La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Quest-ce que la Grippe ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Quest-ce que la Grippe ?"— Transcription de la présentation:

1 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Quest-ce que la Grippe ?

2 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Quest-ce que la grippe ? La grippe est une maladie contagieuse, due à un virus Virus de la grippe humaine vus au microscope électronique (x )

3 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Quest-ce quun virus ? Les virus sont des êtres vivants de tailles microscopiques, ils mesurent de 15 à quelques centaines de nanomètres suivant les espèces Virus de la grippe humaine Ils contiennent tous une information génétique protégée par une enveloppe (de formes différentes selon les espèces) Virus de la mosaïque du Tabac Information génétique Enveloppe

4 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Comment vivent les virus ? Les virus sont des parasites obligatoires des cellules vivantes. Ils ne peuvent se développer qu'avec la collaboration forcée de leur hôte

5 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Particularités du virus de la grippe aviaire Les virus influenza responsables de la grippe sont classés en 3 types A, B,C Le virus de la grippe aviaire présente les protéines H5 et N1 Virus de la grippe aviaire Influenza A/H5N1 (vus au microscope électronique x ) Les plus fréquents influenza A sons classés en 16 sous-types H et 9 sous-type N Les sous unités H et N correspondent à des protéines présentes à la surface de lenveloppe du virus Le virus de la grippe aviaire H5N1 mesure 100 nanomètres

6 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Particularités du virus de la grippe aviaire Les humains nont jamais lutté contre des virus à protéines H5 leur système immunitaire nest pas préparé à lutter contre ce virus. Il nexiste pas encore de vaccin contre ce virus Les protéines H pour Hémagglutinines permettent au virus de faire précipiter et sagglutiner nos hématies (globules rouges) Les protéines N ou Neuraminidases permettent au virus de ressortir de la cellule quil a parasitée Virus de la grippe aviaire Influenza A/H5N1 Représentation schématique

7 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Particularités du virus de la grippe humaine A H1N1 Il sagit dun virus influenza de type A (comme le H5N1) Virus de la grippe aviaire Influenza A/H1N1 (vus au microscope électronique x ) Les protéines de son enveloppe sont légèrement différentes : H1 Hémagglutinine 1 et N1 Neuraminidase 1 Le virus de la grippe A H1N1 mesure également 100 nanomètres Il diffère par son information génétique du virus A H1N1 responsable de la grippe espagnol de

8 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les forces du virus de la grippe aviaire

9 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les forces du virus de la grippe aviaire Modes de contamination Par voie aérienne Contact avec les muqueuses oculaires, nasales, buccales et les poumons de poussières contenant le virus (fientes, squames de peau, plumes, gouttelettes aérosol émises par la respiration ) Par ingestion de viande contaminée ? - Les volailles contaminées sont porteuses du virus dans tous leurs tissus (viandes, sang, peau, plumes,oeufs) et organes (cerveau, cœur, foie,reins…) - et les tigres du zoo de Thaïlande qui ont été nourris avec des carcasses crues provenant de volailles contaminées sont morts de la grippe aviaire. Ce nest pas le mode de contamination habituel des virus de la grippe mais : … doù des précautions à prendre (viandes de volaille bien cuites) dans les pays où sévit lépidémie.

10 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les forces du virus de la grippe aviaire Résistance aux conditions environnementales Le virus reste viable dans les fientes, le sol, leau, et les équipement et les tissus contaminés au moins pendant 35 jours Résistance au froid Les climats froids prolongent la durée de viabilité du virus jusquà 3 mois La congélation ne détruit pas le virus Pathogénicité La mortalité chez les oiseaux est impressionnante : 100% en 48 h dans les élevages Mortalité 60% chez les humains contaminés Données OMS

11 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les forces du virus de la grippe aviaire Le virus est capable de se recombiner avec dautres virus quil rencontrerait dans les cellules des hôtes qui lhébergent Il peut ainsi augmenter sa virulence et sa contagiosité (voire passer la barrière des espèces) et rendre la contamination dhumain à humain possible

12 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les forces du virus de la grippe aviaire La recombinaison peut aussi se faire à lintérieur dun individu sans passer par un hôte intermédiaire (ex: porc) La mutation du virus de la grippe aviaire, en virus grippal transmissible directement aux humains est un phénomène possible mais ce mode de mutation est beaucoup plus rare

13 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les faiblesses du virus de la grippe aviaire

14 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Contagiosité limitée Même si la facilité avec laquelle les virus de la grippe se recombinent fait penser à une majorité de scientifiques que cette situation nest que temporaire, Le virus de la grippe aviaire ne sest pour linstant pas révélé facilement transmissible dhumain à humain (un seul cas identifié par lOMS sans diffusion ultérieure). Les faiblesses du virus de la grippe aviaire Cela a permis aux institutions internationales et aux experts de passer des messages et de préparer des systèmes pour retarder et contenir une éventuelle pandémie humaine. Cela a permis à GSF danticiper et de surveiller sereinement les éventuelles évolutions

15 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les faiblesses du virus de la grippe aviaire Sensibilité à la chaleur Le virus est inactivé par : + 56°C pendant 3 heures + 60°C pendant 30 minutes + 100°C pendant 1 minute Cuisson à + 70 °C en pratique Sensibilité aux détergents chimiques Le virus est inactivé par : les pH acides les agents oxydants les détergents alcalins, chlorés Sensibilité aux désinfectants Le virus est inactivé par : les désinfectants chlorés, iodés les ammonium quaternaires les dérivés phénolés le formaldéhyde, le glutaraldéhyde Données OMS

16 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les forces du virus de la grippe A H1N1

17 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les forces du virus de la grippe A H1N1 Mode de contamination Par voie aérienne Contact avec les muqueuses oculaires, nasales, buccales, les poumons et des virus contenus dans les gouttelettes d aérosol émises par la respiration dune personne contaminée Il est transmissible dhumain à humain ce qui explique sa progression géographique rapide Par ingestion de viande contaminée ? Non ce nest pas le mode de contamination habituel de ce virus dont la présence dans la viande de porc nest pas prouvée

18 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les forces du virus de la grippe A H1N1 Résistance aux conditions environnementales Pas de renseignement disponible actuellement Résistance au froid Pas de renseignement disponible actuellement Données OMS

19 GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Les faiblesses du virus de la grippe A H1N1 Sensibilité à la chaleur Le virus est inactivé par : + 56°C pendant 3 heures + 60°C pendant 30 minutes + 100°C pendant 1 minute Cuisson à + 70 °C en pratique Faible pathogénicitéTaux de mortalité faible (environ 6 pour mille en Juin 2009) Sensibilité aux désinfectants Le virus est inactivé par : les solutions déthanol à 70% les solutions dEau de Javel à 10% les solutions de Lysol à 5% Données cdc.gov La faible résistance du virus A H1N1 nous indique quil sera sensible à tous les désinfectants virucides (y compris ceux testés sur le H5N1)


Télécharger ppt "GSF Département Recherche et Développement – Cellule Vigilance Pandémie Grippale Quest-ce que la Grippe ?"

Présentations similaires


Annonces Google