La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RAMPE : Référentiel dAssistance aux personnes Aveugles Système interactif dinformation auditive pour la mobilité des personnes aveugles dans les transports.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RAMPE : Référentiel dAssistance aux personnes Aveugles Système interactif dinformation auditive pour la mobilité des personnes aveugles dans les transports."— Transcription de la présentation:

1 RAMPE : Référentiel dAssistance aux personnes Aveugles Système interactif dinformation auditive pour la mobilité des personnes aveugles dans les transports publics

2 Objet de la recherche et partenariat Concevoir, développer et expérimenter un dispositif actif et interactif dassistance et dinformation auditive aux voyageurs, particulièrement destiné aux personnes aveugles, situé aux points darrêt des transports collectifs ou installé dans un pôle déchanges Complémentarité des compétences ESIEE : pilote du projet Technologie information et communications Application sur PDA LEI Ergonomie des interfaces Connaissance du handicap LUMIPLAN Systèmes d'info voyageur Application sur la borne

3 0 - je suis dans la rue 1 - je me dirige rapidement vers l'arrêt de ma ligne habituelle, où est-il précisément? 2 - c'est bizarre, je suis le seul à attendre, j'espère que ma ligne circule aujourd'hui quand passe le prochain bus de ma ligne? 4 -..eh ben, le v'là déjà?... dommage, il a son terminus rapproché, il s'arrête avant mon arrêt 5 - le suivant est dans...? minutes!... et celui de la ligne 30 dans je prends la 30, elle me dépose pas au même endroit, il y a plus de rues à traverser sinon c'est pareil 8 - ah, voilà le 30, je l'prends Lieu Familier

4 Lieu non Familier 0 - je suis dans la rue 1 - y-a-t-il des arrêts dans l'coin ? 2 - où précisément ? 3 - lequel peut m'intéresser ? 4 - quelle(s) ligne(s), ils desservent ? et les lignes, elles vont où? 6 - tiens, celle-là, elle passe par où? 7 - ah oui! celle-là, elle passe pas loin de là où j'vais d'habitude oui, mais peut-être qu'aujourd'hui non, elle peut être détournée pour travaux 9 - et celle-la... elle fait l'affaire quand passe le prochain de cette ligne dans 3 minutes, je l'attends 12 - ah, le voilà! tiens! il ne va pas jusqu'au bout, mais il s'arrête où j'veux, j'le prends.

5 Travaux réalisés pendant la phase 1 Étude des systèmes du plus simple au plus complexe : Télécommande + bornes sonores à synthèse vocale à larrêt. Projet de tramway de Grenoble – Lumiplan attributaire du marché des panneaux daffichage de temps dattente aux arrêts. Dispositif intelligent de type PDA WIFI capable de filtrer et de présenter vocalement les messages dinformation transmis par la borne + bornes WIFI. Analyse de lextension aux pôles déchange.

6 Stratégies de déplacement Préoccupations guidant le comportement, trois catégories prioritaires : la sécurité : éviter risques de chutes et de collisions Les localisations : De la personne dans un parcours abstrait (numéros, directions, noms de correspondance ou d'arrêts) Des multiples équipements et seuils croisés ou franchis pour l'accès à une véhicule La fiabilité : écart entre la représentation mentale et la situation réelle dun handicapé durant le parcours.

7 Spécificité du bus vs train ou métro Le bus apparaît le plus difficile à utiliser : Multiplicité et diversité des causes d'incertitudes : Présence et localisation des arrêts, Multiplicité des configurations d'infrastructure, Multiplicité des perturbations et des réponses d'exploitation appropriées, Vulnérabilité aux contingences de circulation,....

8 Formalisation du problème Formalisation du déplacement : En 4 zones spatiales. Formalisation de la diffusion des informations En trois niveaux de temporalités. On localise dans l'espace et dans le temps les besoins en information mettant en adéquation préoccupations et diversité des situations

9 Formalisation du déplacement en 4 zones Zone 1 : la zone ouverte de la voirie et du bâti. Zone 2 : zone d'accès dédiée à un système de transport. Zone 3 : la zone d'accostage et de transfert. Zone 4 : l'intérieur du véhicule.

