La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Agénésie dincisives latérales. Quelles solutions ? P. SAULUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Agénésie dincisives latérales. Quelles solutions ? P. SAULUE."— Transcription de la présentation:

1 Agénésie dincisives latérales. Quelles solutions ? P. SAULUE

2 Quelques notions importantes : Prévalence Polder BJ, Vant Hof MA, Van der Linden FP, Kuijpers-Jagtman AM. A meta-analysis of the prevalence of dental agenesis of permanent teeth. Community Dent Oral Epidemiol 2004 :

3 Quelques notions importantes : Prévalence Etiologie Carels C. Genetics and the dento facial complex. Orthod Fr ; 77: 79-84

4 Quelques notions importantes : Prévalence Etiologie Anomalies de forme et de structure Thierry M, Granat J, Vermelin L. Les agénésies dentaires : origine, évolution et orientations thérapeutiques. Int Orthod ; 5:

5 Quelques notions importantes : Prévalence Etiologie Anomalies de forme et de structure Croissance modelante Enlow D Behrents RG. In Carlson DS The consequences of adult craniofacial growth ; Bjork

6 Quelques notions importantes : Prévalence Etiologie Anomalies de forme et de structure Croissance modelante (Enlow, Bjork) Forme des canines et des incisives centrales Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part I: Canine substitution. J Esthet Restor Dent. 2005;17(1):5-10.

7 La démarche thérapeutique : entretien clinique motivation à la consultation examen clinique diagnostic de la dysmorphose plan de traitement réouvrir ou fermer ? pronostic avec fermeture orthodontique de lespace avec réhabilitation prothétique par bridge avec aménagement despace implantaire décision thérapeutique

8 … et locclusion ? en cas de réouverture de lespace. en cas de fermeture par mésialisation canine en place dincisive latérale. critères de finition fonctionnels.

9 La perte ou l'absence d'une incisive latérale nécessite un bilan complet et un traitement multidisciplinaire qui concerne : - lorthodontiste - le chirurgien-dentiste - le patient et les parents Planché P. Agénésie unilatérale antérieure : quelles thérapeutiques orthodontiques ? XXIII es Journées Internationales du CNO. Bordeaux ; 2006.

10 Solutions thérapeutiques Quantité despace disponible Âge du patient Type de malocclusion Conditions des dents adjacentes

11 Substitution canine Malocclusion et encombrement Profil des tissus mous Forme et teinte de la canine Ligne du sourire Patient idéal Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part I: Canine substitution. J Esthet Restor Dent. 2005;17(1):5-10.

12 Substitution canine Malocclusion et encombrement Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part I: Canine substitution. J Esthet Restor Dent. 2005;17(1):5-10. Classe II sans encombrement mandibulaire Classe I avec encombrement mandibulaire (extr PM <) Wax-up (évaluer la réduction amélaire canine)

13 Substitution canine Malocclusion et encombrement Profil des tissus mous Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part I: Canine substitution. J Esthet Restor Dent. 2005;17(1):5-10. harmonieux, ou légèrement convexe

14 Substitution canine Malocclusion et encombrement Profil des tissus mous Forme et teinte de la canine Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part I: Canine substitution. J Esthet Restor Dent. 2005;17(1):5-10. réduction amélaire blanchiment au-delà de 2 teintes décart largeur au collet

15 Substitution canine Malocclusion et encombrement Profil des tissus mous Forme et teinte de la canine Ligne du sourire Patient idéal Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part I: Canine substitution. J Esthet Restor Dent. 2005;17(1):5-10. sourire gingival racines proéminentes ligne des collets

16 Substitution canine Malocclusion et encombrement Profil des tissus mous Forme et teinte de la canine Ligne du sourire Patient idéal Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part I: Canine substitution. J Esthet Restor Dent. 2005;17(1):5-10.

17 Substitution canine Flashes thérapeutiques Patient idéal placement des bracketts meulages de la canine

18 Restaurations prothétiques fixées Bridge collé Bridge cantilever Bridge conventionnel Mots-clés : Économie de tissus dentaires Objectifs esthétiques Objectifs fonctionnels Kinzer GA, Kokich VO Jr. Managing congenitally missing lateral incisors. Part II: Tooth-supported restorations. J Esthet Restor Dent. 2005;17(2):76-84.

