La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Situation de handicap et maintien en emploi : la Démarche Précoce dInsertion socioprofessionnelle COMETE France Samuel LIBGOT, Ergonome CMPR Tour de Gassies.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Situation de handicap et maintien en emploi : la Démarche Précoce dInsertion socioprofessionnelle COMETE France Samuel LIBGOT, Ergonome CMPR Tour de Gassies."— Transcription de la présentation:

1 Situation de handicap et maintien en emploi : la Démarche Précoce dInsertion socioprofessionnelle COMETE France Samuel LIBGOT, Ergonome CMPR Tour de Gassies – Bruges Cedex Tél : Fax : Site Web : COLLOQUE SANTE SECURITE AU TRAVAIL Salies-de-Béarn – 10 novembre 2011

2 Points essentiels Le réseau et la Démarche Précoce dInsertion COMETE France LEquipe du Centre de la Tour de Gassies Exemple dans la FP Territoriale La réinsertion professionnelle des personnes en situation de handicap au travail : rôle de lergonome

3 Les équipes COMETE France 40 établissements de soins de suite et de réadaptation (SSR) spécialisés 21 régions métropolitaines 225 professionnels ETP 1 ergonome par équipe Budget 55 % assurance maladie 36 % Agefiph 9 % FIPHFP

4 LAssociation COMETE France Association loi 1901, créée en 1992 Fédère 40 établissements de SSR spécialisés Démarche Précoce dInsertion = processus daccompagnement Anticiper la survenue de situations de handicap au travail Concept anticipateur basé sur… Précocité : pendant lhospitalisation Globalité : toutes les dimensions du projet de vie Pluridisciplinarité : partage + confrontation de toutes les expertises (médicale, sociale, psychologique, professionnelle, familiale…) Finalité = augmenter les chances dinclusion sociétale Equipes dédiées + implantées dans les établissements de soins adhérents

5 Le Centre de la Tour de Gassies un complexe de réadaptation CRPS Réadaptation Psycho-Sociale CMPR Médecine Physique et de Réadaptation CRP Reconversion professionnelle et UEROS + EHPAD

6 Deux pôles de soins Neurologie : Blessés médullaire Cérébro-lésés (TC, AVC,...) SEP, Parkinson,... AM.B.R.E.T : Amputés, Brûlés Rhumatologie et Traumatologie

7 Un accompagnement interdisciplinaire

8 Notre méthode : la D.P.I Une prise en charge précoce : Dès lentrée en service de MPR Avec la participation active et volontaire de la personne. Une prise en charge globale et interdisciplinaire : Tous les acteurs sont impliqués (au sein de la structure médicale et en externe : MDPH, Direction du travail, Pôle Emploi, Cap emploi, Services de santé au travail, CICAT…) Pour optimiser le maintien dans lemploi, lensemble des problématiques dinsertion sociale sont prises en compte (permis de conduire adapté, adaptation de logement…) > > > Conséquences : Maintien dune dynamique dinsertion autour de la personne évitant généralement une désinsertion secondaire. Délais raccourcis entre la survenue de la déficience ou son aggravation et le retour à lemploi, en milieu ordinaire. Réinsertion optimisée (82% des maintiens efficients 2 ans après linsertion).

9 Les enjeux Répondre aux obligations de la loi du 11 février 2005 Garantir le libre choix des personnes handicapées de leur projet de vie Augmenter leur participation à la vie sociale et professionnelle Mettre les personnes handicapées au sein de dispositifs qui les concernent Des dispositifs dinsertion Daccessibilité à lemploi Pour optimiser le maintien dans lemploi, lensemble des problématiques dinsertion sociale sont prises en compte (permis de conduire adapté, adaptation de logement…) Conséquences : Développer le dialogue entre les différents acteurs de lemploi : SST, DRH, Chefs de Service Développer les interventions précoces dans lentreprise ou le service Accompagner le maintien en emploi au delà de la reprise du travail

10 Le travail vu par lergonome Résultats Qualité Quantité Fiabilité Sécurité Tâches Buts Équipements Organisation Environnement Personnes Caractéristiques État spontané Formation Expérience Effets sur les personnes Physiques Mentaux Psychiques Lactivité de travail Comportements observés Fonctions sous-jacentes X Daprès J. Christol et G. de Terssac

11 Lergonomie Lergonomie est la mise en œuvre de connaissances scientifiques relatives à l'homme et nécessaires pour concevoir des outils, des machines et des dispositifs qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d'efficacité. Pr. Alain Wisner – Société dErgonomie de Langue Française

12 Aider lopérateur à faire face aux aléas Robert, comment vous y prenez vous devant laléa ? Devant la Léa, chef ? Ben… Je garde mes distances ?!

