la dépendance du système neuro-végétatif, ou système nerveux autonome. On distingue deux systèmes antagonistes : Un système « accélérateur » du cœur, le sympathique Un système « frein » du cœur, le parasympathique Le système sympathique augmente le débit cardiaque en cas deffort ou de stress. En dehors e ces circonstances, le parasympathique freine en permanence.

15 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE Le système sympathique : Agit par libération de noradrénaline. Actions:- tachycardie - augmente la vitesse déjection - augmente la contractilité - augmente la vitesse de diffusion de linflux doù meilleure synchronisation - contrôle de variation du diamètre des vaisseaux. Les fibres du système sympathique sont réparties aux oreillettes et aux ventricules et aboutissent à des récepteurs situés sur les cellules myocardiques et dans les parois vasculaires : récepteurs alpha et bêta. Une substance chimique appelée noradrénaline agira sur ces 2 récepteurs : cest un neurotransmetteur.

16 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE Diminution de la FC = Stimulation des fibres du système sympathique = Sécrétion de noradrénaline au niveau des cortico-surrénales qui vont se fixer sur les récepteurs alpha et bêta = Augmentation de la FC

17 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE Le système parasympathique : agit par libération d acétylcholine. Actions : freinateur permanent Les fibres de ce système sont également localisées au niveau du cœur. Ce système emprunte la trajet du nerf pneumogastrique également appelé nerf vague. Ce nerf est responsable du fameux malaise vagal. Lors dune émotion intense, la FC et la TA augmentent ce qui stimule le système parasympathique. Ce système va entraîner la sécrétion dacétylcholine, donc baisser la FC et la TA de manière rapide chez certaines personnes au point de faire perdre connaissance

18 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE Émotion intense = Augmentation de la FC et de la TA = Stimulation du système parasympathique = Sécrétion dacétylcholine = Diminution de la FC et de la TA

19 PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE CONCLUSION Plusieurs facteurs rentrent en considération dans le bon fonctionnement du système cardio-vasculaire : Le tissu nodal Le système sympathique et parasympathique La régulation hormonale ( aldostérone et ADH). Le cœur fait intervenir plusieurs systèmes pour un fonctionnement optimal :- système hépatique - - système respiratoire - - système rénal ( sécrétion aldostérone et ADH) - - système nerveux et système hormonal. TOUT DYSFONCTIONNEMENT AURA DES REPERCUTIONS SUR LE SYTEME CARDIAQUE.


Télécharger ppt "PHYSIOLOGIE DE LAPPAREIL CARDI-VASCULAIRE I- Petite et grande circulation II- Systole / Diastole III – Régulation de la pression artérielle IV – Automatisme."

Présentations similaires


Annonces Google