19 Restaurations prothétiques fixées Refus du protocole implantaire Détermination de lespace prothétique Kinzer GA, Kokich VO Jr. Managing congenitally missing lateral incisors. Part II: Tooth-supported restorations. J Esthet Restor Dent. 2005;17(2): le nombre dor 1:0,618 avec la dent adjacente incisive latérale contro-latérale indice de Bolton0,78 wax-up diagnostique(esthétique et occlusion)

20 Restaurations prothétiques fixées Bridge collé Taux de succès Critères spécifiques de succès Kinzer GA, Kokich VO Jr. Managing congenitally missing lateral incisors. Part II: Tooth-supported restorations. J Esthet Restor Dent. 2005;17(2): à 54 % de décollement à 11 ans (Williams 1989, Hansson 1994, Priest 1996, Probster 1997)

21 Restaurations prothétiques fixées Bridge collé Taux de succès Critères spécifiques de succès position des dents piliers supraclusion, cuspides postérieures et disclusion

22 Restaurations prothétiques fixées Bridge collé Taux de succès Critères spécifiques de succès position des dents piliers supraclusion, cuspides postérieures et disclusion inclinaison

23 Restaurations prothétiques fixées Bridge collé Taux de succès Critères spécifiques de succès position des dents piliers supraclusion, cuspides postérieures et disclusion inclinaison mobilité des dents piliers les deux lune (se décolle, le bridge se déplace vers la + mobile)

24 Restaurations prothétiques fixées Bridge collé Taux de succès Critères spécifiques de succès Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part II: Tooth-supported restorations. J Esthet Restor Dent. 2005;17(2): position des dents piliers supraclusion, cuspides postérieures et disclusion inclinaison mobilité des dents piliers les deux lune (se décolle, le bridge se déplace vers la + mobile épaisseur et translucidité du bord libre parafonction occlusale patient idéal

25 Restaurations prothétiques fixées Bridge collé Taux de succès Critères spécifiques de succès Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part II: Tooth-supported restorations. J Esthet Restor Dent. 2005;17(2): position des dents piliers supraclusion, cuspides postérieures et disclusion inclinaison mobilité des dents piliers les deux lune (se décolle, le bridge se déplace vers la + mobile épaisseur et translucidité du bord libre parafonction occlusale patient idéal

26 Restaurations prothétiques fixées Bridge Cantilever Taux de succès Critères spécifiques de succès Kokich VO Jr, Kinzer GA. Managing congenitally missing lateral incisors. Part II: Tooth-supported restorations. J Esthet Restor Dent. 2005;17(2): position de la dent piliers supraclusion inclinaison mobilité de la dent piliers préparation coronaire partielle, rétention par pins et rainure âge et proximité pulpaire fonction occlusale (pas de trajets excursifs sur le pontic)

27 Restaurations prothétiques fixées Bridge conventionnel Taux de succès Critères spécifiques de succès position des dents piliers inclinaison angulation béance occlusale pré-prothétique en cas de tout-céramique (Kelly 1995, Oh 2002)

28 Restauration implantaire unitaire Economie tissulaire dentaire Critères spécifiques de succès aménagement du site implantaire évaluation de lespace interdentaire modifications de la papille gingivale quand poser limplant ? contention après aménagement orthodontique pose de limplant réaménagement des tissus mous, guidé par la prothèse Kinzer GA, Kokich VO Jr. Managing congenitally missing lateral incisors. Part III: Single-Tooth Implants. J Esthet Restor Dent. 2005;17(4):

29 Restauration implantaire unitaire aménagement précoce du site implantaire Kinzer GA, Kokich VO Jr. Managing congenitally missing lateral incisors. Part III: Single-Tooth Implants. J Esthet Restor Dent. 2005;17(4):

30 Restauration implantaire unitaire aménagement précoce du site implantaire évaluation de lespace interdentaire Kinzer GA, Kokich VO Jr. Managing congenitally missing lateral incisors. Part III: Single-Tooth Implants. J Esthet Restor Dent. 2005;17(4):

31 Restauration implantaire unitaire aménagement précoce du site implantaire évaluation de lespace interdentaire modifications de la papille gingivale Kinzer GA, Kokich VO Jr. Managing congenitally missing lateral incisors. Part III: Single-Tooth Implants. J Esthet Restor Dent. 2005;17(4):

32 Restauration implantaire unitaire aménagement précoce du site implantaire évaluation de lespace interdentaire modifications de la papille gingivale quand poser limplant ?

