La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Saint-Jean-de-Braye 16.01.2008 Le marketing de la grande distribution : une surexposition de confiseries, gâteaux et sodas. UFC Que Choisir Orléans.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Saint-Jean-de-Braye 16.01.2008 Le marketing de la grande distribution : une surexposition de confiseries, gâteaux et sodas. UFC Que Choisir Orléans."— Transcription de la présentation:

1 1 Saint-Jean-de-Braye Le marketing de la grande distribution : une surexposition de confiseries, gâteaux et sodas. UFC Que Choisir Orléans

2 2 Une enquête nationale Dans près de 120 magasins de la grande distribution 4 hypermarchés du Loiret

3 3 Objectif et outil L objectif : apprécier lintérêt nutritionnel des aliments destinés aux enfants.. à Orléans :.. pour un petit-déjeuner Un outil : une grille –10 familles de produits alimentaires –Produits ayant un intérêt nutritionnel –Produits ayant une trop forte teneur en sucre ou en matières grasses

4 4 La grille : exemple Familles de produits alimentaires Produits ayant un intérêt nutritionnel Produits ayant une trop forte teneur en sucre ou en matières grasses Yaourt Si moins de 6 % de sucres ajoutés Si plus de 6 % de sucres ajoutés Lait Tous (non sucrés ou aromatisés) Sucrés ou aromatisés Fromages Moins de 30 % de matières grasses Plus de 30 % de matières grasses

5 5 Les produits alimentaires « mis en avant » par les techniques de marketing Analyse des brochures publicitaires Modalités de présentation des produits : –Emplacement : au milieu des allées en têtes de gondoles aux caisses –En hauteur

6 6 Les grandes tendances observées du marketing pour les enfants Une majorité de produits gras et sucrés sur les têtes de gondoles Lutilisation de personnages familiers ou ludiques Les confiseries toujours présentes au niveau des caisses

7 7 82 % des produits, bénéficiant dun soutien marketing, sont gras ou sucrés

8 8 Des promotions contraires aux recommandations des nutritionnistes

9 9 Simple coïncidence ? 82 % des produits, bénéficiant dun soutien marketing, sont gras ou sucrés 89 % des produits, bénéficiant dune publicité pendant les programmes télévisés pour les jeunes, sont particulièrement gras ou sucrés.

10 10 Les produits alimentaires relevés dans les publicités pour enfants

11 11 Laction de lUFC et de ses partenaires Mobiliser les parlementaires en faveur dune loi de santé publique destinée à enrayer la montée de lobésité chez les jeunes. Agir sur les différents facteurs dont : –le marketing dans les grandes surfaces ; –linterdiction de la publicité pendant les émissions télévisées destinées aux enfants : Londres interdit la pub pour les boissons et aliments trop riches dans les émissions télévisées pour enfants ; Des organisations de défense des consommateurs demandent l'élargissement de l'interdiction à l'ensemble des émissions télévisées diffusées avant 21H00.


Télécharger ppt "1 Saint-Jean-de-Braye 16.01.2008 Le marketing de la grande distribution : une surexposition de confiseries, gâteaux et sodas. UFC Que Choisir Orléans."

Présentations similaires


Annonces Google