10 Les zones de déplacement :Cas du bus En se déplaçant sur le trottoir, un piéton aveugle peut croiser ou longer un arrêt sans en connaître l'existence. Pas de zone d'accès délimitée, elle est implicite et limitée aux abords de l'abribus lorsqu'il y en a un et confondue avec la zone d'accostage lorsque l'arrêt est matérialisé par un simple poteau. Zones d'accostage ou d'accès très réduites et non strictement dédiés. Reconstituer une zone virtuelle d'accès par une connexion rapide WiFi associée à un système d'information est l'un des premiers intérêts du système RAMPE. La zone d'accostage n'étant pas non plus strictement dédiée et l'arrêt d'un bus supposant une interaction entre le voyageur à l'arrêt, le conducteur du bus et le bus lui-même, il faut aussi recréer l'interaction d'appel et/ou d'information et/ou d'alerte propre à la zone d'accostage, rendue inaccessible par la cécité.

11 Diffusion de l'information et niveaux de temporalité Les informations sont actualisées: selon trois niveaux de temporalités pertinentes dans le maintien de l'adéquation entre l'information attendue, l'information effectivement disponible et l'information d'alerte immédiate : Linformation structurelle : préétablie, planifiée et stable, localisation et l'identification des arrêts et des lignes, les parcours et les horaires "habituels". Linformation temporaire : informations précédentes exceptionnellement modifiées pour une durée limitée (changement de place d'un arrêt, détournement provisoire d'une ligne,…). Linformation immédiate d'urgence : propre au "temps réel" (bus à l'approche, instant de changement de parcours ou de terminus, retard, incidents ou accidents,...).

12 Caractérisation de l'information Les informations disponibles nécessaires aux déplacements sont très nombreuses. Les informations strictement liées aux transports ont une importance accrue dans certaines phases : –localisation, choix d'itinéraire(s), attente en arrêt,...; Les informations de sécurité ou d'évènements pouvant changer les choix doivent toujours rester prioritaires; Trois catégories dinformations (liées aux transports): Les informations d'existence, de localisation et d'identification (existence et localisation des arrêts). Les informations de parcours (lignes, directions et arrêts desservis) et dhoraires. Les informations évènementielles (bus à l'approche, incidents,...).

13 Interfaces auditives (vocales et sonores) Elles sont recherchées par les Personnes déficientes de la vision. Une simple conversion d'une information visuelle peut perdre toute efficacité, voire devenir gênante, ou génératrice de risques, La diffusion sonore étant intrinsèquement : fugace, Séquentielle et potentiellement intrusive.

14 Ergonomie d'une interface auditive Pour être efficace pendant le parcours dans un environnement changeant : Elle doit disposer d'une rétroaction permettant de synchroniser la diffusion dinformation et l'écoute active. Elle doit être robuste : Actualiser au mieux et à l'instant opportun la représentation mentale de la situation de la personne aveugle dans son parcours, Minimiser la charge et les erreurs de manipulation, Contrôler et maintenir sélectivement la transmission et la mémoire des informations dans un un espace dynamiquement contingent : –mobilité de la personne aveugle, –variabilité radio-électrique, –dégradations et effet de seuil, …

15 Services attendus Marcher dans la rue et être informé de l'existence d'arrêts en proximité, Connaître les arrêts desservis actuellement, pouvoir les localiser, les identifier, identifier les lignes desservies, habituellement, exceptionnellement... à l'instant, Choisir un arrêt et être orienté vers lui, Choisir une ligne, un arrêt de descente ou une destination, Pour un choix de ligne, le temps restant avant arrivée du bus, donné par le système d'information. Revenir sur ces choix et explorer d'autres lignes /arrêts en proximité, Etre prévenu immédiatement de l'arrivée d'un bus... ou de deux qui se suivent, avec un ordre de priorité pour les informations Etre averti de tout évènement (incidents, retard, détournement,..) qui vient de se produire et susceptible de prolonger une attente ou de modifier son itinéraire,