33 Restauration implantaire unitaire aménagement précoce du site implantaire évaluation de lespace interdentaire modifications de la papille gingivale quand poser limplant ? contention après aménagement orthodontique

34 Restauration implantaire unitaire aménagement précoce du site implantaire évaluation de lespace interdentaire modifications de la papille gingivale quand poser limplant ? contention après aménagement orthodontique pose de limplant

35 Restauration implantaire unitaire aménagement précoce du site implantaire évaluation de lespace interdentaire modifications de la papille gingivale quand poser limplant ? contention après aménagement orthodontique pose de limplant réaménagement des tissus mous, guidé par la prothèse

36 Quelques remarques importantes … Ne pas poser limplant trop tôt Cas Dr L. Babel

37 Quelques remarques importantes … Ne pas poser limplant trop tôt Poser le bridge collé avant le débaguage orthodontique

38 Quelques remarques importantes … Ne pas poser limplant trop tôt Poser le bridge collé avant le débaguage orthodontique Ne pas toujours se précipiter sur la coronoplastie des canines

39 Quelques remarques importantes … Ne pas poser limplant trop tôt Poser le bridge collé avant le débaguage orthodontique Ne pas toujours se précipiter sur la coronoplastie des canines Et la classe II molaire thérapeutique ? Doc. P. Planché

40 Quelques remarques importantes … Ne pas poser limplant trop tôt Poser le bridge collé avant le débaguage orthodontique Ne pas toujours se précipiter sur la coronoplastie des canines Et la classe II molaire thérapeutique ? Aménager lespace implantaire chirurgicalement

41 Doc. B. Barthet

42 Après 3 mois de cicatrisation Doc. B. Barthet

43 Zachrisson BU. in Lindhe J. :. Orthodontics and Periodontics. P ch. 25 Il ny a pas dévidence scientifique supportant le fait que la relation de classe I canine soit la meilleure solution thérapeutique dans le cas dagénésie dincisives latérales. un cas de mise en place de canines en place de latérales, mais le bridge est préféré entre les 5 et 6 ; pour des raisons tant esthétiques que parodontales.

44 Robertsson S, Mohlin B. Congenitally missing upper lateral incisor. A retrospective study of orthodontic space closure versus restorative treatment. Eur J Orthod Dec;22(6): Les études nont pas montré de différences significatives de prévalence de signes et symptômes de TMD dans le cas de solution orthodontique avec fermeture despace, par rapport à celle avec remplacement prothétique.

45 Cas Delphine FO. 11 ans et 10 mois motivation de la consultation : agénésie 12

46 avec ré-ouverture et prothèse ? avec fermeture orthodontique ?

47

48 Cas Alexandra BR. 12 ans et 9 mois motivation de la consultation : agénésie 12 et 22

49

50 Cas Jordi COU. 11 ans et 7 mois motivation de la consultation : agénésie 32 et 42

51

52 Conclusions : Délai dattente chez les patients en croissance Papille gingivale esthétique (ré-ouverture) Risque de rétraction gingivale Si croissance résiduelle, collets non alignés Zachrisson BU. in Lindhe J. :. Orthodontics and Periodontics. P ch. 25

53 Bilan complet pluridisciplinaire systématique La recherche de la symétrie est un élément décisif dans le résultat esthétique obtenu. Associer le patient à la décision

54 Cas Elena SCH. 16 ans et 7 mois motivation de la consultation : agénésie 12

55

56 Cas Sophie AR. 16 ans et 10 mois motivation de la consultation : agénésie 22

57 Dr B. Barthet Dr C. Rispal


Télécharger ppt "Agénésie dincisives latérales. Quelles solutions ? P. SAULUE."

Présentations similaires


Annonces Google