13 Exemple dans la Fonction Publique Territoriale Madame C., 54 ans Adjointe administrative depuis 1992 Temps partiel 26 h / semaine Mairie dune commune de habitants Déambulateur fatigueAccessibilité Troubles urinaires concentration Sclérose en plaques Difficultés à la marche

14 Exemple dans la Fonction Publique Territoriale Février 1992 Diagnostic de Sclérose en plaques 2003 à 2006Arrêt maladie >> Pi G1 Mai à juillet 2010 Hospitalisation à la Tour de Gassies Juin 2010 Visite médicale de pré-reprise auprès du médecin du travail

15 Exemple dans la Fonction Publique Territoriale Juin à décembre 2010 Intervention ergonomique – Comprendre le travail (individuel et collectif) – Faire le lien avec les projets du service – Faire le lien entre Santé et Santé au travail autour des questions sociales Aménagement dun local bureau et salle dattente au rez-de- chaussée Aide à la mise en place de réunions de travail Décembre 2010 Reprise du travail

16 Situations de handicap au travail : lintervention ergonomique De quoi parle-t-on en entreprise ? – La maladie ? Le « handicap » ? Les répercutions ? – « Situations handicapantes » : ce sont certaines situations au travail qui peuvent mettre en difficulté – Concevoir des « environnements capacitants » (A. SEN) Analyser lactivité de travail réelle en entreprise : marges de manœuvre pour des stratégies individuelles et collectives Objectif : agir sur les situations de travail pour permettre le travail en sécurité

17 Qui signale ? … À qui ? Tiré et adapté de : Le maintien dans lemploi en question – Ed° ENSP MDPH

18 L analyse interdisciplinaire de la situation de handicap Obtenir le consentement éclairé de chacun des acteurs Faire le lien entre le monde de la Santé et celui de la Santé au travail Préparer le collectif de travail à un maintien en emploi

19 Lever les freins empêchant le maintien d une dynamique professionnelle (1) Au niveau de lagent – image corporelle et psychique du « possible » et cohérence des discours médicaux – reconnaissance par les assurances sociales de la situation problématique de lagent – prise en charge des problèmes sociaux, familiaux et financiers

20 Lever les freins empêchant le maintien d une dynamique professionnelle (2) Au niveau de l employeur – écoute, empathie envers les problèmes rencontrés – Accompagnement, conseil et négociation

21 Lever les freins empêchant le maintien d une dynamique professionnelle (3) Au niveau du collectif de travail – identification des enjeux – analyse de l activité – possibilité de réorganisation dans un système « gagnant- gagnant » vers un compromis acceptable par tous

22 La Démarche Précoce dInsertion COMETE France La plupart des démarches sont effectuées durant la phase de soins Aucune obligation de lemployeur de signaler larrêt de travail dun agent au médecin du travail « Sinistrose » du patient car frontière étanche entre monde du soin et monde du travail Donner la possibilité de croire en un avenir Mettre en place une conduite de projet

23 Comprendre le travail, pour : Comprendre le niveau de performance attendu Anticiper la survenue de situations de handicap au travail Transformer le travail : déterminer les moyens de compensation : techniques et/ou organisationnels

24 Conclusions Mener une action de maintien dans l emploi permet d améliorer les conditions de travail des autres : « effet loupe » Nécessité dune personne garante du processus méthodologique tout au long en se partageant le travail (co-construction) entre partenaires : qui signale à qui ? Qui communique ? Comment ? Sortir de la défense des « territoires de chasse »

25 Perspectives en Santé au travail Précocité et pluridisciplinarité – associer le service de Santé au travail et lemployeur avant la reprise de travail – comprendre ensemble le travail pour anticiper les situations de handicap au travail Anticiper le retour au travail pour construire la « situation de travail future probable » Une personne « autrement capable » qui travaillera « comme après » Éviter de travailler sous contrainte de temps = se laisser le temps de concevoir Changement de représentation Favoriser une démarche autour des questions du travail « Prendre soin que le travailleur puisse prendre soin de son travail »

26 « Pour nous, lhomme se définit avant tout comme un être en situation. » Jean-Paul SARTRE


Télécharger ppt "Situation de handicap et maintien en emploi : la Démarche Précoce dInsertion socioprofessionnelle COMETE France Samuel LIBGOT, Ergonome CMPR Tour de Gassies."

Présentations similaires


Annonces Google