16 Contraintes, diversité des situations La diffusion de l'information étant sonore : L'interface doit tenir compte des gênes occasionnées par son utilisation, L'arrêt de bus est un lieu à risque où la vigilance doit être maintenue : réduction du temps et des manipulations : accéder au plus vite et sans digression aux informations pertinentes. Les dispositifs sont hertziens : la résorption des effets de "leurres" ou de risque de décrochage intempestif dû à la forte variabilité des niveaux de signal, source potentielle de dysfonctionnement Diversité des cas de figure : réflexion préalable pour le maintien du bon fonctionnement et gestion appropriée des informations plusieurs aveugles à des distances différentes d'un même arrêt, présence d'un arrêt "sur le trottoir d'en face", arrêts côte à côte, plusieurs lignes par arrêt, passage habituel ou exceptionnellement interrompu d'une ligne, le changement de terminus, …

17 Télécommande + bornes à synthèse vocale Télécommande Haut-parleur Balise-récepteur compatible télécommande EO-EDPS + synthèse vocale

18 Architecture du système RAMPE Base de données Informations voyageurs XML PDA avec WIFI Synthèse vocale Interface de commandes Liaison radio WIFI « R - Les Marceaux, dans 15 minutes » Arrêt bus Informations communiquées : Horaires Parcours Événements Serveur central Calculateur SIV Événements : Ligne détournée Bus à l'approche Perturbations radio Coordonnées GPS

19 SIV et données disponibles à la borne Coordonnées GPS Calculateur SIV Horaires Données VISUABUS géographiques

20 Éléments techniques de l'IHM Synthèse vocale : Sayso PocketSpeech, du groupe Acapela (anciennement Elan) Interface de commandes

21 Personne Aveugle dans la rue Identification périodique des bornes Le PDA recense les arrêts

22 Approche de la borne choisie L'utilisateur choisit un arrêt. Connexion de lorganiseur à la borne choisie.

23 Approche de la borne choisie Signal sonore signalant la position de la borne Ding Dong!

24 Guidage vers la borne La personne aveugle repère auditivement la position de la borne Elle peut la refaire sonner (double clic) Rejoue!

25 Arrivée à la borne, Chargement BD Chargement de la base de données

26 Arret + Lignes desservies NON Acquittement sous 3 s « CROUS 212 (pointe de Champs,dans 5 min) 213 (place Gasnier Guy, dans 12 min) 312 (Chelles Gournay, dans 7 min)* » Sortie Demande de rafraîchissement BDD Redémarrage parcours base Téléchargement BDD NON Messages génériques Acquittement sous 3 s OUI Retour au contexte initial Sortie OUI Parcours détaillé 2 Acquittement sous 3 s NON Liste de toutes les stations depuis le début de ligne: « Noisy Champs RER, CROUS, Mairie de Champs, Les Iris… » OUI NON Acquittement sous 3 s Parcours squelette de la ligne sélectionnée Sortie Mairie de Champs * Place Churchill Chelles Gournay CROUS Noisy Champs RER Parcours détaillé 1 OUI Acquittement sous 3 s NON Sortie Les Iris Rue du Port Mairie de Champs Avenue Des Martyrs Chelles Gournay Place Churchill Scénario de navigation

27 Structuration du projet Phase 1 : de lanalyse des besoins à la réalisation des prototypes P1-1 : Bibliographie et état de lart P1-2 : Analyse des besoins, scénarios dutilisation P1-3 : Réalisation de prototypes Phase 2 : de limplantation in situ aux évaluations P2-1 : Définition des scénarios dévaluation et implantation expérimentale de services dinformation sur site. P2-2 : Expérimentation et évaluation par passation de sujets aveugles. P2-3 : Valorisation, pérennisation, reproductibilité sur dautres sites


Télécharger ppt "RAMPE : Référentiel dAssistance aux personnes Aveugles Système interactif dinformation auditive pour la mobilité des personnes aveugles dans les transports."

Présentations similaires


Annonces Google